Julie Kavner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Julie Kavner
Description de cette image, également commentée ci-après
Julie Kavner en 1974.
Nom de naissance Julie Deborah Kavner
Naissance (69 ans)
Los Angeles, Californie, (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Marge Simpson (voix) dans Les Simpson

Julie Deborah Kavner (née le 7 septembre 1950)[1] est une actrice américaine, actrice de voix et comédienne. Elle a d'abord été remarquée pour son rôle de Brenda Morgenstern, la sœur cadette du personnage principal de Valerie Harper dans la sitcom Rhoda, pour laquelle elle a remporté un Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans un second rôle dans une série comique. Elle est surtout connue pour son rôle de Marge Simpson dans la série télévisée animée Les Simpson. Elle double aussi d'autres personnages pour la série, dont la mère de Marge, Jacqueline Bouvier, les soeurs Patty et Selma Bouvier.

Reconnue pour son improvisation et sa "voix mielleuse gravillonnée"[2], Kavner a joué son premier rôle professionnel dans le rôle de Brenda Morgenstern dans Rhoda en 1974. Elle a reçu quatre nominations aux Primetime Emmy Awards pour avoir joué le personnage, remportant le prix en 1978, l'année où la série a pris fin. À partir de 1987, Kavner a commencé à apparaître sur The Tracey Ullman Show. Le Tracey Ullman Show comprenait une série de courts métrages d'animation sur une famille dysfonctionnelle. Des voix étaient nécessaires pour les courts métrages, et les producteurs ont demandé à Kavner de doubler Marge. Ces courts métrages sont devenus Les Simpson.

Pour son travail en tant que Marge, Kavner a reçu un autre Primetime Emmy Award pour meilleur doublage en 1992 et une nomination aux Annie Awards pour son interprétation en tant que personnage dans Les Simpson, le film.

Généralement choisie pour des rôles de " femme solidaire, sympathique ou amusante "[2], Kavner a fini par ne plus aimer jouer de tels rôles. En 1992, elle a joué dans Ma vie est une comédie, son premier rôle principal dans un long métrage. Kavner a également joué dans des rôles dans six films écrits par Woody Allen et dans la comédie avec Adam Sandler, Click: Télécommandez votre vie.

Julie Kavner en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Kavner est née à Los Angeles, Californie, le 7 septembre 1950[3], la deuxième fille de Rose (1918-2010), conseillère familiale, et de David Kavner (1917-2016), fabricant de meubles[2] et a grandi en Californie du Sud. Sa famille est juive. Elle a décidé de poursuivre une carrière d'actrice parce qu'"il n'y avait rien d'autre que je ne voulais faire, jamais"[2] Elle a fréquenté le lycée de Beverly Hills (qu'elle a ensuite admis détester), où elle était "un peu seule" et a essayé plusieurs pièces sans succès[2] John Ingle, ancien président du département artistique du lycée, a ensuite déclaré que Kavner était "excellente en improvisation, mais n'était ni une génie ni si crédible à son époque"[2].

Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires, Kavner a fréquenté l'Université d'État de San Diego et s'est spécialisée dans le théâtre. Elle a joué dans plusieurs productions, dont le rôle de Charlotte Corday dans Marat-Sade, se faisant connaître pour son improvisation et sa capacité à faire de l'humour et du théâtre. Après avoir obtenu son diplôme en 1971, elle a obtenu un emploi de dactylographe à l'UCLA School of the Arts and Architecture[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

En 1973, Kavner auditionne pour le rôle d'une des sœurs de Rhoda Morgenstern dans The Mary Tyler Moore Show. David Davis, producteur de l'émission, l'avait convaincue d'auditionner pour le rôle, mais a décidé de choisir une autre actrice à la place[4]. Un an plus tard, Rhoda Morgenstern est devenue le personnage principal d'un spin-off appelé Rhoda. Kavner a été choisie dans son premier rôle d'actrice professionnelle dans le rôle de Brenda Morgenstern, sœur du personnage éponyme[2]. Rhoda est diffusé sur CBS du 9 septembre 1974 à décembre 1978. Elle a reçu quatre nominations aux Primetime Emmy Awards pour le rôle de Brenda dans une série comique, en 1978[5] et quatre nominations aux Golden Globe Awards[6] et en 1975, elle a été mise en nomination aux Daytime Emmy Awards pour son rôle principal dans The Girl Who Couldn't Lose[7].

Après Rhoda, Kavner a fait une apparition dans Taxi[8] et a joué dans la comédie Bad Medicine[9] de 1985 ainsi que dans le film Cordes et Discordes de 1987, tous deux des échecs au box-office[10] Elle a joué dans les téléfilms Les Envoûtées de Stepford, No Other Love et A Fine Romance, et a tourné un pilote de télévision. Elle a également joué dans plusieurs pièces de théâtre, dont une pièce intitulée It Had to Be You[10] dans un théâtre au Canada, Particular Friendships à New York en 1981[11] et Deux sur la balançoire, mise en scène par Burt Reynolds[10] . Woody Allen a remarqué Kavner un soir en regardant Rhoda dans les années 1970. Il la trouva remarquable et lui proposa plus tard un rôle dans son film de 1986, Hannah et ses sœurs[4]. Kavner était d'accord et attribue à Allen et au film le rajeunissement de sa carrière[10].

Kavner a ensuite été choisi comme acolyte de Tracey Ullman dans The Tracey Ullman Show, qui a fait ses débuts sur Fox en 1987. Kavner a décrit le spectacle comme étant " comme étant de retour à l'école, une chance de jouer une grande variété de personnages, des gens vraiment vicieux, de ne pas se reposer sur ses lauriers, de ne pas jouer la sécurité "[2]. Kavner a commenté : " Ce que je fais n'est ni une imitation ni une personnification, mais plutôt une assimilation. Nous avons beaucoup regardé les gens pour savoir sur qui baser nos personnages". Elle a reçu quatre nominations aux Primetime Emmy Award pour la meilleure interprétation individuelle pour un(e) programme/émission télévisé(e) régulier(ère) de variétés ou de musique[5].

Les Simpson[modifier | modifier le code]

Kavner est devenue plus célèbre pour son rôle de Marge Simpson dans l'émission de télévision animée Les Simpson, une émission qui continue à ce jour. Le Tracey Ullman Show comprenait une série de courts métrages d'animation sur une famille dysfonctionnelle, les Simpson. Les producteurs ont donc décidé de demander à Kavner et à son collègue Dan Castellaneta de doubler Marge et Homer plutôt que d'engager plus d'acteurs[12],[13]. Kavner a, ce que Hilary de Vries du New York Times a décrit comme, une "voix mielleuse gravillonnée"[2]. Kavner dit que sa voix distinctive est due à "une bosse sur ses cordes vocales"[14].

Bien que Marge soit son personnage le plus célèbre, les personnages préférés de Kavner sont Patty et Selma Bouvier, les sœurs de Marge, parce qu'elles sont à la fois très drôles et tristes"[15].Le créateur de la série Matt Groening a demandé à Kavner de doubler le duo en personnages qui "aspirent la vie en tout"[16]. La voix de Patty est plus masculine et a un registre plus grave, tandis que celle de Selma est un peu plus douce[17]. Kavner fournit aussi les voix de toutes les autres femmes de la famille Bouvier, dont Jacqueline, la mère de Marge, la grand-tante Gladys (une parente décédée qui a été présentée dans "Le Choix de Selma" de la saison quatre) et une grand mère sans nom dans un épisode de la saison 6 "La Peur de l'avion"[17].

Une partie du contrat de Kavner dit qu'elle n'aura jamais à promouvoir Les Simpsons en vidéo et qu'elle interprètera rarement la voix de Marge en public parce qu'elle pense que cela "détruit l'illusion". Les gens sentent que ce sont de vraies personnes "[15],[18] Kavner prend les séances d'enregistrement au sérieux et estime que le jeu de voix est " un peu plus restrictif que le jeu en direct "[19]. Nancy Cartwright, qui double Bart Simpson, a dit dans son livre My Life as a 10-Year-Old Boy que Kavner est "une bête de somme d'un acteur" avec "un professionnalisme extraordinaire et une éthique de travail tranquille", et note qu'elle est rarement en retard pour enregistrer des sessions[20].

Jusqu'en 1998, Kavner recevait 30 000 $ par épisode. Lors d'un différend salarial en 1998, la Fox a menacé de remplacer les six acteurs principaux par de nouveaux acteurs, allant jusqu'à lancer un casting pour de nouvelles voix[21]. Cependant, le différend a été rapidement résolu et elle a reçu 125 000 $ par épisode jusqu'en 2004 lorsque les acteurs ont exigé de recevoir 360 000 $ par épisode[21]. La question fut réglée un mois plus tard[22] et Kavner a gagné 250 000 $ par épisode[18]. Après des renégociations salariales en 2008, les acteurs de voix ont reçu environ 400 000 $ par épisode[23]. Trois ans plus tard, alors que la Fox menaçait d'annuler la série à moins que les coûts de production ne soient réduits, Kavner et les autres membres de la distribution ont accepté une réduction de salaire de 30 %, soit un peu plus de 300 000 $ par épisode[24].

Lors de la 44e édition des Primetime Emmy Awards, Kavner a reçu un Primetime Emmy Award pour sa performance vocale exceptionnelle dans l'épisode de la saison trois "Vive les mariés "[5] En 2004, Kavner et Dan Castellaneta ont remporté un Young Artist Award pour "Maman et papa les plus populaires dans une série télévisée"[25]. Pour sa performance dans Les Simpson, le film, Kavner a été mise en nomination pour le prix de la meilleure voix dans un long métrage d'animation aux Annie Awards 2007, mais Ian Holm de Ratatouille a reçu le prix[26],[27].La performance émotionnelle de Kavner dans le film a reçu des critiques positives, et une critique a dit qu'elle " a donné ce qui doit être la performance la plus sincère jamais vue dans un film basé sur un dessin animé irrévérencieux "[28]. Certaines scènes du film, comme le message vidéo émotionnel de Marge à Homer, furent enregistrées 100 fois, laissant Kavner épuisée[26],[27],[29].

Suite de sa carrière[modifier | modifier le code]

De nombreux rôles de Kavner ont été décrits, par Hilary de Vries, rédactrice du New York Times, comme une " femme qui soutient, sympathise ou s'amuse d'elle-même "[2]. Kavner a commencé à mépriser ces rôles, disant " Si ça sent Brenda Morgenstern, je ne veux pas accepter le poste "[2]. Elle a eu le rôle de Eleanor Costello, une infirmière qui sympathise avec le personnage de Robin Williams dans le film L'Éveilsélectionné aux Oscars[30]. Kavner a interviewé plusieurs infirmières en préparation du rôle, et Penny Marshall, la réalisatrice du film, a décrit Kavner comme " une actrice qui n'a pas besoin d'être entretenue (...) On n'a jamais à se soucier de lui raconter une histoire pour ses personnages "[2]. En 1992, Kavner a joué dans Ma vie est une comédie, son premier rôle dans un film. Kavner a joué Dottie Ingels, une comédienne en herbe qui commence à négliger sa famille quand sa carrière commence à décoller. Kavner a décrit Dottie comme "vraiment égoïste" mais a admis, "j'ai aimé le rôle pour cette raison même"[2]. Kavner avait été invité à jouer un personnage avec un rôle plus petit dans le film, mais Joe Roth, à l'époque président de 20th Century Fox, a suggéré que le rôle principal soit interprété par une actrice moins connue[2]. Nora Ephron, la réalisatrice de Ma vie est une comédie, dit que Kavner "est si peu vaniteuse que c'en soit presque scandaleux. Non seulement elle n'a aucune exigence en tant qu'actrice -'Quelle est la taille de ma caravane, qu'est-ce qu'il y a dans mon réfrigérateur' - mais elle fera n'importe quoi pour le personnage si cela a du sens pour elle"[2].

Kavner a souvent joué dans des films de Woody Allen, notamment dans Hannah et ses sœurs(1986), Radio Days (1987), New York Stories (1989), Alice (1990), Ombres et Brouillard (1991), Nuits de Chine (1994)[31] et Harry dans tous ses états (1997)[32]. Allen la décrit comme " une personne naturellement drôle. Quand elle fait une scène, on l'écoute et on la regarde, et le prisme à travers lequel tout est filtré est drôle "[33]. Kavner pense qu'il est "un vrai cinéaste, qui a quelque chose à dire, qui expérimente continuellement sur différents thèmes dans son propre cinéma", ajoutant que " tout ce que [Allen] fait, je veux toujours le faire,[...] je n'ai même pas besoin de le lire "[34].

