Le Vaudioux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Vaudioux
Le village du Vaudioux.
Le village du Vaudioux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Champagnole
Intercommunalité Communauté de communes Champagnole Porte du Haut-Jura
Maire
Mandat
François Sordel
2014-2020
Code postal 39300
Code commune 39545
Démographie
Population
municipale
166 hab. (2014)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 38″ nord, 5° 55′ 29″ est
Altitude 640 m
Min. 540 m
Max. 848 m
Superficie 6,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Vaudioux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Vaudioux

Le Vaudioux est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté. Elle fait partie de la Communauté de communes Champagnole Porte du Haut-Jura.

Géographie[modifier | modifier le code]

La petite commune de 6 km2 située sur le deuxième plateau jurassien occupe une partie du bassin de Pillemoine-Le Vaudioux (Pillemoine est à 1,5 km) traversé par le ruisseau de Pillemoine. Le terrain est médiocre et marécageux avec des marnes et des carrières de pierres qui ont été exploitées pendant longtemps (tuilerie et construction).

La commune comporte un hameau de quelques maisons mais important par sa situation dans la vallée de la Lemme sur l'ancienne route nationale 5. Ce hameau de La Billaude divisé en deux parties (La Billaude du bas et La Billaude du haut) regroupe en 2010 une grosse scierie, une turbine électrique et un restaurant à proximité de la cascade de la Billaude où la Lemme plonge de 28 m en 2 chutes successives qu'un sentier touristique permet de découvrir[1].

La vallée accueillait aussi une gare du Vaudioux construite en 1890 à La Billaude du Haut sur la Ligne d'Andelot-en-Montagne à La Cluse, sur le tronçon Champagnole - Saint-Laurent-en-Grandvaux[2]. Cette gare est désaffectée depuis les années 1960.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Pillemoine Cize Syam Rose des vents
N
O    Le Vaudioux    E
S
Châtelneuf Chaux-des-Crotenay

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Vaudioux faisait partie de la dotation de l'abbaye de Balerne et était rattaché à la châtellenie de Chatelneuf.

La création à l'initiative de l'abbé de Balerne d'un moulin sur la Lemme, d'une scierie et d'un battoir est attestée en 1323. Plus tard une donation de Jean de Chalon-Arlay permet la création d'un domaine au Vaudioux qui deviendra un village assez important : la population en 1790 est de 264 hab, en 1876, 295, en 1851, 284 : Alphonse Rousset en 1857 signale que l'exode rural a commencé avec le départ des jeunes gens vers les emplois des villes[3]. En 2010 la population s'élève à 168 habitants[4].

Économie[modifier | modifier le code]

Le Vaudioux et son plateau

L'élevage bovin est la principale activité économique du village qui se consacre à la fabrication du fromage de comté.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 François Sordel    
mars 2008 mars 2014 Christian Drecq[5]    
mars 2014 en cours François Sordel DVD Professeur des écoles

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 166 habitants, en augmentation de 3,11 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
268 286 327 349 381 333 306 295 284
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
246 261 249 233 249 271 253 264 240
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
220 217 209 175 198 177 165 133 149
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
150 115 123 145 147 168 166 163 166
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La Billaude, lieu-dit connu pour sa cascade.
  • Le village comportait une ancienne chapelle transformée en maison commune pour accueillir la mairie et l'école en même temps qu'était construite l’église actuelle en 1837.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Rousset, Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, volume VI, page 131.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jura tourisme
  2. Base Mistral
  3. Alphonse Rousset, Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté, volume VI, page 131 [1]
  4. http://www.conseil-general.com/mairie/mairie-le-vaudioux-39300.htm
  5. Préfecture du Jura, Liste des maires élus en 2008, consultée le 2 mai 2010
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .