Asahi Breweries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asahi.

Asahi Breweries
logo de Asahi Breweries
illustration de Asahi Breweries

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Kabushiki kaishaVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social 1-23-1 Azumabashi
Sumida-kuVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau du Japon Japon
Activité Industrie des boissons (en) et brassageVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits BièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Asahi Group Holdings (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Asahi Soft Drinks (en)
Site web www.asahibeer.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Le siège de Asahi à Asakusa (Tokyo)
Une bouteille de bière Asahi

Asahi Breweries, Ltd. (アサヒビール株式会社, Asahi Biiru Kabushiki Gaisha?) est un groupe brassicole du Japon fondé en 1889 à Osaka.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première bière Asahi date de 1892.

À partir de 1987, la Dry Senso (ドライ戦争, dorai sensō'?, « guerre dry ») fait rage, à la suite de l'invention et de la commercialisation de l'Asahi Super Dry, première bière dry. Kirin répondit à Asahi en lançant un produit concurrent (Kirin Dry) en 1988 suivi par Sapporo (avec Sapporo Dry) et Suntory (Suntory Dry). Mais Asahi devait conserver son monopole (et étendre sa part de marché de 10 à 40 %.

En 2009, Asahi rachète Schweppes Australia et 19,9 % du Chinois Tsingtao[1] à Anheuser-Busch InBev pour $667 millions.

En 2011, Asahi acquiert les marques Charlie's (Nouvelle-Zélande) et Vodka Cruiser pour ¥97.6 milliards[2].

En février 2016, Asahi fait une offre d'acquisition de 2,55 milliards de dollars pour reprendre à SABMiller les marques Peroni, Grolsch, Meantime et les actifs associés ; ce dernier s'en sépare pour satisfaire aux exigences des autorités de la concurrence dans le cadre de son acquisition par Anheuser-Busch InBev[3].

En décembre 2016, Asahi annonce l'acquisition pour 7,8 milliards de dollars des activités en Europe centrale et de l'Est de SABMiller, suite à l'acquisition par ce dernier par Anheuser-Busch InBev. Ces activités comprennent les marques : Pilsner Urquell, Tyskie, Lecher, Dreier[4],[5]. En décembre 2017, Asashi vend sa participation de 19,99 % dans l'entreprise brassicole Tsingtao pour 937 millions de dollars, participation vendue principalement à Fosun International[6].

En janvier 2019, Asahi annonce l'acquisition pour 250 millions de livres des activités de boissons de l'entreprise britannique Fuller’s, qui ce concentre sur ses activités hôtelières et de pub. Cette acquisition inclut les marques London Pride et Frontier Premium London Lager[7].

Production actuelle[modifier | modifier le code]

Ils produisent notamment depuis 1987 :

  • Asahi Super Dry, l'une des marques de bière les plus consommées au Japon avec Sapporo et Kirin
  • Asahi Stout
  • Asahi Z - Dry lager
  • Asahi Gold - Lager
  • Asahi Black - Lager
  • Asahi Prime Time - Pilsener
  • Asahi Orion
  • Asahi Gift

Autres marques de bière[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Le groupe possède des filiales actives dans d'autres secteurs, dont Nikka Whisky. Il a pu participer aussi à la production de films, dont Solar Crisis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elodie Vallerey, « Suntory s’allie avec le Chinois Tsingtao », L'Usine nouvelle, le 5 juin 2012.
  2. (en) « Asahi to buy Independent Liquor », The Australian Business Review,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2016).
  3. (en) Japan's Asahi closes in on SABMiller's Peroni and Grolsch, Pamela Barbaglia, Edwina Gibbs et Martinne Geller, Reuters, 10 février 2016.
  4. (en) Asahi says to buy AB InBev's Eastern European beer brands for $7.8 billion, Thomas Wilson, Reuters, 13 décembre 2016.
  5. Le japonais Asahi prêt à racheter des bières de SABMiller, Le Monde, 13 décembre 2016.
  6. (en) Malcolm Foster et Julie Zhu, « China's Fosun takes stake in Tsingtao Brewery as Asahi exits », sur Reuters, .
  7. « Japan's Asahi to buy Fuller's beer business », sur Reuters,

Lien externe[modifier | modifier le code]