Valcourt (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valcourt.
Ne doit pas être confondu avec Valcourt (canton, Québec).

Valcourt
Valcourt (Québec)
Entrée de Valcourt
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Estrie
Subdivision régionale Le Val-Saint-François
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Renald Chênevert
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Valcourtois, oise
Population 2 349 hab. ()
Densité 427 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 00″ nord, 72° 19′ 00″ ouest
Superficie 550 ha = 5,5 km2
Divers
Code géographique 2442055
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Valcourt

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Valcourt

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir la carte administrative d'Estrie
City locator 14.svg
Valcourt

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir la carte topographique d'Estrie
City locator 14.svg
Valcourt
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Valcourt est une ville du Québec située dans la MRC du Val-Saint-François en Estrie[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est accessible via la route 222 et la route 243.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Valcourt (canton) Rose des vents
Valcourt (canton) N Valcourt (canton)
O    Valcourt    E
S
Valcourt (canton)

Toponymie[modifier | modifier le code]

La ville de Valcourt est enclavée à l'intérieur de la municipalité du canton de Valcourt[2]. Le nom de Valcourt fait donc plutôt référence à l'origine du nom de ce canton[3].

Les origines du canton remonte à 1802, année où les premiers habitants viennent s'établir dans ce qu'on appelle alors le canton ou township d'Ely et qui évoque une ville de Grande-Bretagne. Les premiers habitants sont des loyalistes mais vers 1840 on note aussi l'arrivée de citoyens d'origine francophone. La paroisse est créée en 1856 et la création de l'entité civile a lieu en 1865 sous le nom de canton ou township d'Ély. Le nom officiel de Valcourt ne sera donné à la municipalité qu'en 1965, et reprend l'identification du bureau de poste et d'une gare appartenant au Canadien Pacifique[3].

Plusieurs hypothèses existent quant à l'appellation Valcourt, la première étant qu'elle est située dans un « vallon de peu d'étendue, un val court ». Une seconde hypothèse est liée à une déformation du patronyme de trois de ses premiers habitants entre 1840 et 1850 possédant le nom de Dalcourt. Finalement la dernière hypothèse est liée à l'existence d'un village américain, Valcour situé juste au sud de la frontière canadienne dans l'État de New York[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1802 Érection du Canton d'Ely
  • 1836 Ouverture de la route Waterloo à Richmond
  • 1840 Arrivée des premiers colons de langue française
  • 1844 Première naissance au registre paroissial
  • 1848 Première Messe
  • 1852 Construction de la première chapelle
  • 1854 Fondation de la paroisse et arrivée du premier curé résident
  • 1856 Érection canonique de la paroisse
  • 1859 Déménagement de la chapelle au site actuel
  • 1859 Construction de la première école de campagne
  • 1860 Arrivée du premier médecin
  • 1860 Premier procès-verbal au conseil municipal
  • 1862 Construction du premier presbytère
  • 1862 Construction du premier pont sur le Brandy Creek
  • 1864 Construction d'une école au village
  • 1865 Loi de la prohibition
  • 1865 Arrivée du premier notaire
  • 1869 Début de la construction de l'église actuelle
  • 1873 Premier permis accordé pour vente de spiritueux
  • 1877 Bénédiction de l'église et de la cloche
  • 1888 Construction d'un système d'aqueduc
  • 1889 Arrivée du premier vicaire
  • 1891 Installation d'un système téléphonique
  • 1891 Bénédiction de l'orgue
  • 1893 Construction du chemin de fer
  • 1907 Naissance de J.-A. Bombardier
  • 1908 Installation de chemin de croix et des tableaux
  • 1909 Installation d'un pouvoir électrique
  • 1909 Arrivée des religieuses
  • 1910 Formation d'une fanfare
  • 1929 Incorporation du village de Valcourt
  • 1937 Apparition des premiers autoneiges
  • 1946 Construction de la première partie de l'Hôtel de Ville
  • 1948 Construction du couvent et des classes
  • 1950 Construction de la croix illuminée
  • 1952 Inauguration de l'Hôtel de Ville
  • 1959 Production et commercialisation du Ski-Doo
  • 1964 Décès de J.- Armand Bombardier
  • 1965 Établissement de la force de police
  • 1970 Début du réseau d'aqueduc
  • 1971 Ouverture du Musée J.A. Bombardier
  • 1971 Création du service municipal des loisirs
  • 1973 Construction de la caserne et du poste de police
  • 1974 Création des armoiries de la ville de Valcourt
  • 1974 1er avril : le statut de ville est accordé à Valcourt
  • 1984 Début des travaux de l'usine d'épuration des eaux
  • 2002 Création du logo de la Ville de Valcourt
  • 2006 150e de la Paroisse St-Joseph
  • 2010 Inauguration de la murale - Hôtel de ville

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
2 2842 4422 4112 3492 3492 165

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Valcourt (ville)
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Denis V. Allaire Voir
2005 Laurian Gagné Voir
2009 Voir
2013 Renald Chênevert Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Personnalité[modifier | modifier le code]

L'inventeur de la motoneige, Joseph-Armand Bombardier, est né à Valcourt[3].

Attraits touristiques[modifier | modifier le code]

Le Musée J. Armand Bombardier est situé sur le territoire de la municipalité. La thématique principale du musée est l'interprétation de l'histoire de l'industrie de la motoneige et de la vie de son inventeur, Joseph-Armand Bombardier[5]. Le musée abrite trois salles d'exposition permanente ainsi qu'une salle d'exposition temporaire[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Valcourt », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 16 juin 2011)
  2. Gouvernement du Québec, « Commission de la Toponymie du Québec - Valcourt », sur Commission de la toponymie du Québec (consulté le 16 juin 2011)
  3. a b c et d Gouvernement du Québec, « Commission de la Topnymie du Québec - Canton de Valcourt », sur Commission de la toponymie du Québec (consulté le 16 juin 2011)
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  5. a et b Musée J. Armand Bombardier, « Histoire du Musée J. Armand Bombardier » (consulté le 15 octobre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]