Capsule (bouteille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capsule.
Capsule-couronne de 21 dents et son joint intérieur.
Ouverture d'une bouteille à capsule.

Les capsules ou capsule-couronne[1] sont de petits objets circulaires utilisés pour boucher hermétiquement les bouteilles de verre.

Invention[modifier | modifier le code]

Ces capsules ont été inventées en 1892 par William Painter, le fondateur de la société Crown Cork and Seal qui est maintenant le premier fabricant mondial d'emballages métalliques. Par sa facilité d'utilisation, ce procédé de fermeture révolutionna l'industrie de l'embouteillage. À l'époque, la bouteille en verre était consignée, la capsule fut un des premiers symboles de la société de consommation car elle est à usage unique.

Les capsules sont fabriquées en fer-blanc épais et peuvent être décorées à l'extérieur du logo de la marque de la boisson. Un joint déposé à l'intérieur assure l'étanchéité de la bouteille.

Dès l'origine, les capsules ont été conçues pour pouvoir sertir la lèvre du goulot des bouteilles de verre. À l'époque, les capsules comportaient 24 dents, depuis 1930, elles en ont 21, un minimum requis pour l’étanchéité. Elles sont fournies au limonadier ou brasseur dans le cas de la production de bière, légèrement embouties, et un outil vient replier les ondulations sur le goulot pour lui donner cette forme caractéristique de couronne. Pour les ouvrir, il faut utiliser un décapsuleur.

Innovations[modifier | modifier le code]

  • La capsule vissée, qui peut être ôtée simplement en la dévissant. Cette capsule à vis permet aussi de refermer la bouteille si elle n'est pas entièrement vidée. Ce type de fermeture est largement répandu mais il existe toujours des fabricants produisant des bouteilles avec capsules classiques.
  • La capsule à dégoupiller. Apparue vers les années 2005, avec les bouteilles en aluminium de Coca-Cola BlāK[2], elle comporte un anneau serti sur son rebord qui permet de déchirer le métal et de dégager la capsule jetable.

Collections, jeux et détournements[modifier | modifier le code]

Couronne sertie de capsules chez les Dassanetchs d'Éthiopie.

Les collectionneurs de capsules de bière sont des cervacapsulophiles et leur pratique est la cervacapsulophilie.

Il existe de nombreux sites internet pour ces collectionneurs ainsi que d'innombrables bricolages et jeux de bar utilisant des capsules usagées. Dans les régions chaudes, on voit parfois des carrefours proches des terrasses de café où le bitume est entièrement recouvert de capsules noyées dans le revêtement.

En Espagne, elles donnent lieu à un jeu enfantin, la "chapas", tiré du nom populaire des capsules.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Le guide des vins et des vignes de France sur Vin-Vigne.com
  2. Equipe une bouteille de bière aromatisée produite par Kronenbourg [1]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :