Liste de pierres à cupules en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les pierres à cupules de France. En cliquant sur les coordonnées indiquées, on peut afficher leur position géographique.

Liste[modifier | modifier le code]

Ain[modifier | modifier le code]

Allier[modifier | modifier le code]

Alpes-de-Haute-Provence[modifier | modifier le code]

Hautes-Alpes[modifier | modifier le code]

Drôme[modifier | modifier le code]

Finistère[modifier | modifier le code]

Hérault[modifier | modifier le code]

Isère[modifier | modifier le code]

Dans le Nord de l'Isère on trouve une vingtaine de pierres à cupules[2]. Diemoz . Pierre à cupules très accessible en bordure de pré ,cupules bien distinctes ,de diffé rents diamètres et profondeurs

  • Charvieu-Chavagnieu[3] pierre au Montanet (fiche à rapprocher des fiches de Janneyrias ou Charvieu-Chavagnieu-Pont).
  • Chozeau : Chaise du Seigneur 42 cupules (45° 41′ 45″ N, 5° 11′ 48″ E), une pierre de la grotte du renard est mentionnée sans localisation[4], fiche INV_0698, altitude 267m, ce qui la situe sur le haut de la colline du Bessey, ou sur un versant boisé.
  • Colombier-Saugnieu[4],[3] : 3 pierres répertoriées dont une semble localisée sur la commune de Satolas-et-Bonce (modification de la fiche d'inventaire en 2016)
  • Diemoz . pierre a cupules en bordure de pré , cupules très distinctes de différents diamètres .
  • Janneyrias [3]. Plusieurs pierres au Montanet (4 fiches, dont une portant l'altitude 1500m(?!!!) et d'autres la mention de Charvieu-Chavagnieu-Pont
  • Jardin : quelques pierres à cupules sont observables non loin de la Tour de Montléans (45° 29′ 58″ N, 4° 54′ 11″ E)
  • Panossas (45° 40′ 07″ N, 5° 12′ 46″ E) Table à ras du sol à 20m du chemin.
  • Roche : dans le bois de "La Tour" (vers Bonnefamille), chemin non balisé mais un beau lutrin en bois indique ce qu'est cette pierre à cupules (45° 35′ 23″ N, 5° 08′ 13″ E)
Pierre à cupules de Saint-Quentin-Fallavier.

Lot[modifier | modifier le code]

Lozère[modifier | modifier le code]

Morbihan[modifier | modifier le code]

Puy-de-Dôme[modifier | modifier le code]

Pyrénées Orientales[modifier | modifier le code]

  • Eyne : pierre à cupules

Haut-Rhin[modifier | modifier le code]

Rhône[modifier | modifier le code]

  • Saint Laurent de Mure : Bois du Roucou (en bordure du village de Bonce, site d'une autre pierre à cupule, et de celle de Serverieu) (45° 41′ 17″ N, 5° 06′ 04″ E)
  • Poleymieux-au-Mont-d'Or : vallon de Pins et Fournat[6]

Savoie[modifier | modifier le code]

Haute-Savoie[modifier | modifier le code]

Var[modifier | modifier le code]

Vendée[modifier | modifier le code]

Vienne[modifier | modifier le code]

Vosges[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]