Lavilledieu (IGP)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lavilledieu (AOC))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la commune, voir Lavilledieu.
Lavilledieu
Image illustrative de l'article Lavilledieu (IGP)
Lavilledieu en cubitainer

Désignation(s) Lavilledieu
Appellation(s) principale(s) lavilledieu[1]
Type d'appellation(s) IGP
Reconnue depuis AOVDQS :
IGP : 2011
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble du Sud-Ouest
Sous-région(s) moyenne Garonne
Localisation Tarn-et-Garonne
Climat tempéré océanique dégradé
Superficie plantée 150 hectares
Cépages dominants négrette N, cabernet franc N, syrah N et tannat N[2]
Vins produits rouges et rosés
Production 8 500 hectolitres
Pieds à l'hectare minimum 4 000 pieds par hectare
Rendement moyen à l'hectare maximum 60 hectolitres par hectare

Le lavilledieu[1] est un vin français, labellisé IGP, produit dans le département de Tarn-et-Garonne[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Période moderne[modifier | modifier le code]

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Le vignoble de Lavilledieu reconnu V.D.Q.S depuis 1947.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Orographie[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Climatologie[modifier | modifier le code]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Le vignoble couvre environ 150 ha pour un potentiel de 8 500hl.

Présentation[modifier | modifier le code]

Entre Montauban et Castelsarrasin, le vignoble s'étend sur 13 communes : La Ville-Dieu-du-Temple, Meauzac, Barry-d'Islemade, Albefeuille-Lagarde, Montbeton, Lacourt-Saint-Pierre, Bressols, Montech, Escatalens, Saint-Porquier, Castelsarrasin, Les Barthes, Labastide-du-Temple

Encépagement[modifier | modifier le code]

Ce vin ensemble uniquement des cépages rouges : négrette (30 %), cabernet franc (25 %), gamay (25 %), syrah (25 %) et tannat (15 %). Les vins proviennent de l'assemblage de raisins ou de vins issus obligatoirement d'au moins quatre de ces cépages.

Méthodes culturales[modifier | modifier le code]

Terroir et vins[modifier | modifier le code]

Structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Type de vins et gastronomie[modifier | modifier le code]

Jeune, il est généralement tendre, souple et peut vieillir jusqu'à 5 ans. Pour les plus charpentés, il se bonifie en bouteille entre 7 à 8 ans. Le rosé, essentiellement à base de négrette est très typé.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. Fiche INAO Lavilledieu IGP (PDF)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]