Hôtel des Douanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel des Douanes
Mémorial porte de la Douane Rouen.jpg
Porte de l'ancien hôtel des Douanes de Rouen apposée contre le pignon ouest de la Halle aux Toiles.
Présentation
Destination initiale
Hôtel des Douanes
Construction
Localisation
Pays
Région
Département
Commune

L'hôtel des Douanes est un ancien bâtiment de Rouen, détruit en 1944.

Situation[modifier | modifier le code]

L'hôtel des Douanes était situé sur le quai du Havre, entre les rues Haranguerie et de la Vicomté.

Historique[modifier | modifier le code]

Cet hôtel des Douanes est construit entre 1835 et 1838 par l'architecte Charles Isabelle. Le sculpteur David d'Angers réalise en 1837 deux sculptures de façade représentant le Commerce et la Navigation. Le fronton de l'ancien hôtel dû à Nicolas Coustou y est remonté.

Le , durant la Semaine rouge, 140 personnes qui avaient trouvé refuge dans les caves sont ensevelies et meurent noyées[1],[2].

Le portail principal est remonté en 1963-1964, sur la place du Gaillardbois contre le pignon ouest de la halle aux Toiles comme monument aux victimes civiles de 1940-1944. Les deux sculptures de David d'Angers sont sauvées et aujourd'hui exposées dans la salle du Jubé du musée des beaux-arts de Rouen. La cloche nommée Jeanne-d'Arc, fondue par Gallois à Paris en 1837, a été remonté sur le clocher de l'église Saint-François-d'Assises du Châtelet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René-Gustave Nobécourt (préf. Jean de La Varende), Rouen désolée 1939-1944, Rouen, Médicis, , p. 231-234
  2. Gontran Pailhès (préf. Pierre Varenne), Rouen et sa région pendant la guerre 1939-1945, Rouen, Henri Defontaine, , 309 p., p. 209-210 ; 212

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvon Pailhès, Rouen : du passé toujours présent, au passé perdu, Luneray, éditions Bertout, , 230 p. (ISBN 2-86743-539-0), « Le drame de la Douane », p. 74-75

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]