Saint-Pie-de-Guire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Pie.
Saint-Pie-de-Guire
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Subdivision régionale Drummond
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Benoît Bourque
2005 -
Constitution 14 juin 1866
Démographie
Gentilé Guirois, oise
Population 450 hab.[1] (2016)
Densité 8,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 00′ 09″ nord, 72° 44′ 54″ ouest
Superficie 5 234 ha = 52,34 km2
Divers
Code géographique 49130
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec

Voir sur la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Saint-Pie-de-Guire

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Pie-de-Guire

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Pie-de-Guire

Saint-Pie-de-Guire est une municipalité de paroisse dans la municipalité régionale de comté de Drummond au Québec (Canada), située dans la région administrative du Centre-du-Québec[2]. Elle est nommée en l'honneur du Pape Pie Ier.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de cette municipalité est situé au sud-ouest de la rivière Saint-François. Il est traversé vers le nord-ouest par la rivière aux Vaches.

Histoire[modifier | modifier le code]

Son territoire provient d'une partie de la seigneurie De Guire (ou de la rivière David) - seigneurie instituée vers 1750 et allouée a Joseph Deguire dit Desrosiers, mais vendue eventuellement aux Wurtele. Cette municipalité a été fondée en 1866 et était alors une portion de la paroisse de Saint-David. Elle englobe les rangs du 6e au 13e de la seigneurie (section est). En 1874, elle est devenue municipalité de paroisse de Saint-Pie-de-Guire (paroisse créée par détachement de la paroisse de Saint-David).

L'établissement de colons a debutée vers 1815 dans le 13e rang et 1826-1831 dans le 6e rang.

Entre 1869 et 1881, y a existé une fonderie (smelter) produisant de la fonte qui était alimentée par des gisements en surface de minerais de fer de la région (limonite et hématite brune)" Le haut fourneau était chauffé par du charbon de bois produit localement.

L'activité économique est aujourd'hui à prédominance agricole.

Administration[modifier | modifier le code]

Le territoire a été administré par la famille des seigneurs Wurtele de 1800 a 1854, en tant que portion de la Seigneurie Deguire ou de la Riviere David, jusqu'au moment de l'abolition du régime seigneurial au Québec.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
471 440 453 456 450

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Gérard-Majella Pierreville,
Saint-François-du-Lac
Saint-Elphège Rose des vents
N
O    Saint-Pie-de-Guire    E
S
Saint-David Saint-Guillaume Saint-Bonaventure

Références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Saint-Pie-de-Guire », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 18 janvier 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]