Claude Ponti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Ponti
Salon du livre de Paris 2011 - Claude Ponti - 103.jpg
Claude Ponti, lors du salon du livre de Paris en mars 2011
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Claude Ponticelli
Surnom
Claude Ponti
Nationalité
Formation
École des beaux-arts d'Aix-en-Provence, lettres et archéologie à Strasbourg
Activités
Autres informations
Distinction
Œuvres principales
L'album d'Adèle (d), Blaise et le château d'Anne Hiversère (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Claude Ponticelli, dit Claude Ponti, né le à Lunéville, en Lorraine, est un auteur de littérature de jeunesse et illustrateur français.

En 1986, il publie L'Album d'Adèle son premier album pour la jeunesse. Il est célèbre pour ses personnages de poussins et le personnage de Blaise, le poussin masqué.

Son œuvre est caractérisée par un travail de profusion à la fois graphique, lexicale, narrative et symbolique.

Il a reçu le prix Sorcières spécial en 2006 pour l'ensemble de son œuvre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Ponticelli grandit à Lunéville puis à Clairefontaine. Son père est chrono-analyseur et sa mère institutrice. Il est le cadet d'une famille de trois enfants[2],[3].

Il passe le bac en 1967. Il fréquente alors l'école des beaux-arts d'Aix-en-Provence, puis suit des études de lettres et d'archéologie à Strasbourg. Il déménage ensuite à Paris[4].

Il devient ensuite dessinateur de presse à L'Express jusqu'en 1984. En parallèle, il peint et expose ses œuvres dans des galeries à Paris[5].

Au début des années 1980, il est directeur artistique à l'Imagerie d'Épinal[5].

À la naissance de sa fille Adèle, en 1985, il crée L'Album d'Adèle. Initialement, l'ouvrage est uniquement destiné à sa fille mais son éditrice Geneviève Brisac le convainc de publier l'ouvrage chez Gallimard. Il publie ensuite Adèle s'en même (1987) et Adèle et la pelle (1988). Ces trois albums constitue le cycle d'Adèle et suivent l'évolution de sa fille[5], [6],[7].

Claude Ponti rejoint L'École des loisirs où il publie Pétronille et ses 120 petits (1990)[5].

En 1991, il publie trois albums consacrés au personnage de Blaise, le poussin masqué : Blaise et la tempêteuse bouchée (1991), Le jour du mange-poussin (1991) et Blaise dompteur de taches (1992).

En 1993, il inaugure la série de livres pour les petits autour des deux poussins Tromboline et Foulbazar : La Fenêtre (1993), Les Épinards, (1993), La Voiture (1993).

En 1995, il publie son premier roman, Les Pieds Bleus, aux éditions de l'Olivier, un roman dans lequel il aborde le thème de la violence des adultes envers les enfants et notamment les agressions sexuelles[8].

Serpicouliflor créé par Claude Ponti au Jardin des plantes de Nantes.

En 2007, Claude Ponti écrit un texte pour le spectacle Sombrero chorégraphié par Philippe Decouflé[9].

En 2009, il crée un musée en ligne pour les œuvres des enfants, Le Muz[10].

En 2012, il participe à une exposition à l'abbaye de Fontevraud intitulée « Les maisons à cuire », en collaboration avec Armelle Benoit et François Bon, inspiré du livre de Ponti Questions d’importance (2012)[11].

De au , Claude Ponti investit le jardin des plantes de Nantes dans le cadre du Voyage à Nantes. Il y a créé divers objets et installations qui s'insèrent dans le parcours du jardin, tels un banc géant, une poire souriante, des « totems-oiseaux[12] »… Certaines œuvres sont encore visibles au jardin après un nettoyage[13]. Chaque année depuis 2013, de nouvelles œuvres ont été créées[14].

En 2020, il devait être le commissaire de l'exposition L'Enfance en art, Portraits et Paysages au Passage Sainte-Croix à Nantes. Mais l'exposition a été reportée à la saison 2020/2021 en raison de la pandémie mondiale du Covid-19[réf. nécessaire].

