Sainte-Sabine (Brome-Missisquoi)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sainte-Sabine
Sainte-Sabine (Brome-Missisquoi)
Sainte-Sabine vue du silo de 18 m de la ferme Santschi
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Brome-Missisquoi
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Laurent Phoenix
2017-2021
Constitution 19 mars 1921
Démographie
Gentilé Sabinois, oise
Population 1 103 hab. ()
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 00″ nord, 73° 01′ 00″ ouest
Superficie 5 540 ha = 55,4 km2
Divers
Code géographique 2446105
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Sabine
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Sabine
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Sainte-Sabine
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte topographique de Montérégie
City locator 14.svg
Sainte-Sabine
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Sainte-Sabine est une municipalité du Québec, située dans la MRC de Brome-Missisquoi, dans la région administrative de la Montérégie[1]. Elle est nommée en l'honneur de la martyre Sabine de Rome.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Brome-Missisquoi.

La municipalité de Sainte-Sabine est située dans les basses terres du Saint-Laurent. Les principales villes l'entourant sont : à 10 km au nord, Farnham; à 20 km à l'est, Cowansville; à 15 km au sud, Bedford. La majorité des terres est consacrée à l'agriculture. La principale activité agricole est vouée à la production laitière. La municipalité compte aussi une partie de terre noire à l'ouest du village où l'on cultive carottes, oignons et autres cultures maraîchères.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sainte-Brigide-d'Iberville Farnham Rose des vents
Saint-Alexandre N
O    Sainte-Sabine    E
S
Notre-Dame-de-Stanbridge Saint-Ignace-de-Stanbridge

Toponymie[modifier | modifier le code]

On croit que son nom évoque une dame romaine, martyrisée au nord de Rome avec son esclave Séraphie, au IIIe ou IVe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • En 1888, les premiers colons s'établissaient et la paroisse est érigée canoniquement.
  • En 1893, celle-ci a été détachée du territoire de celles de Saint-Alexandre, Sainte-Brigide, Notre-Dame-de-Stanbridge, Saint-Romuald-de-Farnham et Saint-Ignace.
  • En 1921, la municipalité de paroisse était officiellement établie.
  • Le , l'église d'origine brûle. Elle est reconstruite, par la suite, en face du rang de l'église sur la rue principale (11e rang) sous forme d'une église moderne différente des Églises catholiques en général.
  • En 2006, la dernière messe est célébrée, puisque la paroisse de Sainte-Sabine a été fusionnée à celle de Saint-Romuald-de-Farnham.
  • Depuis 2006, l'église est à vendre.
  • : Sainte-Sabine change son statut de municipalité de paroisse pour celui de municipalité[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 0031 0361 0491 0531 1201 085

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[3]

Sainte-Sabine
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Laurent Phoenix Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Activités[modifier | modifier le code]

  • Camping Caravelle
  • Musée École sur le Rang Campbell
  • Parc François Rousseau pour la balle molle (vendu à Cuisine Action)
  • Dépotoir
  • Bar Lookeys (maintenant fermé)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Sainte-Sabine », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 12 mars 2011)
  2. Pierre-François Ricard, Modification aux municipalités du Québec - Octobre 2008, Québec, Institut de la Statistique du Québec, , 3 p. (ISSN 1715-6408, lire en ligne)
  3. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Livre du centenaire de Sainte-Sabine (1888-1988)

Liens externes[modifier | modifier le code]