Bain & Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bain & Company France
Image illustrative de l'article Bain & Company

Création 1985
Fondateurs Bill Bain (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Domenico Azzarello, Associé et Directeur Général

Olivier Marchal, Associé Senior et Président

Slogan "Une ambition partagée, des résultats avérés"
Siège social Drapeau de la France Paris Voir et modifier les données sur Wikidata (France)
Activité Cabinet de conseil en stratégie
Société mère Bain & Company, Inc.
Filiales 51 bureaux dans 33 pays[1]
Effectif ~300 employés en France
Site web www.bain.fr
Orit Gadiesh, Présidente Monde de Bain & Company, au Forum économique mondial de Davos en 2007

Bain & Company est un cabinet international de conseil en stratégie et management.

Depuis 1993, le cabinet est dirigé par Orit Gadiesh, Présidente monde ; en 2016, il compte 55 bureaux répartis dans plus de 34 pays et réunissant près de 6000 personnes[2].

Bain & Company est l’un des trois grands cabinets de conseil en stratégie (Big Three) avec McKinsey et Boston Consulting Group.  Il est classé parmi les plus prestigieux cabinets de conseil en management du monde par le classement Vault (deuxième place au classement de 2016)[3].

Bain & Company Monde[modifier | modifier le code]

Bain & Company a été fondé en 1973 à Boston aux États-Unis par Bill Bain, un ancien du Boston Consulting Group[4]. Depuis 1993, le cabinet est dirigé par Orit Gadiesh, Présidente monde, qui devient la première femme à diriger un cabinet de conseil. Après un début fructueux à la fin des années 1970 et au début des années 1980, le succès de l’entreprise a ralenti en raison de l’atonie des affaires et une concurrence accrue. Pour faire face à cette situation, de plus en plus instable, l’entreprise a mis en place un plan d’actionnariat salarié en 1985[5]. Bain & Company est à l’origine de certaines méthodologies qui ont contribué à faire sa réputation. Par exemple le “Answer first” et « MCE »[6] ou encore l’outil marketing Net Promoter Score qui consiste évaluer la satisfaction client (« sur une note de 0 à 10 recommanderiez-vous ce service à un collègue ? »)[7],[8].

Bain & Company en France[modifier | modifier le code]

La filiale française de Bain & Company a été créée en 1985 et a fêté en 2015 ses 30 ans[9]. Le bureau est dirigé par Domenico Azzarello[10] et est composé de près de 300 employés dont 200 consultants. Il compte 30 des 350 associés du cabinet[11].

Bain & Company opère dans de nombreux domaines : distribution, santé, services financiers, private equity, grande consommation, media, télécommunication, industrie, logistique et transport…[7]

Le cabinet intervient également sur des problématiques d’entreprise : stratégie, marketing, organisation, opérations, technologies de l'information, transformation, digital et fusions et acquisitions…

Bain & Company et Bain Capital[modifier | modifier le code]

Bain & Company est une entité totalement séparée de Bain Capital[12].

Bain Capital est un fonds d’investissement bostonien spécialisé dans le capital-investissement, capital-risque, crédit et gestion alternative. Bain Capital ne propose pas de service en conseil à ses clients[13].

Bain Capital fut fondé en 1984 par d’anciens membres du cabinet de conseil Bain & Company notamment Mitt Romney, Tcoleman Andrews et Eric Kriss. La culture américaine, véhiculée par les fondateurs du cabinet de conseil en stratégie, se retrouve ainsi dans ce fonds d’investissement.

Classements et Récompenses[modifier | modifier le code]

Bain & Company est l’un des trois grands cabinets de conseil en stratégie (Big Three) avec McKinsey et Boston Consulting Group.

En 2016, Bain & Company se classe à la deuxième position du classement  mondial « 2016 Vault Consulting 50 »[3].

Par ailleurs,  Bain & Company occupe la troisième position du classement Consultor réalisé auprès d’étudiants issus des écoles ciblées par les cabinets de conseil en France[14].

Aussi, le classement « Best Place to Work 2016 » de Glassdoor attribue la deuxième place au cabinet Bain & Company[15].