Pendant le confinement de 2020, il diffuse chaque jour une "chozafère" pour permettre aux enfants de faire leur propre album[15].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Narration[modifier | modifier le code]

Dans les albums pour les tout petits (Dans le loup (1994), Sur le lit (1994), Derrière la poussette (1994), Au fond du jardin (2008), Dans la voiture (2008), Sur la branche (2008)), la narration s'appuie sur la description du monde[16].

Dans les grands albums (Pétronille et ses 120 petits, etc), la narration repos sur le récit initiatique du personnage qui surmonte des épreuves au cours du récit[16].

Dans la série Monsieur Monsieur et Mademoiselle Moiselle, la narration repose plus sur la poésie que sur la description du monde[16].

Dans les albums centrés sur les poussins (Blaise et le robinet (1994), Le jour du Mange-poussin (1991), Blaise dompteur de tache (1992)), la narration repose plutôt sur un principe de récréation[16].

Dans les ouvrages de Claude Ponti, il y a souvent plusieurs histoires qui sont racontées en parallèle de l'histoire principale, grâce aux images. Par exemple dans Blaise et le dompteur de tache, en parallèle de la course de chaises et de la tache domptée par Blaise, il y a dans les images l'histoire du poussin-avion et celle du poussin aveuglé par une tache d'encre qui fonce dans un parapluie[16].

Style[modifier | modifier le code]

Le style de Claude Ponti est caractérisé par un grand nombre de jeux de mots et de néologismes[16].

Claude Ponti aime jouer sur la frontière entre la fiction et le réel et multiplie notamment les références dans la fiction à la matérialité du livre. Par exemple dans Blaise et le chateau d'anniversaire, le texte fait explicitement référence à des pages du livres et dans Mille secrets de poussins, le texte explique que les poussins vivent dans les livres[17].

Personnages[modifier | modifier le code]

Claude Ponti introduit les poussins dans L'Album d'Adèle pour avoir un élément perturbateur dans son ouvrage[18].

Les poussins sont omniprésents dans l'œuvre de Claude Ponti. Il y a la série d'albums consacrés à Blaise, le poussin masqué : Blaise et la tempêteuse bouchée (1991), Le jour du mange-poussin (1991), Blaise dompteur de taches (1992), Blaise et le robinet (1994), Blaise et le château d'Anne Hiversère (2004), Mille secrets de poussins (2005), Blaise et le kontrôleur de Kastatroffe (2014). Il y a aussi la série d'albums pour petits autour de Tromboline et Foulbazar : Le Bébé bonbon (1995), Les Masques (1995), La Boîte (1995), Le Nuage (1998), Le A (1998), Le Cauchemar (1998), Dans rien (2009), L'avion (2009). Ils sont aussi au centre de La course en livre (2017).

Le lecteur rencontre aussi les poussins dans d'autres ouvrages. Par exemple, dans Pétronille et ses 120 petits, les poussins viennent en aide à Pétronille.

Traits caractéristiques[modifier | modifier le code]

Depuis l'Album d'Adèle, Claude Ponti met en scène et dessine des code-barres sur la quatrième de couverture de ses ouvrages[19].

Réception de l'œuvre[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

L'œuvre de Claude Ponti est notamment traduite en allemand, l'italien, espagnol, catalan, anglais, chinois, coréen ou encore en japonais[16].

Technique[modifier | modifier le code]

Claude Ponti utilise des techniques mixte, principalement l'encre de Chine et l'aquarelle mais aussi les encres liquides et la gouache[20].

Claude Ponti travaille au format 1/1 sur des feuilles de la taille de l'album final[20].

Il arrive que Claude Ponti utilise des photocopies et des collages pour reproduire certains décors. Par exemple dans Blaise et le château d'Anne Hiversère, le même château d'anniversaire terminé est utilisé plusieurs fois dans l'ouvrage[20].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les albums ont été publiés par L'École des loisirs.

