Le Pasquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pasquier.
Le Pasquier
Mairie du Pasquier.
Mairie du Pasquier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Champagnole
Intercommunalité Communauté de communes Champagnole Porte du Haut-Jura
Maire
Mandat
Denis Moreau
2014-2020
Code postal 39300
Code commune 39406
Démographie
Gentilé Pasquerois, Pasqueroises
Population
municipale
264 hab. (2014)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 48′ 05″ nord, 5° 54′ 20″ est
Altitude Min. 577 m
Max. 661 m
Superficie 7,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Pasquier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Pasquier
Liens
Site web http://www.lepasquier.fr

Le Pasquier est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté. Elle fait partie de la Communauté de communes Champagnole Porte du Haut-Jura.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vers-en-Montagne Le Latet Rose des vents
Valempoulières N Moutoux
Saint-Germain-en-Montagne
O    Le Pasquier    E
S
Montrond Ardon Vannoz

Économie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du latin pascua (pâturage).

Histoire[modifier | modifier le code]

Une voie levée, en provenance de Saint-Germain-en-Montagne, passait à proximité du lieu-dit les Baraques et traversait la rivière l' Angillon. Des tumulus sont mentionnés dans la commune, mais aucune précision n'est donnée quant à leur localisation. Cette assertion est confirmée par J. Lamy qui en a repéré en bordure nord du chemin de Salins, à 350 m de l'église du village. Dans le lotissement situé à proximité de l'église, on a signalé des vestiges gallo-romains avec des caves comparables à celles découvertes à Saint-Germain-en-Montagne.

Dans la seconde moitié du XIIe siècle une forteresse a été bâtie sur le bord de l'Angillon par un seigneur de la maison de Binans auquel les sires de Salins avaient inféodé le territoire du Pasquier. Ceci donna naissance au village.

Le village du Pasquier se divisait en deux seigneuries différentes:

  • l'une appartenait aux sires de Salins ;
  • l'autre appartenait à une famille noble qui en portait le nom.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1929 1954 Raoul Bourgeois    
1954 1971 Alphonse Perrard    
1971 1993 Bernard Cottez    
1994 1995 Robert Gay    
1995 2008 Denis Moreau    
2008 2010 Gilles Ramseier[1]    
2011 en cours Denis Moreau DVG Retraité Fonction publique

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 264 habitants, en augmentation de 4,76 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
299 316 330 315 341 383 350 362 350
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
310 337 345 288 266 246 218 232 231
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
236 248 224 215 202 193 180 189 200
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
192 192 183 209 238 252 247 254 264
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

14 odonymes recensés à Le Pasquier
au 14 novembre 2013
Allée Avenue Bld Chemin Cours Impasse Côte Passage Place Quai Rd-point Route Rue Ruelle Autres Total
0 0 0 1 0 1 0 0 2 0 0 0 9 0 1 14
Notes « N » Néant
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap & FNACA-GAJE du Jura

Édifices[modifier | modifier le code]

  • Le château du Pasquier, construit en 1687
  • L'église, construite en 1730
  • La maison commune, construite en 1870

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Jura, Liste des maires élus en 2008, consultée le 2 mai 2010
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]