Festival de Dour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dour Festival)
Aller à : navigation, rechercher
Dour Festival
Image illustrative de l'article Festival de Dour
Vue aérienne du festival

Genre Alternatif
Lieu Dour, Belgique
Coordonnées 50° 24′ 19″ nord, 3° 46′ 29″ est
Période Troisième semaine de juillet
Scènes 7
Capacité 35 000 (camping) ; 45 000 (site)
Date de création 1989
Site web www.dourfestival.be

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Dour Festival

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Dour Festival

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Dour Festival

Le festival de Dour est un festival européen de musiques alternatives, indépendantes et multiculturelles[1] organisé par Carlo Di Antonio, se déroulant chaque été en Belgique à Dour, près de Mons, durant 5 jours, sur le site de la Machine à Feu, près de la frontière française en province de Hainaut. La prochaine édition aura lieu du mercredi 11 juillet au dimanche 15 juillet 2018 pour sa 30ème année consécutive.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dour est une commune francophone de Belgique, située en région wallonne dans la province du Hainaut. Le Dour festival voit le jour en 1989. En 2010, le festival de Dour fut élu "Meilleur festival d'Europe"[2] , face à ses concurrents d'Espagne, de Pologne, d'Allemagne, de Suisse et bien d'autres. En 2015, le festival atteint un record de fréquentation avec 228 000 festivaliers en cumulé sur les 5 jours. En 2016, le festival atteint un nouveau record avec 235 000 participants[3]. Le festival de Dour est aujourd’hui le plus grand événement musical et touristique de Belgique francophone[4]

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Le festival prend de plus en plus d'ampleur et compte également de plus en plus de festivaliers venant de tous les pays du monde (Australie, Amérique, France, Angleterre...). Le festival affiche complet pour la première fois en 2005 avec une fréquentation de 128 000 personnes sur les quatre jours. En 2006, 134 000 personnes s'y rendent. L’événement affiche complet en 2007 plusieurs jours avant son ouverture : 144 000 festivaliers sur la durée du festival[5]. Le festival a dû refuser 15 000 personnes par jour[6]. Parmi ces festivaliers, 32 000 ont dormi au camping avec un record d'affluence de 23 000 personnes arrivées la veille de l'ouverture.

En 2009, la 21e édition du festival compte 141 000 festivaliers.

En 2013, on comptera 183 000 visiteurs, nouveau record de fréquentation[7].

Le festival bat à nouveau son record lors de l'édition 2014 qui a ouvert ses portes à près de 195 000 festivaliers[8] et 38 000 campeurs en 5 jours.

Lors de l'édition 2015, le festival se déroule sur 5 jours avec une soirée spéciale le mercredi, à l'occasion de Mons 2015 et cette édition bat son record de fréquentation avec 228 000 festivaliers et 270 artistes et groupes musicaux qui ont monté sur les scènes[9].

L'édition de 2017 a quant à elle comptée pas moins de 242.000 festivaliers en 5 jours, un record de nouveau écrasé, après la venue de 236.000 festivaliers en 2016.

Dour est le leader des festivals en Communauté française de Belgique en termes de visiteurs[4].

Styles musicaux représentés[modifier | modifier le code]

En 1994, le Dour festival accueille le célèbre groupe Public Enemy.

En 1996, Iggy Pop est la tête d'affiche. Johnny Hallyday y fait également sa première apparition[10].

En 2005, le petit frère du Dour est né : le "Dour kids festival" ou le "festival des 3 terrils". Il compte la participation de Michael Youn et de Pascal Obispo en 2007. Il fut annulé en 2008 mais revint en 2009 pour sa dernière année avec Raphaël en tête d'affiche.

En 2005, au Dour Festival, on peut voir Mickey 3D et Sinik. Le Dour Festival accueille depuis 2005 un village associatif : espace d'information et de sensibilisation aux causes ancrées dans l'actualité que défendent les associations altermondialistes et les ONG telles que Oxfam, Service volontaire international, la FGTB, etc.

Chaque année le festival propose une programmation différente et internationale (28 nationalités différentes en 2007). Il est ouvert à tous les genres musicaux : pop, house, punk, hardcore, rock, post-rock, hip-hop, metal, indus, drum and bass, electro, R&B, reggae, ska, noise, rock indépendant ou techno. Plus de 220 groupes et DJ's se produisent sur sept scènes. Elles sont réparties sur le site (1 en plein air et 6 chapiteaux), aux sonorités et aspects propres à chacune d'entre elles. Celles-ci s'animent chaque matin de 13 h jusqu'à 5 h.

