Michel Rocolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rocolle.

Michel Rocolle
Michel Rocolle
Michel Rocolle

Naissance
Gap (Hautes-Alpes)
Décès (à 74 ans)
Lyon (Rhône)
Allégeance Drapeau de la France France
Grade Colonel
Années de service -
Commandement 4e régiment de hussards à Besançon de 1982 à 1988,
attaché près l’Ambassade de France à Riyad de 1989 à 1996
Distinctions Legion Honneur Officier ribbon.svg officier de la Légion d’honneur,
Ordre national du Merite Commandeur ribbon.svg commandeur de l'Ordre national du Mérite,
Croix de Guerre 1939-1945 ribbon.svg croix de guerre 1939-1945,
Medaille de la Jeunesse et des Sports Or ribbon.svg médaille d’or de la jeunesse et des sports,
différentes autres décorations commémoratives ou étrangères
Hommages Trophée de natation de la FSCF
Autres fonctions Vice-président de la FSCF
Famille colonel Pierre Rocolle (père), historien militaire

Michel Rocolle né le à Gap (Hautes-Alpes) et mort à Lyon (Rhône) le est un colonel de l’armée française fortement engagé dans la vie sportive associative.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel, Henri, Jean-Marie[1] Rocolle est le fils du colonel Pierre Rocolle, historien militaire notoire[2]. Sa carrière militaire ponctuée de séjours à l’étranger conditionne son parcours de dirigeant sportif à tous les niveaux associatifs : départemental, régional, national et international. Au-delà de ces engagements Michel Rocolle impulse et coordonne nombre d’actions humanitaires en direction des populations en difficulté, notamment à Madagascar[3] et au Sri Lanka.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Après une formation d'ingénieur à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr Michel Rocolle opte pour l'arme blindée et cavalerie (ABC). Ce choix l'amène à différentes fonctions et responsabilités :

Sportif accompli il participe à plusieurs championnats internationaux militaires en athlétisme et course d’orientation.

Engagements associatifs[modifier | modifier le code]

Locaux et territoriaux[modifier | modifier le code]

Michel Rocolle est licencié sportif au sein de divers clubs où il pratique le football, le rugby, la natation, l'athlétisme et le pentathlon moderne dès 1945. Secrétaire de la Patriote Entrain Saint Denis de Lyon depuis septembre 1996 il accède à la présidence le jusqu'au . Membre du conseil du comité départemental du Rhône FSCF dès 1993, il préside la ligue du Lyonnais de cette même fédération de 2000 à 2009[4].

Nationaux[modifier | modifier le code]

Membre de la commission fédérale de natation de la FSCF de 1976 à 1992 il coordonne également les grands événements fédéraux (journée olympique, pélerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle et festivités du 90e anniversaire en 1988[3]). En 1992 il accède à la vice-présidence du comité directeur où il est chargé des distinctions fédérales et nationales et des activités sportives jusqu’en 2004[5]. À partir de 2004 il devient chargé des relations internationales.

Internationaux[modifier | modifier le code]

Membre de la commission sportive de la Fédération internationale catholique d’éducation physique et sportive (FICEP) de 1992 à 2002 il est ensuite promu secrétaire général adjoint, trésorier du comité directeur et délégué auprès de la fédération malgache.

Distinctions et notoriété[modifier | modifier le code]

Michel Rocolle est :

La commission nationale de natation FSCF a créé un trophée au nom de Michel Rocolle [10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nominations au Journal Officiel de la République Française : Michel Rocolle », sur jorfsearch.steinertriples.fr (consulté le 8 janvier 2018)
  2. « Courrier », sur la-croix.com, La Croix, (consulté le 20 janvier 2017)
  3. a et b Jean-Luc André, « Michel », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, n° 2520, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 20 janvier 2017), p. 17
  4. « La ligue du Lyonnais FSCF », sur fscf-lyonnais.org (consulté le 25 février 2017)
  5. « Rapport moral » [PDF], sur alertesportive.free.fr (consulté le 17 janvier 2017), p. 14
  6. « Ordre de la Légion d'honneur », sur legifrance.gouv.fr, Journal officiel de la République française, n° 157, (consulté le 17 janvier 2017), p. 9090.
  7. « Décret du 15 mai 2009 », sur legifrance.gouv.fr, Journal officiel de la République française, n° 114, (consulté le 17 janvier 2017), p. 8270.
  8. « Comité central : réunion du 18 février 1989 », sur gallica.bnf.fr, Les jeunes, n° 2383, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 13 février 2017), p. 10
  9. « FIHEZAMA », sur gallica.bnf.fr, Les Jeunes, n° 2515, Paris, Fédération sportive et culturelle de France, (consulté le 17 janvier 2017), p. 21.
  10. « Trophée de Natation FSCF - Michel Rocolle », sur fscf.asso.fr (consulté le 17 janvier 2017)