Capsule à vis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une bouteille de jus de fruit fermée par une capsule à vis

Une capsule à vis (ou bouchon à vis) sert à fermer hermétiquement les bocaux de conserve en verre et les bouteilles comportant un col fileté. Ces bouteilles, à l'inverse de celles qui sont fermées par des capsules, peuvent être rebouchées. Les capsules à vis existent dans une variété de dimensions, de formes et de matériaux.

La capsule est soit faite entièrement d'un matériau souple, polyéthylène ou polypropylène, soit composée d'une coiffe métallique (généralement en aluminium) et d'un joint d'étanchéité écrasé ou posé. La coiffe métallique de la capsule (encore dépourvue de filetage) est appliquée sur le haut du joint et enroulée sur le filetage. Les joints existent en divers matériaux comme le liège, le polyéthylène, le Saranex (film coextrudé fait de polyéthylène, de chlorure de polyvinylidène et d'acétate d'éthylènevinyle) ou la feuille d'étain.

Les capsules en aluminium sont assez répandues, notamment (dans le monde francophone) en Suisse et au Québec.

Pour le vin[modifier | modifier le code]

Capsule à vis sur bouteille de vin

Les capsules ont été introduites depuis le début des années 1970 sur les marchés tout d'abord suisse, puis un fort développement en Australie et Nouvelle-Zélande (marque « Stelvin ») .En France, ce phénomène est plus récent (les années 2000) avec des précurseurs comme André Lurton ou Michel Laroche. Deux types de joints adaptés selon les vins : Saran film étain ou saranex ; l'oenologue choisit le joint en fonction de l'échange gazeux souhaité. L'avantage principal de la capsule à vis serait de maintenir «une qualité constante d'une bouteille à l'autre.» [1]

La part de marché des capsules à vis pour les vins est en constante progression: plus de 3 milliards de bouteilles en 2008 dans le monde sur les 17 milliards de bouteilles (dont 300 millions en France). Les vins bouchés avec des capsules à vis sont souvent encore perçus comme des vins de piètre qualité.

Pour la bière[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1980, le bouchon à étrier (aussi appelé « bouchon à bascule » ou « bouchon mécanique ») réutilisable est revenu à la mode pour les bouteilles de bière. Cette alternative aux capsules serties présentait pour les brasseurs l'avantage de rendre les bouteilles rebouchables pour peu qu'elle s'accommode de techniques de bouchage modernes employant des machines. La capsule à vis fournissait une solution ici aussi et elle fut introduite au milieu des années 1990.

Pour le whisky[modifier | modifier le code]

Les capsules à vis existent aussi dans le monde du whisky. Ce sont les blends qui les premiers les ont adoptés, Johnny Walker, J&B, etc...

Depuis quelques années, des whiskies haut de gamme ont eux aussi adopté ce mode de fermeture des bouteilles. Ce phénomène est actuellement cantonné aux whiskies japonais : Yamazaki, Yoichi, Miyagikyo.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Bouchage à vis

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :