Dorothée Dussy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dorothée Dussy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Œuvres principales
Le Berceau des dominations

Dorothée Dussy est une anthropologue française, chercheuse au Centre Norbert Elias (universités d'Aix-Marseille et Avignon) et directrice de recherche au CNRS. Une partie de ses travaux porte sur la pratique de l’inceste dans les familles occidentales.

Travaux[modifier | modifier le code]

Inceste[modifier | modifier le code]

Dorothée Dussy a décrit comment la sexualité avec des enfants de la famille est finalement courante et quelquefois tolérée dans les familles en Occident, malgré l’interdit légal, social et moral. Cette recherche a contribué à penser anthropologiquement l’espace domestique et la famille, l’incorporation de la grammaire sociale, la violence comme rapport social, le consentement.

L'inceste est répandu dans les pays occidentaux: 5% à 10% des enfants en seraient victimes[1], ce qui représente près de six millions de personnes en France et donc quantité d’incesteurs: « pour incester des millions d’enfants, il faut du monde »[2]. Dorothée Dussy défend l'idée que le phénomène de l'inceste est structurel, et remet en cause l'existence d'un tabou de l'inceste: ce n'est pas l'interdit de l'inceste qui structure la société, mais le silence sur ce sujet[3],[4]. Cet ordre social est lié à une forme de complaisance vis à vis de la domination masculine qui est à l'oeuvre dans l'inceste (l’immense majorité des incesteurs étant des hommes)[5]. La famille s'accommode de l'inceste, protège l'incesteur en sacrifiant l'enfant, jusqu'au moment où le silence est brisé, comme l'illustre l’affaire Olivier Duhamel[2].

Dans l’ouvrage Le berceau des dominations (2013)[6],[7] elle restitue l’enquête qu’elle a menée auprès d’hommes condamnés pour inceste, et auprès d’incestés et de leur entourage. En avril 2021, l'ouvrage est réédité en format poche aux éditions Pocket, avec une préface de Charlotte Pudlowsky[2].

Nouvelle-Calédonie[modifier | modifier le code]

Dorothée Dussy a écrit en 1998 une thèse sur l'environnement urbain et les squats en Nouvelle-Calédonie[8].

Abeilles[modifier | modifier le code]

Dorothée Dussy a publié en 2019, en collaboration avec Elsa Faugère, un ouvrage sur la relation entre les hommes et les abeilles[9] et figure dans un ouvrage collectif sur le même sujet[10].

Controverse[modifier | modifier le code]

En décembre 2021 elle est signataire d'une tribune qui s'oppose à la « religion vaccinale[11] » dans le média QG, tribune initiée par Laurent Mucchielli, rappelé à l'ordre par le CNRS pour ses textes-non scientifiques durant la pandémie de Covid-19[12].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dorothée Dussy, Le berceau des dominations, Editions la Discussion, (lire en ligne), réédité chez Pocket en 2021[4],[13].
  • Apicultures au XXIe siècle : écologie versus business ?, coord. Dorothée Dussy et Elsa Faugère, ELD ; La Discussion, 2019
  • Nouméa, ville océanienne ? : s'approprier la ville, Khartala, 2012, 9782811105488

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'incesteur mène une vie que rien ne différencie des autres », sur CNRS Le journal (consulté le )
  2. a b et c « “L’ordre social interdit l’inceste en théorie mais l’admet en pratique” », sur Télérama (consulté le )
  3. Madame Figaro, « Silence et inceste : "On en veut aux mères car on s'imagine qu'elles ont un instinct naturel de protection" », sur Madame Figaro, (consulté le )
  4. a et b Raphaëlle Leyris, « Dorothée Dussy, anthropologue : « Il y a toujours autant d’articles de loi qui profitent aux incesteurs » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Nolwenn Weiler, « S’il y a un interdit, ce n’est pas de violer les enfants de la famille, mais plutôt de parler des incesteurs », sur Basta ! (consulté le )
  6. Alice Sophie Sarcinelli, « Analyse croisée de deux ouvrages de Dorothée Dussy : L’inceste, bilan des savoirs et Le berceau des dominations. Anthropologie de l’inceste, Marseille, La Discussion, 2013 », Genre, sexualité & société,‎ (ISSN 2104-3736, lire en ligne, consulté le )
  7. Yeun L-Y, « Dorothée Dussy : Le berceau des dominations. Anthropologie de l'inceste, livre 1 », Nouvelles Questions Féministes,‎ (lire en ligne)
  8. Dorothée Dussy, « Noumea et les squats, de la construction urbaine coloniale aux occupations océaniennes spontanées », thèse, Paris, EHESS,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « Apicultures au XXIe siècle – Dorothée Dussy et Elsa Faugère (dir.) », sur Centre Norbert Elias, (consulté le )
  10. « Abeilles, une histoire intime avec l’humanité – MITI », sur miti.cnrs.fr (consulté le )
  11. « Une nouvelle religion vaccinale est née en Occident », QG, 12 décembre 2021.
  12. https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/08/24/le-sociologue-laurent-mucchielli-rappele-a-l-ordre-par-le-cnrs_6092249_3224.html « Le sociologue Laurent Mucchielli rappelé à l’ordre par le CNRS »], Le Monde, 24 août 2021.
  13. Alexandra Pichard, «Les incesteurs sont des hommes comme les autres», sur Libération (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :