Infusion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un verre d’infusion à la menthe.

L'infusion est une méthode d'extraction des principes actifs ou des arômes d'un végétal par dissolution dans un liquide initialement bouillant que l'on laisse refroidir. Le solvant n'est pas nécessairement de l'eau, il peut être également une huile ou un alcool.

Le terme désigne aussi les boissons préparées par cette méthode, comme les tisanes, le thé ou encore le maté par exemple.
Dans ce cas, pour désinfecter l'eau et la plante, l'eau est généralement bouillie, puis rapidement versée sur la plante plus ou moins séchée ou fragmentée selon les cas. Mais certaines molécules seront mieux extraites et préservées à une température plus basse, utilisée en laboratoire pour analyser les composés hydrosolubles de la plante (40 °C par exemple pour extraire et analyser tous les polysaccharides)[1].

Différences avec la décoction et la macération[modifier | modifier le code]

L'opération d'infusion s'oppose à :

  1. la décoction, dans laquelle le liquide est maintenu bouillant ;
  2. la macération dans laquelle le liquide est froid.

En brasserie[modifier | modifier le code]

En brasserie, c'est l'un des deux principaux procédés de fabrication de la bière ; on en distingue deux types :

  1. l'infusion par palier : on chauffe l'eau avec la maische, ou on incorpore à intervalles réguliers de l'eau très chaude ;
  2. l'infusion simple : on chauffe de l'eau que l'on incorpore au malt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marília Locatelli Corrêa-Ferreira, Guilhermina Rodrigues Noleto et Carmen Lúcia Oliveira Petkowicz, « Artemisia absinthium and Artemisia vulgaris: A comparative study of infusion polysaccharides », Carbohydrate Polymers, vol. 102,‎ , p. 738-745 (DOI 10.1016/j.carbpol.2013.10.096, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]