Chikuzenni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chikuzenni
Image illustrative de l'article Chikuzenni
Chikuzenni

Autre nom 筑前煮
Lieu d’origine Kyūshū, Japon
Place dans le service Plat principal
Ingrédients Dashi, shiitake, renkon, racines de gobo, carottes, mangetouts, poulet (autrefois tortue)


Chikuzenni (筑前煮?) est un plat originaire du nord du Kyūshū au Japon, fait à partir de poulet braisé et de légumes. Il est souvent mangé quand arrive la nouvelle année au Japon.

Histoire et étymologie[modifier | modifier le code]

Chikuzen-ni doit son nom à la préfecture de Chikuzen, maintenant appelée Fukuoka. Ce plat était originellement appelé gamé-ni (がめ煮) en référence à la phrase « Gamé kuri komu », qui signifie « collectionner », car la recette consiste à rassembler tous les ingrédients puis à les cuire ensemble.

Les soldats de l'armée japonaise basés en Corée au moment de l'invasion japonaise de la Corée, lors de la guerre Imjin, utilisaient aussi des tortues appelées dobugamé (どぶがめ) à la place du poulet et appelaient le plat gamé-ni (がめ煮), où gamé est un diminutif pour dobugamé.

Aujourd'hui, le poulet remplace la viande de tortue. D'après le Ministère japonais des Affaires intérieures et des Communications les principaux consommateurs de poulet et de racines de gobo sont les habitants de Fukuoka ; une explication de ce fait est la popularité du plat dans les foyers japonais.

Recette et dégustation[modifier | modifier le code]

Les morceaux de poulet sont tout d'abord sautés dans l'huile. Puis le dashi, additionné d'un bouillon parfumé aux shiitake et de mirin, est ajouté et on y met le poulet à bouillir. Des racines de taro, des shiitake, des gâteaux de konnyaku (yam cake), des racines de gobo, du renkon (rhizome de lotus) et des carottes sont ajoutés et cuits jusqu'à ce qu'ils soient tendres.


Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]