Structure[modifier | modifier le code]

Les niveaux des consultants sont [16],[17]:

  • Stagiaire analyste junior : Candidat(e)s effectuant un stage de 6 mois ou plus
  • Analyste junior : Jeunes diplômé(e)s issu(e)s des grandes écoles de commerce et d'ingénieurs françaises : HEC, ESSEC, École Polytechnique, Mines ParisTech, Centrale…
  • Analyste senior : Candidat(e)s issu(e)s des écoles citées ci-dessus et justifiant d'une expérience de trois ou quatre ans
  • Consultant : Candidat(e)s titulaires d'un MBA obtenu dans les meilleures universités mondiales (INSEAD, Harvard, Wharton, Kellogg, Columbia, Booth, LBS ou IESE) ou justifiant d'une expérience de cinq à sept ans dans une fonction requérant des compétences managériales.
  • Manager : Les Managers jouent un rôle essentiel de leadership, en prenant en charge l'alignement des normes professionnelles et les initiatives d'impact social, en plus de partager l’expertise du bureau. Les managers qui réussissent sont promus Principal.
  • Principal : Les Principal sont considérés comme les futurs dirigeants de l'entreprise dont la prochaine étape, en fonction de leurs performances, est le rôle de Partner.
  • Partner : Être nommé Partner ou Associé est une reconnaissance formelle du mérite personnel et de l’accomplissement au sein du bureau. C’est également un investissement dans le développement futur de l’entreprise.

Recrutement[modifier | modifier le code]

Le processus de recrutement du cabinet Bain & Company est très sélectif.[5] Les entretiens sont multiples (compter deux à trois séries d’entretiens) pour les stages. Les profils expérimentés sont conviés au minimum à 6 entretiens, dont 4 études de cas, et 2 entretiens de motivation, avec des consultant(e)s de différentes séniorités[18].Chaque candidat est testé sur une problématique concrète, via une étude de cas de 45 minutes, et doit avoir une parfaite maîtrise du français et de l'anglais. Chaque candidat passe aussi un test de personnalité, le SOSIE, qui permet d’analyser le comportement et les motivations de chacun[18]. La stratégie de recrutement de Bain & Company est similaire à celle de l’ensemble des cabinets de conseil en stratégie.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Réinventer l’entreprise : repères pour une crise qui va durer sous la direction de Jean-Marc Le Roux et Bernard Ramanantsoa publié chez Village Mondial Pearson, 2010
  • Réinventer la banque de détail : douze clés pour décrypter un métier en pleine mutation par Philippe De Backer, Nicolas Lioliakis et Paul de Leusse publié chez Village Mondial Pearson, novembre 2008
  • L’art de la croissance, par ESCP-EAP et Bain & Company (ouvrage collectif) avec préface de Jacques Barraux, publié chez Les Échos Éditions et Village Mondial Pearson, 2007
  • Les outils du Management par Darrell Rigby et Paul de Leusse, publié chez Vuibert, 2007
  • La question décisive par Frederick F. Reichheld et Bertrand Pointeau, publié chez Village Mondial Pearson, 2006
  • À quoi servent les directions générales, par Philippe De Backer et Chuck Farkas, publié chez Dunod, 1997
  • L’effet loyauté par Frederick F. Reichheld, publié chez Dunod, 1996

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 51 bureaux dans 33 pays
  2. « Consulting in the right direction », The Economist, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (ISSN 0013-0613, lire en ligne)
  3. a et b « Vault.com|Vault Consulting 50 » (consulté le 19 septembre 2016)
  4. « William W. Bain Jr.: Executive Profile & Biography - Businessweek », sur www.bloomberg.com (consulté le 19 septembre 2016)
  5. a et b (en) WetFeet, Bain and Company, WETFEET, INC., (ISBN 9781582078847, lire en ligne)
  6. consultor, « Les concepts utiles au consultant en stratégie (article 1/3) : Les méthodes de résolution de cas », sur www.consultor.fr (consulté le 19 septembre 2016)
  7. a et b consultor, « Bain & Company », sur www.consultor.fr (consulté le 19 septembre 2016)
  8. (en) « The Net Promoter Score » (consulté le 19 septembre 2016)
  9. « LE PREMIER DE LA CLASSE 85 » (consulté le 19 septembre 2016)
  10. « Domenico Azzarello, un Italien pour diriger Bain & Company en France », sur lesechos.fr, (consulté le 19 septembre 2016)
  11. « Equipe dirigeante », sur bain.fr (consulté le 19 septembre 2016)
  12. Frederick E. Allen, « Bain & Co. to New Hires: We're Not the Romney Bain! » (consulté le 19 septembre 2016)
  13. Bain Capital, « About Us | Bain Capital », sur www.baincapital.com (consulté le 19 septembre 2016)
  14. consultor, « Classement Consultor des cabinets de conseil en stratégie 2016 », sur www.consultor.fr (consulté le 19 septembre 2016)
  15. « Glassdoor - Best Places to Work », sur Glassdoor (consulté le 19 septembre 2016)
  16. « Consulting roles at Bain », sur www.bain.com (consulté le 19 septembre 2016)
  17. consultor, « Les grades des cabinets de conseil en stratégie, de Consultant Junior a Partner », sur www.consultor.fr (consulté le 19 septembre 2016)
  18. a et b « Bain & Company a doublé ses effectifs parisiens en 5 ans, et prévoit 70 embauches en 2014 » (consulté le 19 septembre 2016)