Pierre Jovanovic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Jovanovic
Image dans Infobox.
Pierre Jovanovic en 2009.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Petar JovanovićVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Pierre Jovanovic (né le à Belgrade en Yougoslavie) est un essayiste, journaliste économique et éditorialiste français catholique, auteur d'essais historiques, théologiques, financiers et politiques. Il est souvent présenté comme diffuseur régulier de théories du complot liées à l'extrême droite[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Jovanovic commente l'actualité politique et internationale via son blog et son compte Twitter, qui compte en 2020 près de 40 000 abonnés[2],[3].

En 2001, avec le journaliste du Quotidien de Paris Henri Tricot, il lance la maison d'édition française Le Jardin des Livres[réf. nécessaire]. Il travaille également sur la radio Ici et Maintenant ![4].

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Diffusion de fausses nouvelles[modifier | modifier le code]

Sur son compte Twitter, il a relayé en 2014 des soupçons de complot sur la tuerie au Musée juif de Bruxelles, en l'interprétant comme une « super manip la veille du vote »[Note 1],[4].

Sur son blog, il a diffusé, début 2017, un avertissement sur le fait que l'Union européenne allait obliger tous les États à ne plus accepter l'argent liquide pour l'année 2018, information qui s'est révélée fausse, le texte cité n'étant qu'une analyse d'impact et non une décision contraignante[5].

En 2020, durant la pandémie de Covid-19, Jovanovic a relayé une rumeur selon laquelle « la France a tout fait pour que le coronavirus se répande le plus vite possible dans la population ». Il a été, selon 20 Minutes, l'écho des théories du complot sur la Covid-19, concernant le rôle de Bill Gates et de ses milliards dans l'épidémie (il l'accuse d'en être le seul manipulateur[2]), mais également une théorie conspirationniste globale sur « l'incroyable implication du Mossad en collaboration avec Epstein, l'OMS, l'institut Rockefeller[Note 2], l'Union européenne, Bain & Company et la raison pour laquelle les médias se sont violemment attaqués au professeur Didier Raoult »[3]. L'ensemble de ces déclarations et le nombre de ses suiveurs sur Twitter le font classer par France Info en troisième position dans les « super propagateurs » de fausses informations, après Alain Soral et le catcheur Tom La Ruffa, et juste avant Fdesouche[3].

Selon le magazine Marianne en 2016, sa notoriété ne dépasse pas les milieux d'extrême droite[6].

Publications et prises de position[modifier | modifier le code]

Dans son livre Notre-Dame de l'Apocalypse, il prend position dans l'affaire des secrets de Fatima. Pour lui, le troisième des secrets de Fatima, publié dans une conférence de presse en par le Vatican et expliquant que cette vision concerne l'attentat contre Jean-Paul II, est un faux[7].

Son livre Blythe Masters fait le portrait d'une mathématicienne travaillant chez J.P. Morgan & Co. qui a mis au point et largement diffusé le « credit default swap » (CDS) ; son contenu, assimilant banques et capitalisme libéral, est qualifié d'antilibéral par le journal en ligne libéral Contrepoints, même si, selon le média, il décrit fidèlement les mécanismes complexes des CDS[8].

Dans son ouvrage Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets (2017), Jovanovic présente les facteurs économiques ayant permis l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitler, notamment la fabrication continue de monnaie (ayant mené à l'hyperinflation de la république de Weimar)[9].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Enquête sur l'existence des anges gardiens, Le jardin des livres, 2015, 645 pages, réédition 2004, J'ai lu 619 p., 1re parution 1993, traduit dans ces pays : États-Unis (1995), Italie (1995), Espagne (1996), Portugal (1997), Brésil (1997), Mexique (2000), Pologne (2008) (ISBN 978-2-91456902-6)
  • Le Prêtre du temps, Le jardin des livres, 2002, 320 p. (ISBN 978-2-91456907-1, 978-2-91456900-2 et 978-2-91456950-7)
  • Biographie de l'Archange Gabriel, Le jardin des livres, 2003, 482 p. (ISBN 978-2-91456951-4)
  • Enoch : Dialogues avec Dieu et les Anges (avec Anne-Marie Bruyant), Le jardin des livres, 2004, 306 p. (ISBN 978-2-91456910-1)
  • L'Explorateur de l'Au-delà (avec Anne-Marie Bruyant), Le jardin des livres, 2005, 351 p. (ISBN 978-2-91456913-2)
  • Le Livre des secrets d'Enoch (avec André Vaillant), Le Jardin des Livres, 2006 (ISBN 978-2-91456946-0), réédition 2015, 345 p.
  • Le Mensonge Universel, Le jardin des livres, 2007, 251 p. (ISBN 978-2-91456977-4)
  • 777 la chute du Vatican et de Wall Street selon saint Jean, Le jardin des livres, 2009, 314 p. (ISBN 978-2-91456988-0)
  • Blythe Masters : La banquière de la JP Morgan à l'origine de la crise mondiale, Le jardin des livres, 2011 (ISBN 978-2-91456992-7), réédition 2013, 272 p., (ISBN 978-2914569927)
  • Notre-Dame de l'Apocalypse ou le troisième secret de Fatima, Le jardin des Livres, 2008, (ISBN 978-2-91456999-6) réédition 2014, 334 p.
  • 666, Le jardin des livres, 2014, 380 p.
  • Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets, Le jardin des livres, 2017, 580 p. (ISBN 978-2369990277)
  • L'histoire de John Law, Le jardin des livres, 2016, 247 p.
  • Le scandale De Litra, grand annonciateur de l'explosion des banques, Le jardin des livres, 2019, 223 p., (ISBN 978-2369990413)
Préface
  • Préface du livre de Pierre Picard, Photos des miracles de Notre-Dame de Fatima, 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le 25 mai ont lieu à la fois les élections parlementaires européennes, et les élections législatives et régionales belges.
  2. Soit en rapport soit avec la Fondation Rockefeller, soit avec l'université Rockefeller.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Décodex : vérification de sources d'informations, pages Facebook et chaînes YouTube », sur Le Monde (consulté le ).
  2. a et b « Quels sont les comptes Twitter «propagateurs» de fake news sur le Covid-19? », sur 20minutes.fr, (consulté le )
  3. a b et c « Coronavirus : quels sont les comptes Twitter "super propagateurs" de fausses informations en France ? », sur Franceinfo, (consulté le )
  4. a et b « Tuerie au Musée juif de Bruxelles : Laurent Louis « ne croit pas au hasard » », sur Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme, (consulté le )
  5. « Non, l’argent liquide ne va pas « disparaître en 2018 » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « TV Libertés, la webtélé des ultra-réacs qui se rêve en "Fox News à la française" », sur Marianne, (consulté le )
  7. Les Grands Mystères de l'Histoire, nº 40, février 2009, Le troisième secret de Fatima, p. 66
  8. « Blythe Masters, de Pierre Jovanovic », sur Contrepoints, (consulté le )
  9. « « Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets » de Pierre Jovanovic », sur Contrepoints, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]