Elle a fait de la voix off dans des films comme Le Roi Lion 3[35], Dr Dolittle[36] et un rôle non crédité dans Le Choix d'un vie en tant qu'animatrice[37]. Son dernier film était un rôle de la mère du personnage d'Adam Sandler dans Click: Télécommandez votre vie[38]. Elle a également travaillé avec Tracey Ullman dans la série de sketch comédie Tracey Takes On...[31]de HBO.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Kavner mène une vie privée, "presque solitaire", "discrète et gardée au-delà de la routine habituelle des stars réticentes"[2]. Elle fait rarement des apparitions publiques et refuse de se laisser photographier au travail, en particulier en studio quand elle double dans Les Simpson[8]. Son partenaire est le producteur à la retraite David Davis ; ils vivent ensemble depuis 1976[4],[8]. Dans une entrevue accordée en 1992 au New York Times, Kavner a dit qu'elle envisageait de prendre sa retraite, "sauf trois jours par année pour Woody[Allen]", mais qu'elle avait le sentiment que si elle prenait sa retraite, elle recevrait un scénario qu'elle voudrait "faire plus que la vie elle-même"[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

Année Film Role
1983 National Lampoon's Movie Madness Mrs. Falcone
1985 Bad Medicine Cookie Katz
1986 Hannah et ses sœurs Gail
1987 Radio Days Mère de Joe
1987 Cordes et Discordes Ronnie
1989 New York Stories Treva
1990 L'Éveil (film) Eleanor Costello
1990 Alice (film, 1990) Décoratrice
1991 Ombres et Brouillard Alma
1992 Ma vie est une comédie Dottie Ingels
1994 La Petite Star Nan Mulhanney
1995 Forget Paris Lucy
1997 Harry dans tous ses états Grace
1998 Dr. Dolittle Pigeon femelle (voix)
1999 Judy Berlin Marie
1999 A Walk on the Moon Présentatrice
1999 Story of a Bad Boy Elaine
2001 Attraction animale Furry animal
2004 Barn Red Personnage sans nom
2004 Le Roi Lion 3 Mere de Timon (voix)
2006 Click : Télécommandez votre vie Trudy Newman
2007 Les Simpson, le film Marge Simpson, Patty et Selma Bouvier (voix)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Récompense Categorie Role Serie/film Resultat
1975 Emmy Award Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée comique Brenda Morgenstern Rhoda Nomination
1975 Golden Globe Award Meilleure actrice dans un second rôle Brenda Morgenstern Rhoda Nomination
1975 Emmy Award Meilleure actrice dans un 'Daytime drama special' Jane Darwin The Girl Who Couldn't Lose Nomination
1976 Emmy Award Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée comique Brenda Morgenstern Rhoda Nomination
1976 Golden Globe Award Meilleure actrice dans un second rôle Brenda Morgenstern Rhoda Nomination
1977 Emmy Award Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée comique Brenda Morgenstern Rhoda Nomination
1977 Golden Globe Award Meilleure actrice dans un second rôle Brenda Morgenstern Rhoda Nomination
1978 Emmy Award Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée comique Brenda Morgenstern Rhoda Lauréat
1978 Golden Globe Award Meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée comique Brenda Morgenstern Rhoda Nomination
1987 Emmy Award Meilleure interprétation individuelle pour un(e) programme/émission télévisé(e) régulier(ère) de variétés ou de musique Plusieurs The Tracey Ullman Show Nomination
1988 Emmy Award Meilleure interprétation individuelle pour un(e) programme/émission télévisé(e) régulier(ère) de variétés ou de musique Plusieurs The Tracey Ullman Show Nomination
1989 Emmy Award Meilleure interprétation individuelle pour un(e) programme/émission télévisé(e) régulier(ère) de variétés ou de musique Plusieurs The Tracey Ullman Show Nomination
1990 Emmy Award Meilleure interprétation individuelle pour un(e) programme/émission télévisé(e) régulier(ère) de variétés ou de musique Plusieurs The Tracey Ullman Show Nomination
1992 Emmy Award Meilleur doublage Marge Simpson Les Simpson: "Vive les mariés" Lauréat
2004 Young Artist Award Most Popular Mom & Pop in a Television Series Marge Simpson Les Simpson Lauréat
2008 Annie Award Doublage dans une production de long métrage Marge Simpson Les Simpson, le film Nomination

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Julie Kavner: a Private Person in Many Roles », sur Los Angeles Times, (consulté le 7 octobre 2019)
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r (en-US) Hilary De Vries, « 'Darling! Listen to Me' », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 7 octobre 2019)
  3. « Julie Kavner », sur IMDb (consulté le 8 octobre 2019)
  4. a b et c (en) « "From sitcoms to films, Kavner is true to her characters" », Boston Globe,‎
  5. a b et c (en) « Nominees/Winners », sur Television Academy (consulté le 8 octobre 2019)
  6. « HFPA - Awards Search », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  7. (en) « Julie Kavner | TV Guide », sur TVGuide.com (consulté le 8 octobre 2019)
  8. a b et c (en) « Kavner's long and winding Rhoda | The Star », sur thestar.com (consulté le 8 octobre 2019)
  9. (en) Richard Christiansen, « Bad Medicine overdoses on bad jokes », Chicago Tribune,‎
  10. a b c et d (en) John E. Vadeboncoeur, « Coming into her own - Kavner's sagging career got needed lift from Allen films », Syracuse Herald-Journal,‎
  11. (en-US) Frank Rich, « Theater: 'Particular Friendships,' a First Play », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 8 octobre 2019)
  12. (en) « D'oh, you're the voice », sur The Age, (consulté le 8 octobre 2019)
  13. « D'oh!: The Voice of Homer Is Deceivingly Deadpan | Fox News », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  14. (en) Harry Haun, « The actress with the one-of-a-kind voice stars in Nora Ephron's comedy 'This is my Life », The Orlando Sentinel,‎
  15. a et b (en) Mike Duffy, « Ay caramba!: Only TV could call this work », The Hamilton Spectator,‎
  16. (en) Matt Groening, Commentaires de l'épisode "Noël mortel" dans Les Simpson: l'Intégrale Saison 1 [DVD]. 20th Century Fox,
  17. a et b (en) Al. Jean, Commentaires de l'épisode "Le Choix de Selma" dans Les Simpson: l'Intégrale Saison 4 [DVD]. 20th Century Fox,
  18. a et b (en) Peter Sheridan, « Meet The Simpsons », Daily Express,‎
  19. (en) Ron Weiskind, « Treading 'Water' Julie Kavner takes break from Marge Simpson to star in Woody Allen's TV Movie », Pittsburgh Post-Gazette,‎
  20. (en) Nancy Cartwright, My Life as a 10-Year-Old Boy, New York, Hyperion, (ISBN 0-7868-8600-5), p. 48
  21. a et b (en) « Simpsons actors demand bigger share », sur The Age, (consulté le 8 octobre 2019)
  22. (en-US) « 'Simpsons' Cast Goes Back To Work », sur www.cbsnews.com (consulté le 8 octobre 2019)
  23. (en-GB) « Simpsons cast sign new pay deal », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 8 octobre 2019)
  24. (en) « 'The Simpsons' Renewed for Two More Seasons », sur The Hollywood Reporter (consulté le 8 octobre 2019)
  25. « 25th Annual Young Artist Awards - Winners and Nominations », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  26. a et b « Annie Awards 2007: For Your Consideration », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  27. a et b (en) Peter Debruge, « Ratatouille' nearly sweeps Annies », Variety, (consulté le 21 octobre 2019)
  28. « Homer's Odyssey: 'The Simpsons Movie' remains true to its TV roots while expanding its scope to suit the big screen: Movie / Film Reviews: Metro Weekly: Gay Washington DC cinema, movie theaters, videos, DVDs, films at free magazine/newspaper. », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  29. « The Simpsons Movie Interviews - MoviesOnline », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  30. « Awakenings -  1990 -  Robert De Niro, Penny Marshall -  Variety Profiles », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  31. a et b « FOX FLASH - FOX PRIMETIME », sur web.archive.org, (consulté le 8 octobre 2019)
  32. (en) David Stratton, « Deconstructing Harry », Variety, (consulté le 21 octobre 2019)
  33. (en) Jamie Diamond, « The choicest of voices », Calgary Herald,‎
  34. (en) « Julie Kavner would follow Woody anywhere, even to the difficult medium of TV », The Gazette,‎
  35. AlloCine, « Casting de Le Roi Lion 3: Hakuna Matata » (consulté le 8 octobre 2019)
  36. Doctor Dolittle (1998) - IMDb (lire en ligne)
  37. A Walk on the Moon (lire en ligne)
  38. (en-US) Manohla Dargis, « Click - Review - Movies », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 8 octobre 2019)