Patric Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patric Jean
Naissance (52 ans)
Mons (Belgique)
Nationalité Belge
Profession Réalisateur
Films notables La Domination masculine
La Raison du plus fort
Les Enfants du Borinage, lettre à Henri Storck
Site internet www.patricjean.net

Patric Jean, né le à Mons, est un réalisateur belge travaillant en France et en Belgique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philologue de formation (Université libre de Bruxelles ULB), Premier prix au Conservatoire royal de Bruxelles, maîtrise en réalisation cinéma à l’INSAS (Bruxelles). Fondateur de NEMO (en 1993), un journal de rue vendu par des sans-abris en Belgique.

Il a réalisé des films avec un grand engagement, souvent provoquant la polémique sur des questions politiques et sociales qui ont reçu de nombreux et prestigieux prix à l'international. Il est également l'auteur d'installations, de films pour un spectacle de cinéma danse et d'expériences transmédias.

Il a publié trois livres Pas client, plaidoyer masculin pour abolir la prostitution , Les hommes veulent-ils l'égalité? et "La loi des Pères"

Ses prises de positions publiques en font un acteur médiatiquement engagé sur des thèmes comme l'égalité femme-homme, les questions sociales, la prison, la prostitution, l'exclusion sociale, le masculinisme... Il donne des conférences sur les thèmes de : égalité femmes-hommes, égalité professionnelle, storytelling et non linéarité, masculinisme.

Il écrit de nombreux articles sur les mêmes thèmes dans différentes revues (Pratiques, Cahiers de l'Herne, Causette, L'Humanité, Echos, Huffington Post, etc).

Il a cofondé en 2011 le réseau international "Zéromacho, des hommes contre la prostitution" dont il a été porte-parole et qu'il a quitté en 2016 pour des divergences politiques majeures.

Filmographie (et installations et spectacles)[modifier | modifier le code]

  • Intra-muros (1995), court métrage de fiction, 6 minutes.
  • La conquête du Pôle Sud (1997), court métrage de fiction, 25 minutes
  • Les Enfants du Borinage, lettre à Henri Storck (1999), film documentaire sur le déterminisme social, 54 minutes. (RTBF, ARTE)
  • Traces (2000), court métrage de 14 minutes, d'après les œuvres du plasticien Didier Mahieu.
  • La raison du plus fort (2003), long métrage documentaire de 85 minutes sur la criminalisation de la pauvreté, festival de Cannes (Acid) 2003.
  • Trois portraits de la collection documentaire "visages d'Europe" pour ARTE.
  • D'un mur l'autre - de Berlin à Ceuta long métrage documentaire, 90 minutes, sur les migrants en Allemagne, Belgique, France, Espagne.
  • La Domination masculine, long métrage documentaire, sortie en salles , UGC distribution.
  • Carcans, installation interactive, vidéos, sérigraphies. première exposition Festival VIA 2010
  • Lazarus Mirages(2012), expérience transmédia (dont la télévision) à propos de la Raison et de la pensée sceptique.
  • Hors-Champ , spectacle de vidéo danse, création Théâtre de Chaillot (Paris)
  • On Air (2013), installation vidéo interactive, création Chaillot
  • "Conversations avec Françoise Héritier" coffret d'entretiens (4h30 en quatre chapitres) avec la célèbre anthropologue.
  • "Une Affaire privée" film documentaire sociologique sur le phénomène de la violence conjugale, 57 minutes, 2016
  • "Le Monde Parfait", portrait d'un centre commercial. Documentaire 52'. Quand une utopie tourne au cauchemar. Première diffusion ARTE
  • En montage "Icare ou la mesure des choses" long métrage cinéma. Voir teaser.
  • En préparation "Sisyphe ou un homme en colère" long métrage cinéma.

Différentes conférences et interventions télévisées sont visibles en ligne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pas client, plaidoyer masculin pour abolir la prostitution[1], éd Zéromacho, 2013.
  • Les hommes veulent-ils l'égalité, éditions Belin (avec le Laboratoire de l'Égalité), .
  • La loi des Pères[2], éd du Rocher, 2020.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]