Exor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis EXOR)
Aller à : navigation, rechercher
Exor S.p.A.
Création 1927
Dates clés 1er mars 2009 : IFI + IFIL = EXOR SpA
Fondateurs Giovanni Agnelli
Forme juridique S.A.
Siège social Drapeau d'Italie Turin, via Nizza, 250 (Italie)
Direction John Elkann, PDG
Activité Holding financière
Société mère Giovanni Agnelli & C. S.a.p.az.
Site web exor.com
Chiffre d’affaires 136,360 Mds€ (2015)
Résultat net 744.5 Mns€ (2015)

Exor SAS (EXOR) est une des principales sociétés d'investissement d'Europe, contrôlée par la famille Agnelli. Depuis plus d'un siècle, EXOR réalise des investissements à long terme avec des sociétés globales, surtout en Europe et aux États Unis, lesquels bénéficient de sa permanente base d'actifs. En plus de FCA, les investissements principaux de EXOR comprennent également CNH Industrial, la quatrième plus grande entreprise au monde en biens d'équipement (avec une capitalisation boursière de 12 milliards US$). EXOR est le premier groupe d'entreprise italien par les recettes et le dix-neuvième dans le monde[1].

Participations de Exor[modifier | modifier le code]

Les principales participations d'Exor[2] en 2016 sont :

  • 63,77 % du Juventus Football Club : fameux club de football de Turin,
  • 35,92 % de Almacantar : société anglaise implantée à Londres, promotion immobilière[3],
  • 43,40 % de The Economist Group : groupe d'édition britannique[4],[5].
  • 29,16 % de Fiat Chrysler Automobiles (44,31 % des droits de vote) : 5e constructeur automobile mondial,
  • 26,94 % de CNH Industrial (33,99 % des droits de vote) : 1er constructeur mondial de machine pour l'agriculture, 3e pour les machines de travaux publics, 5e constructeur de camions et autocars,
  • 16,51 % de Banca Leonardo : banque privée d'investissements internationaux[3],
  • 13,00 % de Welltec,
  • 100,0 % de Partner Re : groupe de réassurance créé en 1993 aux Bermudes,
  • 22,91 % de Ferrari

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Les principaux actionnaires d'Exor S.p.A. au 12 octobre:

Company % of share capital
Giovanni Agnelli e C. S.a.p.az. 51.87%
Exor S.p.A. 4.83%
Harris Associates LP 5,02%
Autres actionnaires 38,28%

Histoire[modifier | modifier le code]

La société IFI - Institut Financier Italien est créée le 27 juillet 1927 par le Sénateur Giovanni Agnelli pour regrouper, contrôler et gérer les différentes participations de la famille Agnelli dans les sociétés Fiat, RIV SpA, SAVA, Cinzano, Sestriere, Vetrocoke, Società Anonima Manifattura Pellami e Calzature, Società Aviolinee Italiane, Società Idroelettrica Piemontese-SIP, ainsi que toutes les propriétés agricoles et immobilières.

En 1935, IFI rachète le fabricant italien de pellicules photographiques Ferrania qui fusionne en 1964 avec l'américain 3M pour créer Ferrania-3M, le spécialiste des pellicules couleur de grande qualité.

En 1964, IFI crée IFI International - IFINT - Institut Financier International pour rassembler toutes les participations étrangères du groupe IFI.

Au cours de sa première décennie, IFINT connu une très forte expansion grâce à une gestion très dynamique de son portefeuille de participations. À partir de 1973, IFINT est cotée à la bourse de Luxembourg et crée des filiales aux États-Unis, en Suisse et en France. En regroupant ses acquisitions dans les composants automotive, IFINT crée Moog Automotive Group aux États-Unis en fusionnant les sociétés CR Industries, Import Parts America et Everco.

En 1990, IFIL prend une participation importante dans la société financière française Pechelbronn qui devient Woirms & Cie.