En 2013, le festival compte huit scènes et environ 230 artistes au line up. En 2014, le festival compte à nouveau huit scènes, mais la "Jupiler X Marquee" disparaît et laisse sa place à la scène "Le terril".

En 2014, le festival accueille les Kaiser Chiefs, Phoenix, Paul Kalkbrenner et Within Temptation.

En 2015, le festival accueille les 2manydjs, Snoop Dogg, CocoRosie, C2C, Starflam, Loforora, Sun O))), Agnostic Front, BRNS, La Smala, Little X Monkeys, Tiken Jah Fakoly[11]...

En 2016, le festival accueille notamment : Birdy Nam Nam, Boris Brejcha, Boys Noize, Danakil, Étienne de Crécy, Fakear, Four Tet, Gramatik, Len Faki, Maceo Plex, Mobb Deep, Mr Oizo, N'to, Netsky, Oxmo Puccino, Richie Hawtin, Salut c'est cool, Seth Gueko, Stand High Patrol, The Prodigy, Wiz Khalifa[12]...

En 2017, les artistes suivants ont notamment été présents[13][14] : A-Trak, Alkpote, Atomic Spliff, Caballero & Jeanjass, Carl Craig, Damso, De La Soul, Die Antwoord, Dubfire, Gucci Mane, Justice, Kaaris & Kalash Criminel, Metronomy, Nas, Noisia, Panda Dub, Pendulum, PNL, Sam Paganini, Sch, Stand High Patrol, $uicideboy$, Vald, ...

Dates du festival[modifier | modifier le code]

Nombre de scènes[modifier | modifier le code]

Dour festival 2012 dans la boue.

En 1994, le Dour compte 70 groupes sur 3 scènes. Actuellement, il compte plus de 270 artistes et un total de 7 scènes[15] :

Scène Capacité Genre musical
The Last Arena 20 000 tout genre musical
La Petite Maison Dans la Prairie 8 500 sonorités innovantes et musiques de demain
Jupiler Boombox 8 500 dance-rock, musique électronique, reggae et hip-hop
La Caverne

(ex-Cannibal Stage)

8 500 métal, hardcore, punk, breakcore, techno dure
De Red Bull Elektropedia Balzaal 10 000 drum’n’bass, techno, deep house, dubstep
Dub Corner 2 000 dub musique
Le Labo 3 000 rock et musiques expérimentales

Partenaires[modifier | modifier le code]

Le Dour festival possède de nombreux partenaires , tel que des partenaires institutionnels : "fédération Wallonie-Bruxelles culture" , "avec le soutien de la Wallonie" , "Service public de Wallonie", et bien d'autres. Mais aussi un partenaire média comme Proximus. Le festival compte aussi la participation de Coca Cola, Jupiler, Win for Life, ING et Red Bull comme sponsors.

Kids festival[modifier | modifier le code]

Le kids festival est un festival, d'une journée, organisé pour les enfants quelques jours avant Le Dour festival.

Il voit le jour en 2005 avec notamment la participation de Jennifer, kinito, Wallen, Willy Denzey, et Papi Sanchez.

En 2006, Amel Bent et M pokora.

En 2007, le Kids festival change de nom et prend celui du "festival des trois terrils". Pascal Obispo et Michael Youn sont en tête d'affiche.

En 2008, le festival est annulé, Christophe Maé ayant annulé sa venue.

En 2009, le festival reprend, avec cette fois ci en tête d'affiche Raphael.

Le festival devait se faire une année sur deux mais faute de moyens. Le festival n'aura plus lieu.

Bruxelles Mon Amour[modifier | modifier le code]

En 2016, une nouveauté est introduite : une soirée de retrouvailles avec la communauté des festivaliers de Dour est organisée à Bruxelles, le samedi 29 octobre, pour retrouver l’ambiance des nuits du Festival. Au programme, une dizaine de DJ dont quelques noms sont déjà annoncés : Carl Craig, Apollonia, Pional, Pierre et Cleveland[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Roubaud : Stratégie de positionnement d'un festival de musique rock : Dour music festival. Mémoire de licence Espo en Administration et gestion, Ucl-Université Catholique de Louvain (Belgique), 1992, 242 p. en 2 volumes.

Lien externe[modifier | modifier le code]