Encyclopedia of Popular Music

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Encyclopedia of Popular Music (qui peut se traduire par Encyclopédie de la musique populaire) est une encyclopédie éditée par Colin Larkin (en)[1]. Démarrée en 1989[2], sa première édition est publiée en 1992[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Colin Larkin (en) commence à écrire des articles sur la musique en 1967 puis pour le fanzine Dark Star dans les années 1970[2]. C'est à partir de 1989 qu'il commence à rassembler tout ce qu'il a pu écrire[5]. En 1990, il crée Square One Books dans le but de publier des livres sur la musique[2]. Colin Larkin imagine un équivalent du Grove Dictionary of Music and Musicians, une encyclopédie en plusieurs volumes connue pour être une référence en ce qui concerne la musique populaire[3]. Il crée une base données fin janvier 1990[6] qui compte alors 80 contributeurs[3].

La première édition de l'Encyclopedia of Popular Music sort en 1992[3] et comporte quatre volumes[7]. En 1995 paraît la deuxième édition de l'encyclopédie, qui compte désormais six volumes et 4 991 pages[7]. Colin Larkin vend Square One Books à la maison d'édition Muze en 1997[2] et édite une autre encycloplédie, The Billboard Encyclopedia of Rock, publiée en 1998[8]. La 3e édition de l'encyclopédie, sortie en 1999, compte huit volumes et plus de 18 500 articles, soit presque le double de l'édition précédente[1]. 350 nouveaux artistes, dont Coldplay, Atomic Kitten, Badly Drawn Boy et Macy Gray, sont ajoutés dans la 4e édition de l'encyclopédie[3], qui comprend dix volumes et 27 000 entrées[4]. Une version abrégée d'une longueur de 1 400 pages est publiée en 2002[9].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

La 1re édition est très bien accueillie par le journal britannique The Times, qui la décrit comme « un travail d'exhaustivité qui en est presque effrayant »[7]. Le Guardian considère The Encyclopedia of Popular Music comme le « livre de référence essentiel sur tous les aspects de la musique populaire du 20e siècle, y compris le rock, la dance, le rap et le R&B, mais aussi le blues, la soul, la country et le folk[3]. » Pour David Daley du CMJ New Music Monthly, l'ouvrage est « incontestablement le guide le plus fiable jamais publié sur la musique du 20e siècle »[1]. Dans son livre The Facts on File Guide to Research, l'auteur Jeff Lenburg voit l'encyclopédie comme « le livre le plus fiable jamais conçu sur des artistes de rock, pop et jazz »[10]. Alan Howe du Herald Sun trouve que c'est un « livre formidablement détaillé »[11]. Nicolas Houle, un journaliste pour Voir, le décrit comme « un outil de référence indispensable tant pour les amateurs que pour les spécialistes de la musique populaire »[12].

Bernard Zuel écrit dans le Sydney Morning Herald : « La raison pour laquelle n'importe quel être humain normal voudrait cet énorme pavé sur son étagère me dépasse, mais pour les journalistes musicaux et autres nerds, c'est une ressource imparfaite mais précieuse. Et cela ne vous oblige pas à vous farcir des confessions mal écrites et de la psychologie pop. Ce qui est sympa[13]. » Dans un article du journal The Independent, l'éditrice Liz Thomson note des incohérences à corriger, une écriture parfois « bâclée » et des détails qui n'ont pas à figurer dans une encyclopédie[14]. Elle remarque que « le travail de Colin Larkin est un pas important dans la bonne direction, mais une telle entreprise doit être au moins aussi critique que complète[14]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) David Daley, « The Encyclopedia of Popular Music », CMJ New Music Monthly, no 67,‎ , p. 59 (ISSN 1074-6978, lire en ligne)
  2. a b c et d (en) « Founder, Editor & Writer of the World's Greatest Reference Book on Popular Music Comes to goNORTH! » (version du 15 mai 2008 sur l'Internet Archive), sur HI-Arts, 23 mai 2007.
  3. a b c d e et f (en) « Win the Encyclopedia of Popular Music », sur Theguardian.com (consulté le 5 décembre 2018).
  4. a et b (en) Robert Barr, « Latest 'Encyclopedia of Pop Music' will go online » (version du 9 janvier 2007 sur l'Internet Archive), USA Today, 17 octobre 2006.
  5. Colin Larkin. Interview par Neil Daniels. Colin Larkin Interview. 2008. (consulté le 5 décembre 2018).
  6. Colin Larkin. Interview par Jennifer Rodger. Colin Larkin: How I stay on top of pop. The Independent. 28 août 2000. (consulté le 5 décembre 2018).
  7. a b et c (en) Tim de Lisle, « ROCK: A turn up for the books », The Independent,‎ (lire en ligne).
  8. (en) « 'Encyclopedia of Rock' Is in Tune with History », Billboard, vol. 110, no 46,‎ , p. 102 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  9. (en) Nicholas Bagnall, « Bicycling bishops – the facts », The Daily Telegraph,‎ (lire en ligne).
  10. (en) Jeff Lenburg, The Facts on File Guide to Research, Facts on File, (ISBN 0-8160-5741-9, lire en ligne), p. 423
  11. (en) Alan Howe, « Caruso misses mark in encyclopedia », Herald Sun,‎ (lire en ligne).
  12. Nicolas Houle, « The Virgin Encyclopedia of Popular Music : Lire la musique », Voir,‎ (lire en ligne).
  13. (en) Bernard Zuel, « Snaps crackle and flop », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne).
  14. a et b (en) Liz Thomson, « The Encyclopedia of Popular Music, edited by Colin Larkin », The Independent,‎ (lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]