  • L'Album d’Adèle, Gallimard jeunesse, 1986.
  • Adèle s’en mêle, Gallimard, 1987.
  • La Colère de Monsieur Dubois, Gallimard, 1987.
  • Adèle et la pelle, Gallimard, 1988.
  • La Lune, la Grenouille et le Noir, texte de Monique Ponti, Gallimard, 1989.
  • Pétronille et ses 120 petits, 1990.
  • Blaise et la tempêteuse bouchée, 1991.
  • Le jour du mange-poussin, 1991.
  • Blaise dompteur de taches, 1992.
  • L'arbre sans fin, 1992.
  • Paris, 1992.
  • Okilélé, 1993.
  • La Tempête (illustrations), texte de Florence Seyvos, 1993.
  • La Fenêtre (Tromboline et Foulbazar), 1993.
  • Les Épinards (Tromboline et Foulbazar), 1993.
  • La Voiture (Tromboline et Foulbazar), 1993.
  • Blaise et le robinet, 1994.
  • Parci et Parla, 1994.
  • Dans la pomme, 1994.
  • Dans le gant, 1994.
  • Dans le loup, 1994.
  • Derrière la poussette, 1994.
  • Sur le lit, 1994
  • L'Écoute-aux-portes, 1995
  • Le Bébé bonbon (Tromboline et Foulbazar), 1995
  • Les Masques (Tromboline et Foulbazar), 1995
  • La boîte (Tromboline et Foulbazar), 1995
  • Le Chien invisible, 1995
  • Sur la branche, 1996
  • Dans la voiture, 1996
  • Au fond du jardin, , 1996
  • Le Tournemire, 1996
  • Zénobie, 1997
  • Le Nakakoué, 1997
  • Le Nuage (Tromboline et Foulbazar), 1998
  • Le A (Tromboline et Foulbazar), 1998
  • Le Cauchemar (Tromboline et Foulbazar), 1998
  • Ma vallée, 1998
  • Bizarre... Bizarre, 1999
  • Les Chaussures neuves, 1999
  • Le Chapeau à secrets, 1999
  • Une semaine de Monsieur Monsieur, 1999
  • Sur l'île des Zertes, 1999
  • Le Doudou méchant, 2000
  • Le petit Frère, 2001
  • Le Chien et le Chat, 2001
  • Le Non, 2001
  • Georges Lebanc, 2001
  • Petit Prince Pouf (illustrations), texte d'Agnès Desarthe, 2002.
  • Schmélele et l'Eugénie des larmes, 2002
  • La Revanche de Lili Prune, 2003
  • Les Montres molles, 2004
  • Le Réfrigogérateur, 2004
  • Un thé d'été, 2004
  • Blaise et le château d'Anne Hiversère, 2004
  • Mille secrets de poussins, 2005
  • La Nuit des Zèfirottes, 2006
  • Almanach Ouroulboulouck, 2007
  • Catalogue de parents pour les enfants qui veulent en changer, 2008
  • Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron, 2009
  • Tromboline et Foulbazar: Dans rien, 2009
  • Tromboline et Foulbazar : L'avion, 2009
  • Sœurs et frères, 2010
  • Mô-Namour, 2011
  • La Venture d’Isée, 2012
  • L’Avie d’Isée, 2014
  • Blaise et le kontrôleur de Kastatroffe, 2014
  • L'Affreux moche Salétouflaire et les Ouloums-Pims, 2015
  • Le Mystère des Nigmes, 2016
  • La course en livre, 2017
  • Le fleuve, 2018
  • Mouha, 2019
  • Voyage au pays des monstres, 2020

Romans pour adultes[modifier | modifier le code]

  • Les Pieds-Bleus, Éditions de l'Olivier, 1995.
  • Est-ce qu'hier n'est pas fini ?, Éditions de l'Olivier, 1999.
  • Le monde, et inversement, Éditions de l'Olivier, 2006.
  • Questions d'importance, publie.net, 2011

Romans pour enfants[modifier | modifier le code]

  • Broutille, L'École des loisirs, collection Mouche, 1991.
  • Pochée (Illustrations), textes de Florence Seyvos, L'École des loisirs, collection Mouche, 1994.
  • Zénobie, L'École des loisirs, collection Neuf, 1997.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • La Trijolie 1 - La Pantoufle, L'École des loisirs, 2006.
  • La Trijolie 2 - Bonjour - Où sont les mamans ?, L'École des loisirs, 2006.
  • La Table, publie.net, 2011
  • Pluie Visage Soleil, L'École des loisirs, 2016

Articles[modifier | modifier le code]

  • Claude Ponti, « Critiquer un livre pour enfant sans le comprendre est bête », Libération,‎ (lire en ligne)

