Saint-Simon (Les Maskoutains)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Simon.
Saint-Simon
Saint-Simon (Les Maskoutains)
Localisation de la municipalité dans la MRC de Les Maskoutains
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Les Maskoutains
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Simon Giard
2017-2021
Démographie
Gentilé Simonais, aise
Population 1 413 hab.[1] (2016)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 44′ 00″ nord, 72° 52′ 00″ ouest
Superficie 6 899 ha = 68,99 km2
Divers
Code géographique 54090
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Simon

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Simon

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Simon
Liens
Site web http://www.saint-simon.ca

Saint-Simon est une municipalité du Québec située dans la MRC des Maskoutains en Montérégie[2].

La municipalité a déjà fait partie du comté de Bagot.

Toponyme[modifier | modifier le code]

« La paroisse de Saint-Simon, détachée de Saint-Dominique-de-Bagot, sera fondée en 1832. Elle a été érigée canoniquement en 1834 sous le nom « Saint-Simon-de-Ramesay » qui réfère à la seigneurie de Ramezay ou Ramesay. La paroisse a été érigée civilement en 1860 sous la seule appellation « Saint-Simon ». Quant à la municipalité de la paroisse, elle est érigée en 1845 sous le nom « Saint-Simon-de-Ramesay ». Son territoire se retrouve dans la partie nord-ouest de la seigneurie de Ramezay. La municipalité est abolie en 1847 pour devenir partie de la municipalité de comté, elle sera érigée sous le nom « Saint-Simon » en 1855 »[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , celle-ci changea son statut de municipalité de paroisse pour celui de municipalité[4].

Le décret canonique pour établir les limites de la paroisse de Saint-Simon a lieu le 5 novembre 1834. Cette paroisse subit quelques amputations de son territoire au profit de celles de Saint-Barnabé (1842 et 1853) et Saint-Marcel (1852). Sur la base de son territoire paroissial, le gouvernement du Canada-Uni décrète la création de la municipalité de paroisse de Saint-Simon en 1855. Cette année-là, une assemblée générale de citoyens élit les sept membres du conseil municipal de Saint-Simon: Félix Gauthier, Pierre Poulin, Charles Maranda, Lévi Ledoux, Isaac Dubois, Simon Gendron et Didasse Bouthillet. Ces derniers se réunissent le 30 juillet 1855 pour choisir le maire de la municipalité: Félix Gauthier[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[6]

Saint-Simon
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Normand Corbeil Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Normand Giard Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 203 1 168 1 118 1 228 1 231 1 413

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Barnabé-Sud Saint-Hugues Rose des vents
N Sainte-Hélène-de-Bagot
O    Saint-Simon    E
S
Saint-Hyacinthe Saint-Liboire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Simon », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 21 mars 2011)
  3. Toponymie : Saint-Simon
  4. Pierre-François Ricard, Modifications aux municipalités du Québec: Avril 2009, Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec, , 3 p. (ISSN 1715-6408, lire en ligne)
  5. Denis Gravel et Hélène Lafortune, Saint-Simon 175 ans d'histoire et fiers d'en faire partie 1832-2007, Montréal, Archiv-Histo, 2007, p. 39.
  6. https://www.electionsquebec.qc.ca/francais/municipal/carte-electorale/liste-des-municipalites-divisees-en-districts-electoraux.php DGEQ - Liste des municipalités divisées en districts électoraux

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]