Indicatifs régionaux 450 et 579

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les indicatifs régionaux 450 et 579 sont des indicatifs téléphoniques régionaux de la région de Montréal dans la province de Québec au Canada. Plus précisément, ces indicatifs couvrent les régions administratives autour de Montréal situées à l'extérieur de l'île de Montréal, de l'île Perrot et de l'île Bizard, familièrement surnommées le 450. Il également prévu qu'un nouvel indicatif régional, le 354, soit introduit prochainement et vienne se superposer aux deux existants[1].

La principale compagnie de téléphone titulaire dans ces indicatifs est Bell Canada. De petites compagnies indépendantes sont aussi titulaires dans de petits fragments de ce territoire.

Historique[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1998, l'indicatif régional 514 desservait la ville de Montréal et les régions autour de celle-ci.

En 1998, l’indicatif régional 514 a été réduit à l'île de Montréal, l'île Perrot et l'île Bizard alors que les banlieues situées à l'extérieur de cette zone recevaient l’indicatif 450.

Le , le CRTC a indiqué que l'indicatif régional 438 serait introduit par chevauchement sur les indicatifs régionaux 450 et 514 pour pallier l'épuisement des numéros de téléphone dans ces indicatifs[2]. Par contre, le CRTC a, par la suite, révisé ce plan et a introduit l'indicatif 579 par chevauchement sur l'indicatif 450 pour pallier le manque de numéros de téléphone dans cet indicatif[3].

La date d'introduction du nouvel indicatif régional 354 n'est pas encore définie.

Territoire du 450[modifier | modifier le code]

Le territoire de desserte du 450 inclut les régions situées en périphérie de Montréal, soit Laval, la Montérégie, les Basses-Laurentides et Lanaudière.

Jusqu'au 21 août 2010, le 450 était l'unique indicatif téléphonique régional de ces régions. Par extension et dans le langage populaire, « le 450 » désigne les municipalités en périphérie de Montréal ou encore plus simplement, la banlieue de Montréal. Depuis le 21 août 2010, le 579 est introduit pour pallier le manque de numéros de téléphone dans la région, celui-ci couvre exactement le même territoire que le 450.

Centres tarifaires de la région 450[modifier | modifier le code]

Les plus grandes villes servies par les indicatifs 450/579 sont Laval, Longueuil, Saint-Jean-sur-Richelieu, Cowansville, Repentigny, Brossard, Saint-Jérôme, Granby (jusqu'à Waterloo), Lawrenceville, Valcourt et Racine, Saint-Hyacinthe, Blainville, Châteauguay, Saint-Eustache, Boucherville, Salaberry-de-Valleyfield, Mirabel, Sorel-Tracy, Mascouche, Vaudreuil-Dorion Sainte-Julie, Boisbriand, Saint-Bruno-de-Montarville, Sainte-Thérèse, Saint-Constant, Chambly, Saint-Lambert, Varennes, La Prairie, Bois-des-Filion, Terrebonne et Rosemère. De nombreuses autres petites villes et villages sont aussi servis par ces indicatifs, incluant des villes et villages de l'extrême est de la province de l'Ontario.

Les centres tarifaires de la région +1-450, selon leurs noms comme affichés sur la facture de téléphone, sont:

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]