Parc de Bercy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc de Bercy
Image illustrative de l'article Parc de Bercy
Le parc de Bercy à l'automne 2007.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Quartier 12e arrondissement
Superficie 14 ha
Histoire
Création 1993
Gestion
Lien Internet http://www.paris.fr
Accès et transport
Métro (M)(14) Cour Saint-Émilion
Localisation
Coordonnées 48° 50′ 02″ nord, 2° 23′ 03″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc de Bercy

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Parc de Bercy

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Parc de Bercy
Le parc au printemps 2008.

Le parc de Bercy est un ensemble de trois jardins situés dans le quartier de Bercy du 12e arrondissement de Paris, entre Bercy Arena et le centre commercial et de restauration Bercy Village, à l'emplacement des anciens entrepôts de Bercy. Avec ses 14 hectares, le parc de Bercy est un des plus importants de la capitale.

Les trois jardins[modifier | modifier le code]

Le parc est composé de trois jardins conçus par les architectes Bernard Huet, Marylène Ferrand, Jean-Pierre Feugas, Bernard Leroy, et les paysagistes Ian Le Caisne, Philippe Raguin entre 1993 et 1997 :

  • Le jardin le plus proche de Bercy-Village, qui occupe les anciens chais viticoles subsistants du XIXe siècle, a été nommé le « Jardin romantique » et comprend des bassins à roselière où vivent des poissons et une faune sauvage, dont des oiseaux de passage (hérons, etc...), des reconstitutions de dunes, une prairie et un belvédère accessible par une rampe hélicoïdale sur le modèle de celui du Jardin des plantes. En entrant par Bercy-Village, sur votre gauche se trouve une sculpture de Etienne-Martin nommée « Demeure X », entourée de nénuphars. Juste en face se trouve la « maison du lac », située au milieu d'un bassin. L'amphithéâtre du parc accueille la Grand-Place, vestige de l'ancien village de Bercy, près de laquelle furent trouvées les pirogues néolithiques de Bercy. La place est entourée d'endroits insolites, comme le petit Sous-Bois, la Voûte, avec un escalier conduisant au quai du bassin de la « maison du lac ».
Les passerelles du parc de Bercy franchissant la rue Joseph-Kessel.
  • Deux passerelles par-dessus la rue Joseph Kessel permettent de rejoindre les « Parterres », comprenant la « maison du jardinage », une salle d'exposition et un jardin consacré aux activités du travail des plantes : potagers pédagogiques ouverts aux élèves des écoles, vigne, roseraie, buissons taillés, fleurs, etc.
« Les Prairies » depuis la cascade de la terrasse.
  • La partie la plus proche du POPB est appelée « les Prairies » et est formée de grands espaces de pelouses ombragées par de grands arbres. C'est dans cette partie que s'organisent des matches de football improvisés. Ce jardin s'achève sur une esplanade de terre battue creusée en son centre par le Canyoneaustrate du plasticien Gérard Singer et située au pied du POPB, dont les marches servent de point de rassemblement aux adeptes de skateboard et de patins à roulettes pratiqués dans le skatepark couvert contigu. De gros travaux au POPB (devenu Bercy Arena puis AccorHotels Arena) ont été l'occasion de relier le parc de Bercy aux portes piétonnes du Palais omnisports. Depuis début octobre 2014, une passerelle ouverte à tous relie à mi hauteur l'arène et le parc au niveau du chemin de ronde bordant la Seine.
Le centre d'exposition du 12e arrondissement de la « maison du lac », développe les projets urbains en cours dans le quartier et propose également des exposés sur le thème du développement durable, dans une bâtisse historique de la gare.
La « maison du jardinage ».

Tout le long de ces trois jardins du côté de la Seine, une terrasse surélevée, faisant office de mur anti-bruit contre la circulation du quai de Bercy, accueille des salles de sport municipales et un parking pour autocars de tourisme. Au sommet, le chemin de ronde accessible par un escalier à cascade offre un panorama, à la fois sur les cimes des arbres du parc et sur la rive gauche, et permet de rejoindre la Bibliothèque nationale de France (site François Mitterrand) par la passerelle Simone-de-Beauvoir réalisée par Dietmar Feichtinger et ouverte au public en juillet 2006. Sur cette terrasse se trouvent les vingt et une sculptures Les Enfants du Monde réalisées en 2001 par Rachid Khimoune, qui représentent 21 enfants de 21 pays différents et symbolisent, à l'entrée dans le XXIe siècle, le respect des droits de l'enfant.

Côté Nord-Est, le parc est bordé d'immeubles à l'architecture originale de l'ancienne ZAC Bercy. Près du jardin Yitzhak-Rabin, qui fait partie des « Parterres » du parc de Bercy, se trouve l'ancien American Center construit en 1994 par l'architecte Frank Gehry, qui abrite la Cinémathèque française depuis le 28 septembre 2005.

Histoire vinicole[modifier | modifier le code]

Article connexe : Entrepôt de Bercy.

Construits à l'emplacement des anciens entrepôts de vins, expédiés vers la capitale depuis la province. Dans la partie centrale (les « Parterres ») sont ainsi encore visibles des rails, un chai (ancien lieu d'embouteillage des vins) et la maison des gardiens des entrepôts. Dans le « Jardin romantique », a subsisté la maison des percepteurs des taxes. En effet, cet emplacement pour le marché au vin avait été choisi pour être à la frontière de la barrière d'octroi instaurée au XVIIIe siècle.

Le jardin a conservé du site ancien la trame orthogonale des rues et certaines chaussées pavées qui servaient autrefois à l'acheminement des vins depuis les berges de la Seine (mais il en est coupé depuis les années 1970 par la circulation automobile sur les quais).

En souvenir du passé vinicole du lieu, des vignes en cépages chardonnay et sauvignon blanc ont été plantées[1].

Musée des Arts forains[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musée des Arts forains.

Le musée des Arts forains est situé à l'extrémité Est du parc. Il présente la reconstitution d'une fête foraine de 1850 à 1950 dans sa diversité et sa richesse décorative.

Accès[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de l'aménagement du quartier de Bercy depuis les années 1980 (POPB, Ministère des finances, etc.), la station de métro Cour Saint-Émilion ; le nom de cette dernière rappelant l'ancienne activité vinicole des lieux. La station Parc de Bercy de la navette fluviale voguéo reliant Maisons Alfort à Gare d'Austerlitz.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]