Square des Épinettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Square des Épinettes
Image illustrative de l’article Square des Épinettes
Monument à Jean Leclaire dans le square des Épinettes.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Arrondissement 17e
Quartier Épinettes
Superficie 1,0420 ha
Histoire
Création 1893
Coordonnées 48° 53′ 40″ nord, 2° 19′ 36″ est

Le square des Épinettes est un grand square de Paris, situé dans le quartier des Épinettes dans le 17e arrondissement.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Square des Épinettes vu depuis la rue Maria-Deraismes.

Le square est encadré par la rue Félix-Pécaut au nord, la rue Maria-Deraismes à l'est, la rue Collette au sud et la rue Jean-Leclaire à l'ouest.

Le square des Épinettes est desservi par la ligne (M)(13) à la station Guy Môquet, ainsi qu'à proximité par les lignes de bus RATP 31 81.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il porte ce nom en référence au lieu-dit, devenu un quartier, dans lequel il se situe[1] et qui doit son nom à l'épinette blanche, un cépage de vignes autrefois présent sur cette colline[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Créé en 1893 par Jean-Camille Formigé, réaménagé en 1980 et 1992, ce square s'étend sur 10 420 m2. Un kiosque à musique en occupe le centre.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Le square abrite deux sculptures :

En 1943, ces bronzes furent détruits par l'occupant allemand pour récupération des métaux non ferreux à destination de l'armement. Le groupe en bronze du monument à Jean Leclaire a été refondu et ré-érigé sur son socle en 1971, mais il manque le seau que tenait l'ouvrier dans la version d'origine[3].

La statue de Maria Deraismes a été refondue en 1983 par la fonderie de Coubertin et ré-érigée dans le square[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 477.
  2. Historique des quartiers, mairie du 18e arrondissement.
  3. Amélie Simier, Daniel Imbert et Guénola Groud, Dalou à Paris, Éditions Paris Musées, 2010, 72 p. (ISBN 978-2-7596-0121-9), p. 66-67.
  4. La signature du fondeur et la date de la fonte sont lisibles sur le socle de la statue.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :