Piémont pyrénéen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le doux relief du Couserans (Ariège), paysage typique du piémont pyrénéen.

Le piémont pyrénéen, ou piedmont pyrénéen ou encore les pré-Pyrénées[Note 1], désigne un ensemble de plissements rocheux pyrénéens de faible altitude, en général à l'étage collinéen ou montagnard, qui se situent de part et d'autre de la ligne centrale des hauts sommets pyrénéens. Leur altitude n'excède que rarement les 2 000 mètres d'altitude, en moyenne autour de 1 000 mètres.

Les plissements rocheux sont souvent étirés en longitude, de manière parallèle à la chaîne. Côté français, c'est une zone géographiquement caractérisée par des petites vallées, des gorges, de petits espaces de plaine. L'habitat se présente sous la forme d'habitations de type village, comme en Ariège par exemple.

Le piémont septentrional (français) est bien plus abrupt que le piémont méridional : le massif pyrénéen s'étend sur parfois plus de 100 kilomètres de large côté espagnol, mais excède rarement les 50 km côté français.

Géographie[modifier | modifier le code]

Piémont français[modifier | modifier le code]

Les principaux ensembles géographiques du piémont pyrénéen français sont, d'ouest en est :

Certains massifs peuvent y être associés, car géographiquement détachés de la chaîne principale. C'est le cas des massifs de Lascours (2 588 m) et du Montaigu (2 339 m) dans les Hautes-Pyrénées, ou encore du Plantaurel en Ariège.

Piémont espagnol[modifier | modifier le code]

Serra de Sis (Piémont aragonais)
Serra Ferrera (Piémont aragonais)

En Espagne, toute zone de basse montagne est nommée par Prepirineo en espagnol, Prepirineus en catalan ou Preperineu en aragonais. On y recense les massifs suivants :

Géologie[modifier | modifier le code]

La zone en général est composée de sédiments marins surélevés pendant l'orogenèse pyrénéenne, les roches résultantes étant calcaires. L'érosion par ruissellement y a formé de nombreux réseaux karstiques et grottes. De fait, c'est dans cette zone que se trouvent la plupart des grottes ornées de la région datant du Paléolithique supérieur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme géographique de piémont renvoie habituellement davantage à l'idée d'une zone relativement plane constituée des déjections minérales dues à l'érosion de la chaîne de montagnes qui la domine (cf. Piémont italien). Dans le cas des Pyrénées, cette zone de piémont est étendue aux massifs parfois relativement élevés (de 1 500 à 2 500 mètres) qui bordent la chaîne centrale, dits Pré-Pyrénées, rassemblant ainsi des ensembles géographiques hétéroclites : massifs, collines, plaines.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]