Géographie du Var

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Var (département).
Carte administrative du Var

Le Var fait partie de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il est limitrophe des départements des Bouches-du-Rhône à l'ouest, du Vaucluse (sur quelques centaines de mètres à peine), des Alpes-de-Haute-Provence au nord, des Alpes-Maritimes à l'est, et est baigné par la mer Méditerranée au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le département du Var est formé à partir du Comté de Provence et constitue une superficie de 6 032 km2 avec 420 km de littoral (îles incluses). Il est découpé en neuf districts ou huit territoires. Il s'étendait jusqu’à la rivière éponyme, laquelle était une frontière séparant la France du Comté de Nice. Mais l'adjonction en 1860 de l'arrondissement de Grasse aux Alpes-Maritimes a modifié la géographie administrative, ce qui fait qu'aujourd'hui le fleuve Var ne coule plus dans le département qui porte son nom, mais uniquement dans ceux des Alpes-de-Haute-Provence et des Alpes-Maritimes ! Le département du Var est ainsi l'unique département français qui tient son nom d'un élément géographique qui n'est pas présent sur son territoire.

Département boisé[modifier | modifier le code]

Le Var est un département dont 58,3 % de la superficie est boisée soit 351 706 ha, pour un taux moyen de 39,4 % pour la région Provence – Alpes - Côte d’Azur[1]. C'est donc un taux de boisement du département très supérieur à la moyenne nationale 25,4 %, presque au même niveau que les Landes (61,7 %)[2].

Les territoires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catégorie:Territoire du Var.

Massifs côtiers[modifier | modifier le code]

Carte topographique du Var

Le Var possède un relief varié avec deux parties géologiquement différentes: la partie calcaire sur tout l'ouest d'un axe Toulon-Draguignan, et une partie cristalline à l'est. 14 % de la superficie est utilisée par l'agriculture soit 83 000 ha[3]. Les principaux massifs côtiers sont :

  • les Maures (point culminant à 771 m) et l’Estérel (point culminant 618 m) qui sont de sol cristallin.
  • À l’ouest du département se trouve le massif de la Sainte-Baume (point culminant 1 147 m).
  • Au nord-est du département, la montagne de Lachens (1 715 m) est le point culminant du département.
  • Les plans au nord du département dont le Plan de Canjuers s’élèvent graduellement de 500 à 1 000 m. Au sud et à l’ouest d'autres plateaux comme celui du Siou Blanc au nord de Toulon, sont à une moyenne de 400 à 700 m d'altitude.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des cours d'eau du Var.

Façade maritime[modifier | modifier le code]

Écologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]