Meauzac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Mauzac.
Meauzac
Mairie de Meauzac.
Mairie de Meauzac.
Blason de Meauzac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement Castelsarrasin
Canton Castelsarrasin
Intercommunalité Communauté de communes des Terrasses et Plaines des deux cantons
Maire
Mandat
José Lacombe
2014-2020
Code postal 82290
Code commune 82108
Démographie
Gentilé Meauzacais, Meauzacaises
Population
municipale
1 358 hab. (2014)
Densité 115 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 05′ 22″ nord, 1° 14′ 24″ est
Altitude 76 m (min. : 67 m) (max. : 88 m)
Superficie 11,77 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Meauzac

Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Tarn-et-Garonne
City locator 14.svg
Meauzac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Meauzac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Meauzac
Liens
Site web Site officiel

Meauzac est une commune française située dans le département de Tarn-et-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Meauzacais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Montauban, Meauzac est un petit village qui vit principalement de l'agriculture. Arrosé par le Tarn, Meauzac a subi de nombreuses inondations dont celles de 1930.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Meauzac
Lizac Lafrançaise
Labastide-du-Temple Meauzac Barry-d'Islemade
La Ville-Dieu-du-Temple

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le ruisseau de Maribenne un affluent du Tarn.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 1 177 hectares ; son altitude varie de 67 à 88 mètres[1].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces du village remontent à l'Antiquité. Meauzac, où se dressent un temple protestant et une église catholique, a longtemps été marqué par les guerres de religion. À la fin du XIXe siècle-début du XXe siècle, le village de Meauzac accueille une briqueterie qui prospérera longtemps jusqu'à sa fermeture. Ce matériau de construction est alors très utilisé.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie et église.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la communauté de communes des Terrasses et Plaines des deux cantons et du canton de Castelsarrasin (avant le redécoupage départemental de 2014, Meauzac faisait partie de l'ex-canton de Castelsarrasin-2).

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1943 Léopold Presseq    
1943 1944 Julien Descazeaux    
1944 1962 Jean Capmarty    
1962 1995 Pierre Larroque    
1995 2003 Rémi Delbouis    
2003 2020 José Lacombe DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 358 habitants, en augmentation de 25,16 % par rapport à 2009 (Tarn-et-Garonne : 5,26 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
957 858 959 966 963 965 1 027 1 000 981
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 006 987 981 952 966 959 984 908 877
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
829 818 810 763 755 803 739 809 850
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
854 877 858 850 884 890 1 022 1 227 1 358
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : Lavilledieu (AOC)

Enseignement[modifier | modifier le code]

Meauzac fait partie de l'académie de Toulouse.

Santé[modifier | modifier le code]

Culture et festivité[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin de Meauzac.
  • Église paroissiale Saint-Martin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Meauzac Blason D'argent au pal bretessé de gueules
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]