Ziggy Stardust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stardust.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le personnage créé par David Bowie. Pour la chanson de David Bowie, voir Ziggy Stardust (chanson).
Ziggy Stardust
Peinture Murale à effigie de David Bowie, (en Ziggy Stardust), à Brixton où il est né. Cette image est celle du visage de Bowie sur la pochette du disque Aladdin Sane.
Peinture Murale à effigie de David Bowie, (en Ziggy Stardust), à Brixton où il est né. Cette image est celle du visage de Bowie sur la pochette du disque Aladdin Sane.


Créé par David Bowie
Interprété par David Bowie
Voix David Bowie
Albums The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars
Aladdin Sane
Ziggy Stardust and the Spiders from Mars
Ziggy Stardust: The Motion Picture
Première apparition 1972
Dernière apparition 1973

Ziggy Stardust est un personnage fictif conçu et interprété par David Bowie au début des années 1970.

Le personnage, icône du glam rock, est au centre de l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, sorti en 1972, qui relate de manière imprécise son histoire : celle du messager humain d'une intelligence extraterrestre cherchant à transmettre à l'humanité, qui n'a plus que cinq années à vivre, un message d'amour et de paix, mais qui finit par être détruit par ses propres excès.

Bowie a déclaré que Ziggy Stardust s'inspirait essentiellement de Vince Taylor[1]. Son nom provient du Legendary Stardust Cowboy (en), un chanteur de country du même label que Bowie (Mercury).

Description et historique[modifier | modifier le code]

David Bowie sur scène en 1972.

En 1972, lors des tournées de promotion de l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, David Bowie se présente sur scène comme Ziggy Stardust, arborant une nuque longue teinte en rouge et des costumes extravagants, tandis que ses musiciens (le guitariste Mick Ronson, le bassiste Trevor Bolder et le batteur Mick Woodmansey) sont les Spiders from Mars.

Bowie écrit son album suivant, Aladdin Sane, durant sa tournée américaine ; il le décrit comme « Ziggy en voyage aux États-Unis ».

Ziggy disparaît en 1973 : le 3 juillet, Bowie « tue » son personnage sur la scène de l'Hammersmith Odeon, annonçant « c'est non seulement le dernier concert de la tournée, mais aussi le dernier concert qu'on fera » juste avant d'entamer Rock 'n' Roll Suicide (en). Beaucoup croient alors que Bowie lui-même compte abandonner la musique. Ce dernier concert est retracé dans le film Ziggy Stardust and the Spiders from Mars réalisé par D.A. Pennebaker[2] et sorti en 1973[3]

Sur Pin Ups, sorti en octobre 1973, Bowie est encore accompagné de Ronson et Bolder, et la pochette semble encore faire référence à Ziggy ; Bowie adopte une nouvelle identité, celle d'Halloween Jack, sur son album suivant, Diamond Dogs.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moonage Daydream: The Life and Times of Ziggy Stardust, photos de Mick Rock et textes de David Bowie (Genesis Publications), 2002.
  • Enrique Seknadje, Le Phénomène Ziggy Stardust et autres essais, Camion Blanc, 2009.

Article connexe[modifier | modifier le code]