Plénise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plénise
Église de Plénise.
Église de Plénise.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Saint-Laurent-en-Grandvaux
Intercommunalité Communauté de communes du Plateau de Nozeroy
Maire
Mandat
Yves Lacroix
2014-2020
Code postal 39250
Code commune 39427
Démographie
Gentilé Bédouins
Population
municipale
61 hab. (2014 en augmentation de 8,93 % par rapport à 2009)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 48′ 25″ nord, 6° 01′ 49″ est
Altitude Min. 733 m
Max. 907 m
Superficie 5,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Plénise

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte topographique de Franche-Comté
City locator 14.svg
Plénise

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plénise

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plénise

Plénise est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté. Elle fait partie de la Communauté de communes du Plateau de Nozeroy.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Plénise est situé en haut du val de Mièges dans le canton de Nozeroy, au bord de la RD471 reliant Lons-le-Saunier, Champagnole et Pontarlier dans le Doubs et au bord de la Forêt de la Joux (une des plus belles sapinières d'Europe avec ses animaux et ses grands sapins qui donnent un très bon miel (les abeilles vivant aux alentours, pas les sapins)).

Les distances entre Plénise et les autres village du canton de Nozeroy sont d'environ :

Le point culminant de cette bourgade se trouve dans la forêt. Mais par exemple, depuis "la Fougère", on peut découvrir la Haute Joux, depuis Pontarlier à Foncine, ainsi que "les Saintes Croix", les trois monts sur la frontière suisse, le Suchet, l'aiguille de Beaume et le Chasseron ; ainsi que le mont d'Or. Plus au sud et par temps clair, on peut apercevoir les monts Jura.

Comme Plénise partage son église avec Plénisette qui en est dépourvue, la route reliant ces deux villages est plus communément appelé « le chemin des morts » car c'était la voie du corbillard, menant le décédé à son enterrement.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Chapois Esserval-Tartre Rose des vents
Onglières
Plénisette
N Mièges
O    Plénise    E
S
Mièges

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  juin 1995 Maurice Lacroix    
juin 1995 mars 2001 Yves Lacroix    
mars 2001 mars 2014 Roland Bregand[1]    
mars 2014 en cours Yves Lacroix DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2014, la commune comptait 61 habitants[Note 1], en augmentation de 8,93 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
190 145 209 200 201 209 202 182 198
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
195 191 193 171 169 144 135 124 129
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
103 102 87 83 89 86 91 89 101
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
100 87 68 54 55 63 52 61 61
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Les habitants de Plénise sont les Bédouins[6].

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité principale des habitants de Plénise est le commerce et l'élevage de bovins. Plénise a plusieurs gîtes. Chaque année, à Plénise ou dans ses environs, a lieu « Un dimanche à la ferme » qui est ouvert au public.

À Plénise, il y a un vannier ainsi qu'une exposition vente d'artisanat local, poterie, peinture, ouvrage sur cuir.

La vente de bois sur le territoire communal dans la forêt de la Joux est le principal revenu de Plénise.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Plénise compte un château d'eau qui date de 1929.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]