Parc Rives-de-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Seine à Paris ou Rives de la Seine à Paris.
Parc Rives-de-Seine
Image illustrative de l'article Parc Rives-de-Seine
Vue d'une petite partie de la voie Georges-Pompidou entre le pont Notre-Dame et le pont au Change réaménagée pour former le parc des Rives-de-Seine.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Arrondissement 1er, 4e (voie Georges-Pompidou)
7e (voie express Rive-Gauche)
12e (jardin du Port-de-l'Arsenal)
Cours d'eau Seine, port de l'Arsenal
Histoire
Ouverture à partir de 2013
Dénomination 2017
Gestion
Propriétaire Mairie de Paris
Ouverture au public oui
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 28″ nord, 2° 20′ 39″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Parc Rives-de-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc Rives-de-Seine

Le parc Rives-de-Seine est un espace vert public situé dans le centre de Paris, de part et d'autre de la Seine, le long du fleuve, sur l'ancienne voie Georges-Pompidou et voie express Rive-Gauche, du pont de l'Alma au pont Royal rive gauche, du pont Neuf au pont de Sully et le jardin du Port-de-l'Arsenal rive droite.

Histoire[modifier | modifier le code]

La livraison des voies sur berges intervient en 1967, sur une emprise gagnée sur le lit de la Seine, en contrebas des quais, axes historiques de la circulation le long de la Seine. Elles sont alors dévolues à la circulation des voitures, motos et camions et interdites d'accès aux piétons.

En 1995, la mairie décide de fermer la circulation automobile sur les voies sur berges le dimanche au profit des piétons. Aucun aménagement n'est alors entrepris puisque l'autoroute urbaine est alors la vocation principale de ces voies. L'instauration de Paris Plages, en 2002, neutralise les voies pour une durée d'un mois, tous les ans, de la fin de juillet à la fin d'août, lorsque l'activité et donc les flux ralentissent dans la capitale. Cette initiative est accompagnée d'aménagements temporaires et réversibles.

Au printemps 2013, la voie express Rive-Gauche est définitivement dévolue à la promenade, entre le Musée d'Orsay et le pont de l'Alma[1]. C'est à l'été 2016, concomitamment à la mise en place de Paris Plages, que la circulation automobile prend fin sur la voie Georges-Pompidou, c'est-à-dire sur les berges de la rive droite, entre le tunnel des Tuileries et le port de l'Arsenal[2].

Le parc Rives-de-Seine a été inauguré en tant que tel le 2 avril 2017[3]. Il est en fait la réunion des parties définitivement fermées à la circulation automobile de la voie express Rive-Gauche et de la voie Georges-Pompidou, préexistant à l'état de promenades aménagées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :