Nabe (cuisine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marc-Édouard Nabe.
Nabe
Image illustrative de l'article Nabe (cuisine)
Nabe, au style de Kansai

Autre nom Nabemono
Lieu d’origine Japon
Place dans le service Technique culinaire japonaise

Le nabe (?) ou nabemono (鍋物?) (« marmite » ou « casserole » en traduction littérale) est un mets familial de l'hiver au Japon. Le nabe représente plus un concept qu'une recette. En français, on traduirait cela par fondue.

Chauffé par un réchaud sur la table, on prépare une soupe – la plus simple étant juste de l'eau, souvent avec du bouillon de poisson, ou konbu (algues séchées) – dans une grande marmite, où de multiples ingrédients seront plongés petit à petit.

Les ingrédients sont très variés, même si on y retrouve souvent : du chou chinois, kuzukiri (nouilles de kuzu, transparentes), du tofu, itokonnyaku ou shirataki (vermicelles blancs de konjac), kinoko (champignons), du poisson, des huîtres et de fines tranches de viande (bœuf, porc).

À la fin, on peut faire avec la soupe restante de l'ojiya, avec du riz pré-cuit, un œuf et du negi haché menu (petits poireaux japonais ou ciboulette).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]