Jardin des Combattants-de-la-Nueve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jardin des Combattants-de-la-Nueve
Image illustrative de l’article Jardin des Combattants-de-la-Nueve
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Arrondissement 4e
Quartier Saint-Merri
Superficie 1 394 m2
Caractéristiques
Type Jardin
Gestion
Lien Internet paris.fr
Accès et transport
Métro (M)(1)(11) Hôtel de Ville
Coordonnées 48° 51′ 21″ nord, 2° 21′ 08″ est

Le jardin des Combattants-de-la-Nueve est un jardin de Paris, situé dans le 4e arrondissement, quartier Saint-Merri.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Le site est accessible par le 2, place de l'Hôtel-de-Ville - Esplanade de la Libération.

Il est desservi par les lignes (M)(1)(11) à la station Hôtel de Ville.

Description[modifier | modifier le code]

D'une superficie de 1 394 m2, il est composé d'une pelouse centrale traversée d'allées gravillonnées et entourée de massifs de rosiers ; à ses extrémités se trouvent des bosquets d'arbres. Il y également un espace de jeux destiné aux enfants inscrits à la crèche de l’Hôtel de Ville[1], ainsi qu'un poulailler et des cages à lapin.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ce jardin rend honneur aux combattants de la Nueve, ou 9e compagnie, unité de choc de la 2e division blindée du général Leclerc, arrivée la première à l'hôtel de ville à la Libération le .

Elle était majoritairement composée de républicains espagnols qui ont continué leur combat en France après la victoire de Franco.

Historique[modifier | modifier le code]

Historiquement appelé « jardin de l'Hôtel-de-Ville », il s'agit d'un espace vert adossé à la façade sud de l'Hôtel de ville de Paris, longeant le quai de l'Hôtel-de-Ville entre la rue de Lobau et le parvis. Il a été construit sur l'emplacement de l'ancienne rue des Haudriettes. C'était autrefois le jardin privé du préfet de la Seine puis du maire de Paris.

Fermé originellement au public, il est ouvert les samedis, dimanches et jours fériés, de 9 heures à la fin de journée, depuis le . En mars de la même année, après délibération du Conseil de Paris, le roi et la reine d'Espagne Felipe VI et Letizia ainsi que la maire de Paris Anne Hidalgo prévoient d'inaugurer le jardin rebaptisé « jardin des Combattants de la Nueve », pour rendre hommage aux Républicains espagnols qui participèrent, au sein de La Nueve, à la Libération de Paris en , l'un d'eux étant le premier officier militaire reçu par les résistants à l'Hôtel de Ville[1]. Néanmoins, le crash du vol 9525 Germanwings, où 51 Espagnols trouvent la mort, écourte la visite du couple royal ; la cérémonie d'inauguration est alors reportée au [2].

La Ville de Madrid a inauguré en un jardin du même nom. La cérémonie était présidée par la Maire de Madrid, Manuela Carmena et la Maire de Paris, Anne Hidalgo.

Une cérémonie officielle est organisée chaque en mémoire de la Nueve dans le jardin, à l'occasion des célébrations de la Libération de Paris.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :