Rive gauche (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Rive gauche de Paris comprend les arrondissements situés au sud de la Seine.

Le terme Rive gauche désigne à Paris la partie de la ville située sur la rive sud de la Seine, par opposition à la Rive droite, en référence à la direction vers la mer. Les îles situées sur le fleuve n'appartiennent, par nature, à aucune des deux rives. Sont donc situés sur la Rive gauche : les 5e, 6e, 7e, 13e, 14e et presque tout le 15e arrondissement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Ier siècle, les Romains développent Lutèce préférentiellement sur la rive gauche. Ils y installent leur Forum ainsi que les Arènes et les Thermes.

Au cours du Moyen Âge, la ville de Paris est ruinée économiquement par les raids des Vikings, qui la ravagent à plusieurs reprises, ce qui oblige la population à se replier sur l’île de la Cité.

Au Xe siècle, les rois de France administrent la région autour de Paris qui devient l'Île-de-France, siège du domaine royal français. La province est découpée en plusieurs pays. La rive gauche est alors rattachée au Hurepoix.

Les différentes enceintes (de l'enceinte carolingienne à l'enceinte de Louis XIII) vont alors progressivement englober et protéger les faubourgs de la rive droite, laissant la rive gauche sans protection. Il faut attendre 1784 et le Mur des Fermiers généraux, pour que celle-ci soit protégée.

Jusqu’à la Révolution de 1789, la Rive gauche de Paris était appelée l'« Outre-Petit-Pont » (désigné ainsi par rapport au Petit-Pont qui fut pendant longtemps le seul point de franchissement depuis l'île de la Cité vers la rive sud de la Seine, dans l'axe du cardo maximus), ou « L'Université », en raison de la présence centrale de la Sorbonne et du Quartier latin. Dans Notre-Dame De Paris (1830), où Victor Hugo situe son action en 1482, il rappelle les dénominations traditionnelles de chaque secteur de Paris : « L'Université » pour la rive gauche, « La Cité » pour l'île de la Cité, et « La Ville » pour la rive droite.

Vers 1300, le rimeur Guillot de Paris compose une première liste des noms de rues de Paris dans Le Dit des rues de Paris[1]. Ce document indique que la capitale comptait 310 rues dont 80 dans le quartier d'Outre-Petit-Pont, 36 dans la Cité et 114 dans le quartier d'Outre-Grand-Pont[2].

Composition actuelle[modifier | modifier le code]

La Rive gauche contient la presque totalité des six arrondissements suivants :

Culture[modifier | modifier le code]

L'Institut de France, un des symboles de la rive gauche

La Rive gauche est historiquement la rive de Paris où se sont regroupés :

Mais aussi :

La chanson d'Alain Souchon Rive gauche figurant sur l'album Au ras des pâquerettes (1999) décrit les évolutions du quartier Saint-Germain-des-Prés depuis les années 1950.

Monuments[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Dit des rues de Paris.
  2. Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, volume 12.
  3. « Daguerréotypes », sur Cinémathèque du documentaire - Bpi (consulté le 8 mai 2020)