Charency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Charency-Vezin.
Charency
Entrée du village.
Entrée du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Saint-Laurent-en-Grandvaux
Intercommunalité Communauté de communes du Plateau de Nozeroy
Maire
Mandat
Fabrice Bourgeois
2014-2020
Code postal 39250
Code commune 39108
Démographie
Population
municipale
57 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 46′ 15″ nord, 5° 59′ 41″ est
Altitude Min. 630 m – Max. 804 m
Superficie 2,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Charency

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte topographique de Franche-Comté
City locator 14.svg
Charency

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charency

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charency

Charency est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté. Elle fait partie de la Communauté de communes du Plateau de Nozeroy.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Mournans-Charbonny Rose des vents
N Doye
O    Charency    E
S
Lent, Sirod Conte

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie de Charency dépendait des comtes de Bourgogne, et appartenait aux d’Andelot. Elle appartient en 1402 à Jean de Vergy, qui rend hommage à Jean de Châlon, sire d'Arlay, pour les terres de Doye et de Charency, qu'il tenait de Jeanne de Chenecey, son épouse. En 1439, Antoine de Vergy en disposa en faveur de Jean de Vergy, son neveu. Jean, comte de Fribourg, fils de Marie de Vergy, intenta un procès à ce sujet.

Le 25 juillet 1553, les habitants firent un traité avec ceux de Sirod, pour régler leurs droits de parcours (façon dont leurs troupeaux pouvaient traverser le territoire de Sirod). Le sire de Châteauvillain donna son consentement à cette transaction.

À l'ouest du village, en un lieu-dit au Champ-du-Château et au Champ-de-la-Cour, existait un château fort, qui fut incendié par les armées de Louis XI, vers 1477-1479. Cette forteresse se composait d'un donjon de 20 mètres de longueur sur 12 de largeur. Son entrée méridionale était défendue par un large fossé et un pont-levis. Le côté ouest reposait sur un rocher à pic de 40 mètres de hauteur. Au pied ouest du château, est une vallée profonde, dans laquelle passe le ruisseau de l'Étang qui servait à alimenter sept étangs creusés par la main des hommes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars2014[1] Michel Grosjean    
mars 2014 en cours Fabrice Bourgeois DVD Ouvrier

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 57 habitants, en augmentation de 5,56 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
127 156 160 152 192 179 171 177 153
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
153 156 146 128 112 95 100 106 115
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
118 118 120 84 92 98 77 80 65
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
54 45 40 37 35 41 51 55 57
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Tumulus anciens;
  • Ruines du Moulinet;
  • Église Saint-Martin (XVIIIe s);
  • Fontaine.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Rousset, Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Jura, Liste des maires élus en 2008, consultée le 2 mai 2010
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .