Décibulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Décibulles
Image illustrative de l'article Décibulles
Photo de la scène, prise le pendant le concert de John Butler Trio.

Genre Tous styles
Lieu Neuve-Église Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 19′ 29,72″ nord, 7° 19′ 27,99″ est
Période Juin/Juillet
Capacité environ 23 000
Date de création 1992
Statut juridique Association
Organisateurs Association Décibulles
Site web www.decibulles.com

Décibulles est un festival de musique qui se déroule chaque année en juillet dans la commune de Neuve-Église (Bas-Rhin). Il se déroule sur 3 jours et accueille une vingtaine de groupes de musiques actuelles à chaque édition.

Sommaire

Le festival[modifier | modifier le code]

L'association Décibulles[modifier | modifier le code]

Le festival est organisé par l'association Décibulles installée à Neuve-Église.

En 1992, un groupe d’amis décide de créer une manifestation festive plus en phase avec leurs goûts et leurs désirs. Hésitant entre un festival de musique et une fête de la bière, ils décidèrent de réunir les deux. Le concept est né : les décibels du son se marièrent aux bulles de la bière pour former Décibulles.

Des 700 festivaliers en 1992 aux 26 000 en 2016, le festival a fait son chemin pour devenir le plus grand festival de musiques actuelles en plein-air d’Alsace et un événement phare du Grand-Est. D’abord adossé à la salle des fêtes de Neuve-Eglise, c’est en 2003 que Décibulles déménage pour le site verdoyant du Chena qui nous offre, encore aujourd’hui, ses magnifiques couchés de soleil sur la Vallée de Villé.

Aujourd'hui, l'association compte 3 salariés, 100 membres actifs et près de 600 bénévoles qui contribuent à la réussite de cet événement.

Brasseur de saveurs[modifier | modifier le code]

Décibulles est aussi le rendez-vous incontournable des amateurs de bonnes bières. Le festival s'évertue chaque année à faire découvrir les brasseurs artisanaux de la région.

La sélection méticuleuse de 34 sortes de bière (toutes en pression !) présentes sur le festival est un savant mélange de brasseurs locaux, artisanaux et étrangers offrant un choix large et varié aux festivaliers.

Le mariage de la musique et de la bière s'est avéré un concept intéressant, se dégageant des fêtes du vins, ou des fêtes de la bière locales. Ce même concept a peu à peu fait adhérer le public qui peut découvrir et goûter des bières connues ou plus rares, provenant des quatre coins du monde.

Un stand de restauration est également à disposition des festivaliers proposant tartes flambées, sandwichs, crêpes ou encore des glaces et des bretzels. Tout est préparé sur place, Décibulles privilégie le circuit court et les fournisseurs locaux.

Localisation du festival[modifier | modifier le code]

Décibulles Ciel.JPG

Décibulles a choisi de planter sa tente au cœur de l'Alsace, à mi-chemin entre Strasbourg et Mulhouse. Il a lieu à Neuve-Église, petit village de sept cents habitants, dans un cadre champêtre, celui de la vallée de Villé.

Chaque année, des centaines de tentes envahissent le camping des festivaliers, situé à quelques pas du site où le festival a lieu.

Une programmation éclectique festive et conviviale[modifier | modifier le code]

À l'image du processus du brassage dans la fabrication de la bière, le mélange des genres devient une marque de fabrique du festival. Le but est de faire naviguer le public entre les différents styles : pop, rock, metal, funk, punk, musiques du monde, ska, reggae, hip hop,...

La programmation est donc un mélange de style musicaux où se côtoient des artistes à la renommée mondiale et des artistes nationaux en devenir. Le festival a accueilli des têtes d'affiche internationales tels que Cypress Hill, Rodrigo y Gabriela, Ska-P, Alborosie, Gramatik, Charlie Winston, Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly, DJ Shadow, John Butler Trio, Goran Gregovic, ...

Les plus grands artistes français sont également passés au festival : Tryo, Thomas Dutronc, IAM, Dub Inc, Hubert-Félix Thiefaine, Vitalic, Fakear, Trust, Matmatah, La Rue Ketanou, ...

Le festival aime également faire découvrir des artistes émergents nationaux, certains artistes, peu connus lors de leur passage à Décibulles sont aujourd'hui des valeurs sûres de la scène française : Skip The Use, Deluxe, Lily Wood and the Prick, Naâman, Caravan Palace ou encore Phoenix.

En plus de la programmation que la grande scène, Décibulles propose une programmation de spectacles d'arts de rue et d’impromptus musicaux au plus près du public.

Au fil des années, Décibulles est devenu le plus grand festival en plein-air d'Alsace et un rendez-vous incontournable de l'Est de la France.

Le développement durable au cœur du projet[modifier | modifier le code]

Un site naturel exceptionnel[modifier | modifier le code]

Décibulles ne serait pas Décibulles sans son site verdoyant du Chena, sur lequel il fait bon écouter de la musique, déguster une bière ou encore retrouver des amis. Consciente de porter un évènement de grande ampleur, l’association cherche chaque année à être la plus responsable possible dans la préservation de son environnement mais aussi à être un évènement à taille humaine avant tout.

Hormis les 3 jours du festival, le Chena est un lieu d'élevage et d'agriculture, l'association a donc mis en place de nombreuses actions pour préserver son environnement et sensibiliser son public. L’association Décibulles s’engage également à rendre un site impeccable après chaque édition. Engagement tenu chaque année grâce au travail acharné de l’équipe environnement : membres et de bénévoles ramassent, collectent et trient l'ensemble de déchet engendrés par le festival. Une plateforme de tri temporaire est installée sur le site du festival durant 2 semaines.

Projet humain[modifier | modifier le code]

Pour organiser son festival, l’association Décibulles mobilise un important réseau qui implique toute la Vallée de Villé. L’association constituée de 100 membres répartis en une quinzaine de commissions œuvre toute l’année afin de préparer un événement de qualité. Pas moins de 600 bénévoles de tout âge viennent rejoindre l’association 3 jours durant.

Des partenariats sont mis en place avec de nombreuses associations locales pour aider durant le montage, l'exploitation et le démontage du festival.

Économie locale[modifier | modifier le code]

L'association a toujours souhaité travailler en cohérence avec le territoire où se déroule l'événement, d'une part, pour valoriser les entreprises de la Vallée de Villé, et d'autre part, en juste retour de l'implication locale générale. Boulangers, traiteurs, artisans, commerçants, ... Chaque année le festival fait appel à de nombreux fournisseurs locaux.

Les retombées économiques directes et indirectes représentent environ 1,1 million d'euros qui sont injectés dans l'économie alsacienne grâce à Décibulles.

Décibulles compte également sur le soutien de nombreuses entreprises locales aidant le festival à se développer. Grâce à leur aide, ces entreprises s'impliquent directement dans la vie culturelle et associative locale et renforcent ainsi l'attractivité de leur territoire. En 2016, le festival comptait une cinquantaine de mécènes.

Le Tremplin Décibulles[modifier | modifier le code]

Le festival souhaite également mettre en avant les jeunes talents alsaciens et les aider dans leur développement. L'association organise depuis 2004 le Tremplin Décibulles, qui offre la possibilité à trois jeunes formations musicales régionales (implantées en Alsace et ayant moins de 3 ans d'existence) de se produire sur scène lors du festival.

Plus de 60 groupes candidatent chaque année, les membres de l'association Décibulles sélectionnent les 8 groupes qui participeront au tremplin Décibulles sur écoute audio. Les 3 lauréats sont sélectionnés par un jury de professionnels à l'issue des 2 journées du tremplin.

Organisé chaque année au courant du mois de février et en partenariat avec le café-concert Freppel à Saint-Martin, le tremplin Décibulles a fait jouer plus de 80 jeunes groupes régionaux, dont une trentaine ont ensuite joué sur la scène du festival Décibulles.

Depuis 2015, Décibulles noue des partenariats avec des structures culturelles alsaciennes toujours dans l'optique de permettre aux formations sélectionnées pour le tremplin de se faire connaitre et de se développer. Chacune d’entre elles choisit un groupe « coup de cœur » parmi les 8 participants au tremplin et l’intègre dans sa programmation. Les structures partenaires sont La Bouilloire à Marckolsheim, L'Evasion à Sélestat, Le Vivarium à Villé et L'espace Django Reinhardt à Strasbourg.

Historique des différentes éditions[modifier | modifier le code]

Première décennie (de 1992 à 2001)[modifier | modifier le code]

Édition de 1992[modifier | modifier le code]

La 1re édition, plutôt modeste, a accueilli 700 spectateurs. Le festival se déroulait sur deux journées (samedi et dimanche), la seconde étant gratuite.

  • Blue Bridge
  • Night Bird
  • Gospel
  • Graphic Sticks

Édition de 1993[modifier | modifier le code]

  • Scum Boys
  • Blues Experience
  • Tania
  • Altrace
  • Stain Doll
  • Les Sales Gosses

Édition de 1994[modifier | modifier le code]

Les deux premières éditions couplaient un samedi soir "rock", payant, avec un dimanche après-midi "champêtre", gratuit. Mais la formule ne fit pas succès et fut donc modifiée. Le dimanche après-midi devient lui aussi "rock" et payant. Malgré une affiche musicale attractive, le public était bien moins nombreux que la veille au soir.

  • The Barking Dogs
  • Sylvain & les Barzingueurs
  • Nightbird
  • Hazard
  • You

Édition de 1995[modifier | modifier le code]

Pour sa 4e édition, le festival a trouvé sa formule idéale : deux soirées "rock", le vendredi et le samedi.

Édition de 1996[modifier | modifier le code]

  • Fou
  • Spina
  • Dolly
  • Pink Lady
  • EV
  • Out
  • Quicksilver Blues Band
  • Les Pères de Famille

Édition de 1997[modifier | modifier le code]

C'est pour la 6e édition que le festival devient indépendant au sein d'une nouvelle structure organisatrice, l'Association Décibulles.

  • Shaï No Shaï
  • Oobik & the Pucks
  • Divin'O
  • Quintana Roo

Édition de 1998[modifier | modifier le code]

Le festival grandit et compte 5 000 festivaliers pour cette 7e édition.

  • In & Out
  • Shag
  • Useless
  • Jefh

Édition de 1999[modifier | modifier le code]

  • Irishtambul
  • Djoloff
  • Candie Prune
  • Peulvens

Édition de 2000[modifier | modifier le code]

Le festival a poursuivi sa progression avec 6 000 entrées pour sa 9e édition, marquées par les premiers "sold-out", la plupart des billets ayant trouvé preneurs en location.

  • Hellsuckers
  • Berthet
  • Owhy
  • Blugs

Édition de 2001 - les 10 ans ![modifier | modifier le code]

La 10e édition fut une réussite totale (7 000 entrées) avec une décoration de fête et des cadeaux d'anniversaire : des feux d'artifices musicaux chaque soir et un grand groupe "surprise" pour clôturer le festival. Le nom de celui-ci ne fut dévoilé qu'à son entrée sur scène, "Matmatah".

Vendredi

Samedi

Deuxième décennie (de 2003 à 2013)[modifier | modifier le code]

Édition de 2003[modifier | modifier le code]

La 11e édition marque un nouveau tournant puisque le festival s'installe sur un nouveau site plus grand. C'est le lieu-dit «le Chena» dans le Vallée de Villé. La programmation est multipliée par deux grâce au rajout d'une scène. Ainsi, 16 groupes de renommée locale et internationale, se sont succédé sur les scènes "Galopins" et "La chope". Résultat : 12 000 festivaliers !!

Vendredi

Samedi

Édition de 2004[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

Édition de 2006[modifier | modifier le code]

Le festival adopte le slogan "Brasseur de rock" et passe sur 3 jours du vendredi soir au dimanche soir. 10 000 personnes ont assisté à la 13e édition du festival.

Vendredi

Samedi

Dimanche

Édition de 2007[modifier | modifier le code]

Deux journées de têtes d'affiches laissent ensuite la place à une journée du dimanche qui se veut plus familiale et grand public, notamment grâce à un tarif plus attractif, des découvertes et artistes montants de la scène française ou régionale. 16 000 festivaliers assistent à cette édition.

Vendredi

Samedi

Dimanche

Édition de 2008[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

Dimanche

Édition de 2009[modifier | modifier le code]

La 16e édition a accueilli 16 000 festivaliers.

Vendredi

Samedi

Dimanche

  • La Chanson du Dimanche
  • Les Touffes Kretiennes
  • Les Garçons Trottoirs
  • Tribuman & Jazzomatix
  • Les Sales Timbanques
  • Art District

Édition de 2010[modifier | modifier le code]

Sous un soleil de plomb, la 17e édition a accueilli 13 500 festivaliers.

Vendredi

Samedi

Dimanche

Édition de 2011[modifier | modifier le code]

La 18e édition s'est déroulée les 24, 25 et 26 juin 2011. Environ 14 500 personnes étaient présentes cette année.

Vendredi

Samedi

Dimanche

Édition de 2012[modifier | modifier le code]

La 19e édition a eu lieu les 6, 7 et 8 juillet 2012 et aura réunis 15 500 festivaliers sur la colline du Chena.

Vendredi

Samedi

Dimanche

Édition de 2013 - les 20 ans ![modifier | modifier le code]

Le festival a fêté sa 20e édition les 12, 13 et 14 juillet 2013 et a attiré 18 000 festivaliers, un record !

Programmation artistique[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

Dimanche

Arts de rues et Impromptus musicaux[modifier | modifier le code]

Vendredi

  • Ancient Mith
  • Miss Trash Fanfare
  • Piano Chat
  • Cie Ministère des Rapports Humains

Samedi

  • Gredaldur
  • Pauwels
  • Cie Ministère des Rapports Humains

Dimanche

  • Cie d'Outre Rue
  • Gredaldur
  • Réverbère
  • Cie Ministère des Rapports Humains

Troisième décennie (de 2014 à aujourd'hui)[modifier | modifier le code]

Édition de 2014[modifier | modifier le code]

Le festival a démarré une nouvelle décennie (21e édition) les 11, 12 et 13 juillet 2014 en attirant 23 500 festivaliers !

Programmation artistique[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

Dimanche

Arts de rues et Impromptus musicaux[modifier | modifier le code]

Vendredi

  • Cie Albedo
  • Boogers
  • Tell & DJ BizKid

Samedi

  • Action Beat
  • Cie L'Eléphant Vert
  • Arsène Lupunk Trio
  • Cie L'Arbre à Vache

Dimanche

  • Cie L'Eléphant Vert
  • Arsène Lupunk Trio
  • Cie Dis Bonjour à la Dame
  • Epic Schmetterling

Édition de 2015[modifier | modifier le code]

Les 10, 11 et 12 juillet, le festival Décibulles s'est préparé pour un road-trip musical et festif trois jours durant. Après une 21e édition record avec pas moins de 23 500 festivaliers, l’association Décibulles s’est retroussée les manches afin d’offrir au public un événement de qualité, une décoration soignée et une convivialité assurée. Et pour la première fois de son histoire, le festival a affiché complet trois soirs de suite, soit 26 000 festivaliers !

Programmation artistique[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

Dimanche

Arts de rues et Impromptus musicaux[modifier | modifier le code]

Vendredi

  • Jean Louis 2000 de la Cie Le Muscle - star du disco
  • T.N.T. de la Cie Scratch - jonglerie burlesque
  • Hildegard Von Binge Drinking - post rock décalé

Samedi

  • La Torpédo Swing de la CIE Dynamogène - rock mécanique
  • Jean Louis 2000 de la Cie Le Muscle - star du disco
  • Billie Brelok - hip-hop

Dimanche

  • Cirque s'lex 'n sueur de la Cie Les Têtes d'affiche - trio clownesque
  • Seal of Quality - electro 8-bit rock
  • Deux secondes ! de la Cie du Petit Monsieur - spectacle burlesque
  • La Patrouille Piétonne de Proximité Préventive de la Cie Le Muscle - déambulation humoristique

Édition de 2016[modifier | modifier le code]

Les 8, 9 et 10 juillet 2016, l’association Décibulles s’est donnée des ailes et a concocté une 23ème édition dansante, la tête dans les étoiles et les pieds sur terre. Il fallait à n’en pas douter être sur la colline du Chena pour partager une parenthèse enchantée et inoubliable ! Pour la deuxième année consécutive, le festival a affiché complet les 3 soirs avec 26 000 festivaliers.

Programmation artistique[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

Dimanche

Arts de rues et Impromptus musicaux[modifier | modifier le code]

Vendredi

  • Blaas Of Glory - fanfare heavy metal
  • The K - rock noise
  • Deadwood - rock garage electro
  • L'histoire des trois mousquetaires racontées à deux en une demi-heure par la Cie AFAG Théâtre

Samedi

  • Blaas Of Glory - fanfare heavy metal
  • Francky Goes To Pointe-à-Pitre - zouk noise rock
  • Ava, La Dame en Verte de la Cie Accès-Soir - solo clownesque
  • Bravo Brian - one man electro wave

Dimanche

  • Les Demi-Frères Grumaux - cascadeurs burlesques
  • 100% Chevalier - math rock
  • Ça va foirer ! de Réverbère - spectacle burlesque

Décibulles Worldwide Company[modifier | modifier le code]

En 2010, l'association a décidé d'organiser des manifestations (concerts, cinéma, etc) en parallèle du festival Décibulles. Le but étant de favoriser la création de soirées en partenariat avec les différents acteurs locaux. Pour les différencier du festival, ces soirées sont nommées avec autodérision les Décibulles Worldwide Company (DWC).

Éditions de 2010[modifier | modifier le code]

DWC#1 - Janvier 2010[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

  • Les Escrocs du swing
  • Flying Orkestar

DWC#2 - Octobre 2010[modifier | modifier le code]

Vendredi

  • Projection du documentaire "When You're Strange" sur le groupe The Doors.
  • Boom psychédélique Seventies

Samedi

  • Concert "Dub Freak Show" - EyeShot vs Digital Chemist
  • Sleepy Head - DJ

Éditions de 2011[modifier | modifier le code]

DWC#3 - Janvier 2011[modifier | modifier le code]

Vendredi

Samedi

  • Cabadzi (chanson française hip-hop)
  • Gadjo Michto (musique tzigane)

DWC#4 - Octobre 2011[modifier | modifier le code]

Jeudi

  • Conférence sur le hip-hop, par Christophe Brault.

Vendredi

Samedi

  • Cherzo (chanson rock hip-hop)
  • Syrano (chanson festive hip-hop)

Éditions de 2012[modifier | modifier le code]

DWC#5 - Janvier 2012[modifier | modifier le code]

Samedi

  • Fumuj (électro rock)
  • CHUD (électro)

DWC#6 - Octobre 2012[modifier | modifier le code]

Samedi

  • Lubenica (musique des balkans)
  • The Walk (folk rock)

Éditions de 2013[modifier | modifier le code]

DWC#7 - Janvier 2013[modifier | modifier le code]

Samedi

DWC#8 - Octobre 2013[modifier | modifier le code]

Samedi

Édition de 2014[modifier | modifier le code]

DWC#9 - Janvier 2014[modifier | modifier le code]

Samedi

Édition de 2015[modifier | modifier le code]

DWC#10 - Janvier 2015[modifier | modifier le code]

Samedi

  • Toys de la Cie Idéosphère - spectacle
  • Orkstr'Omerta - fanfare rock grunge garage

Frigø[modifier | modifier le code]

Après 10 éditions de Décibulles Worldwide Company, l’association Décibulles se lance dans l’organisation d’un nouvel événement FRIGØ. Souhaitant surprendre et encourager la curiosité du public, Frigø fait place à de nouveaux genres artistiques programmés au sein de différents lieux insolites, culturels, habituels…de la Vallée de Villé

Frigø a lieu fin janvier et se déroule sur 2 jours, accessibles à un public plus large et pour tous les goûts !

Frigø #1 - 29 et 30 janvier 2016[modifier | modifier le code]

Pour sa première édition, Frigø s'est déroulé dans 5 lieux pour 6 spectacles. Le public était au rendez-vous avec certains spectacles complets.

Programmation[modifier | modifier le code]

  • Dylan Perron et Elixir de Gumbo (bluegrass) - Entreprise Bürkert
  • Les contre-visites guidées par Jérôme Poulain de la Cie Joseph k (tourisme décapant) - Centre Nautique Aquavallées
  • Balades contées au fil des rayons par Annukka Nyyssonen (contes) - Médiathèque de Villé
  • Thomas Schoeffler JR (blues folk) - Lieu secret
  • The Summer Rebellion (blues rock accordéon) - MJC Le Vivarium
  • The Funk Basterds (funk DJ set) - MJC Le Vivarium

Liens externes[modifier | modifier le code]