Jardin Alexandre-Soljenitsyne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin Alexandre-Soljenitsyne
Image illustrative de l'article Jardin Alexandre-Soljenitsyne
Jardin Soljenitsyne
Palais des congrès et Concorde Lafayette
Géographie
Pays France
Commune Paris
Quartier 17e arrondissement
Superficie 1,6125 ha
Localisation
Coordonnées 48° 52′ 40″ nord, 2° 16′ 57″ est

Géolocalisation sur la carte : 17e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 17e arrondissement de Paris)
Jardin Alexandre-Soljenitsyne

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Jardin Alexandre-Soljenitsyne

Le jardin Alexandre-Soljenitsyne est le nom de l'ancien jardin de la place de la Porte Maillot. C'est un espace vert à cheval sur le 16e et le 17e arrondissement de Paris.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ce nom honore l'écrivain et dissident russe, Alexandre-Soljenitsyne (1918-2008), écrivain majeur du XXe siècle, Prix Nobel de littérature 1970, auteur notamment d'Une journée d'Ivan Denissovitch, de L'Archipel du Goulag et de La Roue rouge.

Historique[modifier | modifier le code]

Le jardin de la place de la Porte Maillot est créé en 1974 au milieu de la place de la Porte-Maillot, lors de la construction du boulevard périphérique et du Palais des Congrès. Complétant l’aménagement de la place de la porte Maillot, qui l'entoure, il a une superficie de 1 612 m2.

Ce jardin a été rebaptisé Jardin Alexandre-Soljenitsyne en 2012[1] (alors que les huit voies l'entourant de toutes parts ont gardé le nom de Place de la Porte Maillot).

Description[modifier | modifier le code]

Place Soljenitsyne
en arrière-plan, la perspective vers la Défense

De forme ovale sur le terre-plein central situé en bordure du Palais des Congrès de la Porte Maillot, ce jardin s'inscrit dans la perspective de l'Axe historique parisien (Étoile-La Défense) dont les silhouettes se dessinent de part et d’autre du jardin. Des massifs arbustifs côtoient un alignement d'une centaine de tilleuls taillés en « plateau-rideau ». Lavandes, rosiers et genêts apportent un peu de fraîcheur à ce jardin coincé entre deux grands axes de circulation, au chevet du Palais des Congrès.

Ce rond-point, à l'orée de Paris, présente la particularité d'abriter en son terre-plein central une colonie de lapins[2].

« Le rond point de la porte Maillot, c’est une île, située en plein milieu de l’océan urbain. Y cohabitent des gens du voyage, des mendiants, des punks, mais aussi des touristes en transit, des passants, et… des lapins. C’est une adresse globale où ces diverses populations se croisent, parfois se rencontrent ou encore se dévorent. »[3]

Accès[modifier | modifier le code]

Jardin Soljenitsyne au centre de la place de la Porte Maillot

Le jardin est accessible par des escaliers et un passage souterrain au no 2 de la place de la Porte-Maillot devant le palais des congrès.

Côté Neuilly, il y a 2 passages pour piétons de plain-pied. Il communique également par un passage souterrain avec le square Alexandre-et-René-Parodi son voisin situé dans le 16e et qui fut créé en 1958. Celui-ci s'étend sur 23 595 m2, ce qui en fait le plus grand square de l'arrondissement.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. vote du Conseil de Paris de février 2012 malgré la réticence de certaines composantes de sa majorité puisque seuls les Verts et une partie du PS avaient soutenu l’opposition dans sa démarche.Ce jardin va devenir, d’une certaine façon, un lieu de recueillement à la mémoire des millions de morts de l’idéologie communiste, notamment ceux qui ont péri en ex-URSS.« Enfin une place Soljenitsyne à Paris », sur egliserusse.eu, (consulté le 19 décembre 2014)
  2. superbe photo de lapin sur fond d'arc de triomphe la nuit (photo Laurent Geslin -Terre Sauvage)
  3. Florent Tillon - 2007 – Documentaire de 52 min, « Sauvez les lapins de la Porte Maillot voir en ligne sur youtube » (consulté le 5 décembre 2014)