En novembre 1991, IFINT lance une OPA amicale sur EXOR, actionnaire majoritaire de Perrier (eau minérale), des Caves de Rocquefort et de Château Margaux. Elle sera contrée par Nestlé qui voulait avaler Perrier à la suite de ses déboires aux États-Unis et de sa perte d'un milliard de francs après la destruction de 280 millions de bouteilles après la découverte de benzène. Après l'acquisition du groupe Exor SA, sa fusion dans IFINT conduira Gianni Agnelli en 1993 à changer le nom de la nouvelle entité en Exor Group.

En 1994, Exor renforce ses participations américaines dans le secteur automotive et rachète la filiale Danone Asia. Exor récupère la participation de la famille Agnelli dans le Club Méditerranée qui sera cédée en 2004 après le décès de Gianni Agnelli.

En 1999, une restructuration interne aux finances du groupe Agnelli conduit Exor Group sous la tutelle directe de la société G. Agnelli & C. S.a.p.az avec une réorganisation de ses participations et la cession des parts minoritaires.

En 2000, la filiale française, Worms & Cie lance une OPA amicale sur le producteur de papier Arjo Wiggins Appleton et prend une participation importante dans la société suisse de contrôle SGS.

Jusqu'en 2009, EXOR était contrôlée à 99,64% par IFIL, Finanziaria di partecipazioni SpA, une société italienne, holding opérationnelle du groupe Agnelli, contrôlée à 69,99 % par IFI (Istituto Finanziario Industriale SpA.), elle-même propriété à 100 % de la Société Giovanni Agnelli et Cie, société en commandite par actions appartenant à la famille Agnelli.

Cette société regroupe toutes les participations industrielles de la famille Agnelli, à commencer par le groupe Fiat.

Le 1er mars 2009, IFI absorbe sa filiale IFIL et prend le nom de Exor.

En avril 2015, Exor lance une offre d'acquisition sur Partner Re, pour 6,4 milliards de dollars, en concurrence avec un projet de fusion entre PartnerRe et Axis Capital[6]. En aoùt l'operation est perfectionnè avec une nouveau offre de 6,9 milliards de dollars: l'échange arrivera en le premiere quatre mois du 2016[7].

En aoùt 2015 Exor annonce l'augmentation de la partecipation du group editorial The Economist, pour 405 milions d'euros, et le 2 septembre la liquidation total de Cushman & Wakefield, pour 1,278 milliard d'euros.

Résultats nets[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014
Résultats nets 298 m€ 2,08 Mds€[3] 323 m€[8]

Conseil d'administration [modifier | modifier le code]

Conseil d'administration en fonction au 2 août 2013[9]:

  • John Philip Elkann - president/PDG
  • Sergio Marchionne - vicepresident
  • Alessandro Nasi di Villapaciosa - vicepresident
  • Andrea Agnelli - administrateur
  • Vittorio Avogadro di Collobiano - administrateur
  • Giovanni Chiura - administrateur indépendant
  • Ginevra Elkann - administrateur
  • Annemiek Fentener Van Vlissingen - administrateur indépendant
  • Mina Gerowin - administrateur indépendant
  • Jae Yong Lee - administrateur indépendant
  • Antonio Mota De Sousa Horta-Osorio - administrateur indépendant
  • Lupo Rattazzi - administrateur
  • Mike Volpi - lead independent director
  • Robert Speyer - administrateur indépendant
  • Ruthi Whertheimer - administrateur indépendant

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Global Fortune 500 2015 »
  2. http://www.exor.com/it/home/INVESTOR-RELATIONS/Documenti-e-presentazioni/Relazioni-e-bilanci.html
  3. a, b et c Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées 2mds.
  4. Christophe Alix et Hélaine Lefrançois, « The Economist, un hebdo qui se vend bien », Libération,‎ , p. 12-13 (lire en ligne)
  5. Eric Albert, « « The Economist » vendu à la famille Agnelli », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Agnellis' Exor bids $6.4 billion for PartnerRe to trump Axis, Stephen Jewkes, Reuters, 14 avril 2015
  7. « PartnerRe agrees to be bought by EXOR, terminates merger agreement with Axis Capital », sur www.canadianunderwriter.ca (consulté le 3 septembre 2015)
  8. (en) « Exor's Board Of Directors approve 2014 results »
  9. « Exor S.p.A. - Consiglio di Amministrazione », sur www.exor.com (consulté le 9 juin 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]