Lavaltrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lavaltrie
Lavaltrie
Hôtel de ville
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Lanaudière
Subdivision régionale D'Autray
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Christian Goulet
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Lavaltrois, oise
Population 13 657 hab.[1] (2016)
Densité 200 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 53′ 00″ nord, 73° 17′ 00″ ouest
Superficie 6 839 ha = 68,39 km2
Divers
Code géographique 52007
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Lavaltrie

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Lavaltrie

Géolocalisation sur la carte : Lanaudière

Voir la carte administrative de la zone Lanaudière
City locator 14.svg
Lavaltrie

Géolocalisation sur la carte : Lanaudière

Voir la carte topographique de la zone Lanaudière
City locator 14.svg
Lavaltrie

Lavaltrie est une ville du Québec (Canada), située dans la municipalité régionale de comté D'Autray, dans la région administrative de Lanaudière[2]. Lavaltrie est la ville la plus peuplée de la MRC D'Autray. Le recensement de 2011 y dénombre 13 267 habitants[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : D'Autray

Lavaltrie se situe sur les bords du fleuve Saint-Laurent, à l'est de Saint-Sulpice et à 20 km au sud de Joliette.

La route 138 qui longe le fleuve traverse la ville, la route 131 la relie à Joliette. L'autoroute 40, parallèle au fleuve, la relie à Montréal et Québec.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Paul Saint-Thomas Lanoraie Rose des vents
L'Assomption N
O    Lavaltrie    E
S
Saint-Sulpice Fleuve Saint-Laurent, Contrecœur

Histoire[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative en mémoire de Séraphin Margane de Lavaltrie.

Jean Talon a concédé la seigneurie de Lavaltrie à Séraphin Margane (1643-1699), sieur de La Valterie et lieutenant du régiment de Carignan-Salières, en 1672[4], et capitaine de la milice canadienne lors de la défense victorieuse de Québec en 1690[5] ,[6].

Le premier maire de Lavaltrie, après l'abolition du régime seigneurial fut Jean-Baptiste Hétu. La municipalité se nommait alors Saint-Antoine-de-Lavaltrie[4]

En 1927, la ville se divise en deux territoires distincts (paroisse et village). Le 16 mai 2001, la Paroisse et le Village ont fusionné pour former la Ville de Lavaltrie.

La ville de Lavaltrie compte 4 écoles primaires et une école secondaire. Un service de transport en commun est aussi instauré.

Selon le livre d'Honoré Beaugrand, la légende de la chasse-galerie se déroule à Lavaltrie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
5 8215 96712 12013 26713 657

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts.[7].

Lavaltrie
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Sylvie Thouin Voir
2005  Norman Blackburn Voir
2009 Jean-Claude Gravel Voir
2013 Voir
2017 Christian Goulet Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Éducation[modifier | modifier le code]

La Commission scolaire des Samares administre les écoles francophones:

  • École primaire de la Source[8]
  • École primaire des Eaux-Vives[9]
  • École primaire Jean-Chrysostôme-Chaussé[10]
  • École primaire des Amis-Soleils[11]
  • École Secondaire de la Rive

La Commission scolaire Sir Wilfrid Laurier administre les écoles anglophones:

Préfixes téléphoniques[modifier | modifier le code]

Les préfixes locaux des numéros de téléphone de Lavaltrie sont le 586 et le 608.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]