Saint-Hippolyte (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hippolyte.

Saint-Hippolyte
Saint-Hippolyte (Québec)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Laurentides
Subdivision régionale La Rivière-du-Nord
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Bruno Laroche
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Hippolytois, oise
Population 9 113 hab. ()
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 56′ nord, 74° 01′ ouest
Superficie 13 260 ha = 132,6 km2
Divers
Code géographique 2475045
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte administrative de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte

Géolocalisation sur la carte : Laurentides (région administrative)

Voir la carte topographique de la zone Laurentides
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Hippolyte est une municipalité de la municipalité régionale de comté (MRC) de La Rivière-du-Nord au Québec (Canada), située dans la région administrative des Laurentides. Avant le 7 novembre 2009, Saint-Hippolyte était une municipalité de paroisse[1]. La municipalité est principalement reconnue pour ses richesses naturelles.[réf. nécessaire]

Géographie[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sainte-Adèle Chertsey Rose des vents
Piedmont N Saint-Calixte
O    Saint-Hippolyte    E
S
Prévost Sainte-Sophie Saint-Lin–Laurentides

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Hippolytois doivent probablement leur gentilé au chanoine Hippolyte Moreau (1815-1880), titulaire de la cathédrale de Montréal et vicaire général. En 1864, Mgr Ignace Bourget avait délégué ce dernier pour choisir l’emplacement de la première chapelle[2] ou peut-être à Hippolyte de Rome le saint de l'Église catholique célébré le 13 août. Le , La municipalité de paroisse de Saint-Hippolyte changea son statut pour celui de municipalité[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
4 6975 6726 0397 2198 0839 113

Administration[modifier | modifier le code]

Sur la scène provinciale, St-Hippolyte se trouve dans la circonscription de Rousseau. Aux élections d'avril 2014, le candidat du Parti québécois Nicolas Marceau a été réélu.

Sur la scène fédérale, St-Hippolyte est situé dans la circonscription Rivière-du-Nord. En octobre 2015, le candidat Rhéal Fortin du Bloc Québécois est élu député de la circonscription.

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Saint-Hippolyte
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Yves St-Onge Voir
2005 Gilles Rousseau Voir
2009 Bruno Laroche Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Culture[modifier | modifier le code]

Cette municipalité au cœur de la MRC de La Rivière-du-Nord accueille à chaque année le festival Montagne-Art, un festival multidisciplinaire d'art.

Médias[modifier | modifier le code]

Depuis le mois de mars 1983, les résidents de la municipalité de St-Hippolyte ont de manière mensuelle le Journal communautaire Le Sentier.

Sécurité publique[modifier | modifier le code]

La municipalité était membre de la Régie intermunicipale de police de la Rivière-du-Nord jusqu'en 2009. Elle est maintenant desservie par la Sûreté du Québec.

Éducation[modifier | modifier le code]

La Commission scolaire de la Rivière-du-Nord administre les écoles francophones

Primaire

  • École primaire des Hauteurs[5] à St-Hippolyte
  • École primaire de Saint-Hippolyte[6]

Secondaire


La Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier administre les écoles anglophones:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commission de toponymie du Gouvernement du Québec
  2. « Municipalité de Saint-Hippolyte/Histoire » (consulté le 24 juillet 2014)
  3. Pierre-François Ricard, Modifications aux municipalités du Québec : Novembre 2009, Institut de la statistique du Québec, (ISSN 1715-6408, lire en ligne)
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  5. « École des hauteurs - CSRDN » (consulté en consulté le 7 novembre 2019)
  6. « Nouvelle école primaire Saint-Hippolyte » (consulté en consulté le 7 novembre 2019)
  7. « École secondaire Cap-Jeunesse »
  8. « École secondaire des Hauts-Sommets »
  9. "MORIN HEIGHTS ELEMENTARY ZONE." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 16 séptémbre 2017.
  10. "LAURENTIA ELEMENTARY ZONE." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 16 séptémbre 2017.
  11. "maps zone/171 - WEB SAINTE ADELE.pdf SAINTE ADÈLE ELEMENTARY ZONE." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 16 séptémbre 2017.
  12. "LAURENTIAN REGIONAL HS ZONE." Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier. Consulté le 4 séptémbre 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]