Montagne de Lachens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lachens.
Montagne de Lachens
Image illustrative de l'article Montagne de Lachens
Géographie
Altitude 1 714 m
Massif Préalpes de Castellane (Alpes)
Coordonnées 43° 44′ 50″ nord, 6° 39′ 40″ est
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Ascension
Voie la plus facile chemin venant de la D 21 ou le sentier GR 49

Géolocalisation sur la carte : Var

(Voir situation sur carte : Var)
Montagne de Lachens

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Montagne de Lachens

La montagne de Lachens est une montagne située dans les Préalpes de Castellane, dans le Var.

Géographie[modifier | modifier le code]

La montagne de Lachens est le point culminant du département du Var avec ses 1 714 m d'altitude, elle est située sur la commune de Mons. Elle est aussi la limite géographique et climatique de la Côte d'Azur et du climat méditerranéen, laissant la place aux Alpes et au climat montagnard. L'accès au sommet est facile, on peut prendre le chemin de Lachens par l'ubac depuis la D21 au col de Clavel ou le chemin d'Esclapon par l'adret ou pour les sentiers pédestres (le GR49).

Le panorama[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de la montagne de Lachens

Situé aux confins des communes de Mons, La Bastide, La Roque-Esclapon et Séranon, le sommet offre un panorama splendide. On peut observer tout le département du Var, la vue va jusqu'au massif de la Sainte-Baume et au mont Faron au sud-ouest, la mer Méditerranée au sud, les sommets de la Corse au sud-est qui sont bien visibles sous un ciel clair, et les montagnes du massif du Mercantour-Argentera au nord-est.

Activités[modifier | modifier le code]

Au sommet de la montagne se trouvent deux pylônes de télécommunications auparavant utilisés par l'OTAN[1] et, à son pied, le site de la station de ski disparue de Varneige. Cette station de ski, de taille modeste, était constituée d'un hôtel-restaurant, de deux téléskis et de trois courtes pistes[réf. souhaitée]. Ouverte en 1965, la station connut une bonne affluence mais l'ouverture de la station d'Andon l'Audibergue (Alpes-Maritimes), en 1967 détourna une grande partie de sa clientèle. Le décès accidentel de son gérant, l'absence d'entretien des équipements, les aléas climatiques provoquèrent sa fermeture en 1969 ou au début des années 1970. En octobre 2012, le Conseil général du Var, qui s'est porté acquéreur de l'hôtel en ruine en 2010, a procédé à sa démolition. Un autre sommet est situé au sud-ouest, à 1 685 m d'altitude, où l'on peut trouver une table d'orientation. La montagne est fréquentée par plusieurs associations locales de vol libre, notamment pour le parapente, le deltaplane ou le planeur comme l'AACNVL[2]. La course en VTT du Lachens à la Mer se produit chaque année. La longueur de la course est de 100 km et descend jusqu'aux Issambres près de Sainte-Maxime.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Troposcatter Communication Networks », (consulté le 5 avril 2013). (de) « Das ACE High System », (consulté le 5 avril 2013)
  2. Lachens Vol libre

Article connexe[modifier | modifier le code]