Gare de Massy TGV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Gare de Massy - Palaiseau ou Gare de Massy - Verrières.
Massy TGV
Image illustrative de l'article Gare de Massy TGV
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Massy
Quartier Atlantis
Adresse 7 Avenue Carnot
91300 Massy
Coordonnées géographiques 48° 43′ 33″ nord, 2° 15′ 41″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV intersecteurs et Atlantique
Ouigo
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Montparnasse à Monts (LGV)
Voies 2 (+ 2 de passage)
Quais 2 (latéraux)
Transit annuel 1 641 999 voyageurs (2014)
Zone Tarification Île-de-France non applicable
Altitude 78 m
Historique
Mise en service
Correspondances
RER Massy - Palaiseau (B)(C)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Massy TGV

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Massy TGV

Géolocalisation sur la carte : Essonne

(Voir situation sur carte : Essonne)
Massy TGV

La gare de Massy TGV est une gare ferroviaire française TGV, de la LGV Atlantique, située sur le territoire de la commune de Massy, dans le département de l'Essonne, en région Île-de-France.

Elle est située à proximité immédiate de la gare RER (ligne B) de Massy - Palaiseau et de la gare RER (ligne C) de Massy - Palaiseau-Grande-Ceinture.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 78 mètres d'altitude, la gare de Massy TGV est située au point kilométrique (PK) 14,376 de la ligne de Paris-Montparnasse à Monts (LGV), plus connue sous le nom de LGV Atlantique[1].

Elle dispose de deux voies pour les dessertes avec deux quais : quai 3 (V.3) de 500 m et quai 4 (V.4) de 500 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Massy TGV est mise en service le par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF)[2]. Elle a couté 24,4 millions d'euros[3]. Elle est l'une des deux nouvelles gares de la LGV Atlantique, avec la gare de Vendôme - Villiers-sur-Loir TGV.

Construite à l'instigation du député-maire de l'époque, Claude Germon, la gare devait s'inscrire dans un grand projet urbanistique de pôle européen qui a été abandonné après la crise immobilière du début des années 1990[4]. Au départ, le projet de gare TGV à Massy a reçu l'opposition de la SNCF, en raison du bref temps de trajet depuis la gare de Paris-Montparnasse, et des riverains des communes voisines, comme Verrières-le-Buisson, qui craignaient les nuisances sonores. Cependant, des études réalisées à la demande du ministère des Transports ont démontré sa pertinence, car elle permet d'éviter le transit de voyageurs par Paris en desservant toute la banlieue sud de la capitale, par correspondance avec les lignes B et C du RER[5], accessibles à la gare de Massy - Palaiseau.

En juin 2007, des travaux ont commencé pour une importante restructuration du pôle et une meilleure intégration dans la ville, incluant la construction d'une nouvelle passerelle reliant les trois gares (gare SNCF de Massy-Palaiseau, gare RATP de Massy-Palaiseau, gare de Massy-TGV). La fin des travaux, initialement prévue pour la fin de l'année 2010[6] est retardée en janvier 2012[7].

Son trafic annuel était de 700 000 voyageurs en 2001[4], puis 1,1 million de voyageurs en 2006, 1,2 million de voyageurs en 2007, 1,4 million de voyageurs en 2008 et 1,5 million de voyageurs en 2012[8].

En 2014, la SNCF estime la fréquentation annuelle de la gare à 1 641 999 voyageurs[9].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec salle d'attente et guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Elle propose divers services, notamment : accueil jeune voyageur, objets trouvés et vente départ dans la journée. C'est une gare accessible aux personnes à mobilité réduite avec des aménagements, équipements et services. Une boutique tabac presse et un bar, brasserie, restaurant sont installés dans le hall de la gare[10].

Desserte[modifier | modifier le code]

Certains trains desservent à la fois la gare de Paris-Montparnasse et cette gare, bien qu'il soit interdit d'emprunter le TGV pour une distance aussi courte (il n'est d'ailleurs pas possible d'acheter un billet pour effectuer cette liaison en TGV).

Elle est surtout desservie par des TGV intersecteurs et des trains Ouigo, à l'exception des TGV Le Havre – Marseille-Saint-Charles qui s'arrêtent à la gare de Massy - Palaiseau - Grande-Ceinture et non à Massy TGV.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Elle est équipée de parking pour les véhicules, d'un dépose minute, d'un dépose handicapés, et de services : taxis, véhicule de tourisme avec chauffeur, et location de véhicules et de motos et scooter[10].

La proximité des gares RER de Massy - Palaiseau permet à cette gare de desservir, par correspondance, une grande partie du sud de l'agglomération parisienne. La gare TGV, comme les deux gares RER, sont également desservies par plusieurs réseaux de bus : celui de la RATP, vers la petite couronne de la région parisienne, ainsi qu'un réseau de grande banlieue, notamment géré par la communauté d'agglomération Europ'Essonne (CAEE)[11] et par la communauté d'agglomération du Plateau de Saclay (CAPS)[12]. Une ligne de bus reliant la gare TGV à l'aérogare Orly Ouest est une alternative à l'Orlyval, reliant l'aéroport d'Orly à la gare RER B d'Antony[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, ISBN 978-2-918758-34-1, volume 1, page 159.
  2. Historique des mises en service des projets de ligne à grande vitesse (au 4 juin 2009) – rubrique LGV INTERCONNEXION – sur le site du ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, consulté le 15 avril 2010
  3. La gare TGV de Massy fête ses dix ans Le Parisien 28 septembre 2001
  4. a et b L'urbain dans tous ses états: faire, vivre et dire la ville, p. 33, Nicole Haumont, 1998
  5. C. Ch., « 40 ans du Parisien Essonne : 1985, les travaux de la gare TGV de Massy lancés », sur leparisien.fr,‎ (consulté le 24 août 2016) : « cette petite ville de banlieue bénéficiant d’une position charnière entre les réseaux nationaux et régionaux ».
  6. Site dédié au projet du Pôle de Massy
  7. Gare de Massy : la passerelle de l'absurde sur le site du Conseil général de l'Essonne
  8. Bernard Collardey, « La gare de Massy-TGV face à son avenir », Rail Passion, no 191,‎ , p. 8 (ISSN 2264-5411)
  9. « Fréquentation en gares en 2014 – Massy TGV », sur SNCF Open data,‎ traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 7 août 2016) : « Voyageurs 2014 : 1 641 999 ».
  10. a et b « Votre gare : Massy TGV », sur SNCF Gares et connexions (consulté le 7 août 2016).
  11. « Europ'Essonne – Réseau Bus », sur europessonne.fr,‎ article du 15 mai 2014 (consulté le 14 avril 2015).
  12. Réseau de transports en commun géré par la CAPS.
  13. « Bus ligne 91.10 Massy - Palaiseau / Aéroport d'Orly-Ouest », sur metro-pole.net, via web.archive.org,‎ article du 11 octobre 2007 (consulté le 14 avril 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bordeaux-Saint-Jean Saint-Pierre-des-Corps TGV Paris-Montparnasse Paris-Montparnasse
Tours Saint-Pierre-des-Corps
ou Vendôme-TGV
TGV Paris-Montparnasse Paris-Montparnasse
Bordeaux-Saint-Jean Saint-Pierre-des-Corps TGV Marne-la-Vallée - Chessy Strasbourg-Ville
Bordeaux-Saint-Jean Saint-Pierre-des-Corps TGV Marne-la-Vallée - Chessy Lille-Flandres
ou Lille-Europe
Nantes Le Mans TGV Lyon-Part-Dieu Lyon-Part-Dieu
ou Lyon-Perrache
ou Marseille-Saint-Charles
ou Montpellier-Saint-Roch
Rennes Le Mans TGV Lyon-Part-Dieu Marseille-Saint-Charles
ou Montpellier-Saint-Roch
Nantes
ou Rennes
Le Mans TGV Marne-la-Vallée - Chessy Strasbourg-Ville
Nantes
ou Rennes
Le Mans TGV Marne-la-Vallée - Chessy Lille-Europe
Quimper
ou Le Croisic
Le Mans TGV
(week-ends et fériés)
Marne-la-Vallée - Chessy Lille-Europe
Le Croisic
ou Rennes
Le Mans TGV
(saisonnier l'été)
Paris-Montparnasse Paris-Montparnasse
Nantes Le Mans Ouigo Lyon-Perrache Lyon-Perrache
Rennes Le Mans Ouigo Lyon-Part-Dieu Lyon-Part-Dieu
Nantes
ou Rennes
Le Mans Ouigo Marne-la-Vallée - Chessy Tourcoing