Podcasts[modifier | modifier le code]

Jeux[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sophie Van der Linden, Claude Ponti, avec un "z" comme Adèle !, Paris, Éditions Être, coll. « Boîtazoutils », , 308 p. (ISBN 978-2844070173)
  • Yvanne Chenouf, Lire Claude Ponti encore et encore, Paris, Éditions Être, coll. « Boîtazoutils », , 425 p. (ISBN 978-2-84407-048-7)
  • Lucie Cauwe, Ponti Foulbazar, Paris, L'École des Loisirs, coll. « Tout sur votre auteur préféré », , 95 p. (ISBN 978-2-211-10724-2, lire en ligne)
  • Catherine Renaud, Les « incroyabilicieux » mondes de Claude Ponti : Une étude du double lectorat dans l'œuvre de Claude Ponti, Uppsala, Presses universitaires d'Uppsala,
  • Adèle Boucherville, La Fabrique de Claude Ponti, L'Atelier du poisson soluble, (ISBN 978-2358710596)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Claude Ponti », sur ecoledesloisirs.fr (consulté le 23 novembre 2013).
  2. Cauwe 2006, p. 9
  3. Cauwe 2006, p. 27-29
  4. Cauwe 2006, p. 13
  5. a b c et d Cauwe 2006, p. 16-17
  6. Laurence Houot, « Rencontre avec Claude Ponti, la star des enfants », sur francetvinfo.fr, (consulté le 1er octobre 2016)
  7. Lucie Lechanoine-Durand, De la page au paysage : l’invitation de Claude Ponti au Jardin des Plantes de Nantes, lire en ligne, mémoire de master, Université Lumière-Lyon-II-École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques, 2019, chapitre2
  8. Jean-Baptiste Harang, « Souverain Ponti. », Libération,‎ (lire en ligne)
  9. « Critique de Sombrero », sur lexpress.fr, (consulté le 23 novembre 2013).
  10. « Le Muz », sur lemuz.org (consulté le 30 juillet 2015).
  11. « Claude Ponti, Armelle Benoit, François Bon », sur abbayedefontevraud.com (consulté le 23 novembre 2013).
  12. « Le Jardin des plantes se met à l’heure de Nantes », sur nantes.fr (consulté le 23 novembre 2013).
  13. « Jardin des plantes. Les œuvres de Claude Ponti vont revenir ! », sur ouest-france.fr, (consulté le 23 novembre 2013).
  14. « Les personnages de Claude Ponti au jardin des plantes à Nantes », sur ouest-france.fr, (consulté le 30 juin 2016).
  15. « Dessinons des poissons et des monstres "incroyabilicieux" », sur France Inter, franceinter (consulté le 15 mai 2020).
  16. a b c d e f et g « Claude Ponti, auteur aux mille poussins », sur Lille Lecture Jeunesse, (consulté le 15 mai 2020)
  17. Isabelle Artigues, « L'éducation du lecteur à travers la figure de la métalepse chez Claude Ponti », Loxias, no 42,‎ (lire en ligne)
  18. « « J'ai créé Blaise le poussin pour ma fille » », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  19. Cauwe 2006, p. 53
  20. a b et c Cauwe 2006, p. 34-44
  21. « Prix Sorcières », sur ricochet-jeunes.org (consulté le 1er octobre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Rencontre avec quatre auteurs : Nadine Brun-Cosme, Pef, François Place et Claude Ponti, in La littérature des enfants fait école (journée d'étude du samedi 15 novembre 2008 à l'initiative des Éditions Casterman, l'École des loisirs, Flammarion-Père Castor et Gallimard Jeunesse), l'École des loisirs, Paris, 2009, DVD 3, 51 min 29 s.
  • Poussin Poussine : scénario pour une rencontre autour de l'album 'Blaise et le château d'Anne Hiversère' (Claude Ponti), film réalisé par Jean-Christophe Ribot, Tumultes, Paris, AFL, Compiègne (distrib.), 2011, 16 min (DVD + brochure)
  • Claude Ponti, un art de l'enfance, documentaire de Thierry Kübler, diffusé le 16 mars 2020 sur France 3 Grand Est

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]