Coteaux-de-chalosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coteaux-de-chalosse
Image illustrative de l'article Coteaux-de-chalosse
Les coteaux de Chalosse vus depuis Banos

Désignation(s) Coteaux-de-chalosse
Appellation(s) principale(s) coteaux-de-chalosse
Type d'appellation(s) vin de pays
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble du Sud-Ouest
Sous-région(s) Chalosse
Localisation Landes
Climat tempéré océanique
Sol sablo-limono-argileux
Superficie plantée 250 hectares
Cépages dominants cabernet franc N, tannat N, egiodola B et arriloba B[1]
Vins produits rouges, rosés et blancs

Le coteaux-de-chalosse, appelé vin de pays des coteaux de Chalosse jusqu'en 2009, est un vin français produit en Chalosse, dans le sud du département français des Landes.

Présentation[modifier | modifier le code]

S'étendant sur 250 ha de vignes[2], il est planté sur des sols de couleur rouge brique, sablo-limono-argileux. Le choix de l'encépagement est strict et un cahier des charges précis fixe la densité des plantations, les rendements et la maturité minimum du raisin.

Le rouge[modifier | modifier le code]

Les vins rouges des coteaux-de-chalosse, agréables dès leur jeunesse, marient les cépages traditionnels du Sud-Ouest : cabernet franc, tannat et egiodola. Le cabernet franc fournit les cuvées les plus fruitées, tandis que le tannat, plus corsé, caractérise les vins élevés en fût de chêne. L'assemblage harmonieux de ces cépages confère leur caractère aux vins de Chalosse.

Le rosé[modifier | modifier le code]

Le rosé se compose de cabernet franc et sauvignon. Il présente des arômes de fruits rouges acidulés.

Le blanc[modifier | modifier le code]

Concernant les vins blancs, le soleil d'automne et les brumes matinales favorisent la surmaturité du gros manseng et petit manseng, destinés à l'élaboration de vins moelleux. Les cépages arriloba, chasan, barroque, colombars permet d'élaborer également des vins blancs secs aromatiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  2. L'Almanach du Landais 2002, éditions CPE, p 122

Voir aussi[modifier | modifier le code]