Starflam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Starflam
Pays d'origine Liège, Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique
Genre musical Hip-hop, hip-hop belge
Années actives Depuis 1996
Labels Capitol, EMI, Warner Music Benelux, Discipline Records, Rough Trade
Site officiel starflam.com
Composition du groupe
Membres Akro
Seg'
Kaer
L'Enfant Pavé
DJ Mig 1
ALB
Anciens membres Monsieur R
MC Balo
logo de Starflam

Logo de Starflam.

Starflam est un groupe de hip-hop belge francophone, originaire de Liège et Bruxelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé à Liège au début des années 1990 sous le nom H-Posse, avec DJ Mig One, Fred'alabass, Seg, DJ Sonar, Level Bass, Sly-D et Balo. Sur demande de Sly-D, ils sont rejoints quelques mois plus tard par les bruxellois Akro et Mista R. (du groupe Malfrats Linguistiks). Plus tard, Monsieur R, DJ Sonar et Sly-D quittent le groupe et le H-Posse devient alors les nouveaux Malfrats Linguistiks. Le groupe prend son nom définitif lorsque les liégeois Kaer et l'Enfant Pavé intègrent le groupe. Ils choisissent Starflam qui est l'anacyclique de « malfrats ».

Leur premier album Starflam est paru en 1998. Le deuxième album Survivant voit le jour en mars 2001 et devient disque de platine en Belgique avec 30 000 exemplaires vendus[réf. nécessaire]. Le suivant, Donne-moi de l'amour, sort en septembre 2003 : le disque, en raison de ses mauvaises ventes (il n'est même pas disque d'or), est réédité en juin 2004 en une édition deluxe contenant un CD supplémentaire contenant des inédits, des remix et des clips vidéo. En 2004, le MC Balo quitte le groupe[1].

Un DVD, Faites du bruit, reprenant les meilleurs moments de deux concerts (pour les 10 ans du groupe à Liège, en 2002 et à l'Ancienne Belgique (Bruxelles), en 2003), ainsi que des bonus et un CD des concerts est sorti en juin 2005, clôturant leur contrat avec EMI. Certains membres du groupe préparent des albums solos. En 2014, Starflam se réunit pour un concert exclusif[2]. Après un retour gagnant à l'Ancienne Belgique et dans les festivals à l'été 2015, Starflam gagne l'Octave du meilleur spectacle de l'année 2016[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs et singles[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Corde raide (12")
  • 1998 : Ce plat pays II (12" et CD)
  • 2000 : Bled Runner (12" et CD)
  • 2001 : De cause à effet / ça tape dur (12")
  • 2001 : La Sonora (12 & CD])
  • 2001 : Amnésie Internationale (12" et CD,)
  • 2002 : Sous pression (12" et CD)
  • 2003 : Marseille – Liège / Mr. Orange (12")
  • 2003 : Ils ne savent pas (12")

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 1995 : La démo
  • 1998 : Hometape
  • 2000 : Hometape II
  • 2003 : Hometape III

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Bizness Freestyle (sur la compilation Fidèles au vinyl)
  • 1993 : Voie Sans Issue (sur la compilation Fidèles au vinyl)
  • 2001 : De soixante à septante - feat. La Caution, (Asphalte hurlante)
  • 2002 : L'Étoffe d'1-0 (FRJ remix) (bande originale du film Au-delà de Gibraltar)
  • 2003 : L'enfouisseur - Street-tape (compilation Only Bizness III, Call 911 Records)
  • 2005 : La Démission (bonus de la compilation À l'instinct volume 2)

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Faites du bruit

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Musique - Balo, le MC black de Starflam quitte le combo de hip-hop liégeois Starflam perd une étoile La saga des aimables « malfrats » », sur Le Soir (consulté le 1er juillet 2016).
  2. « Le retour de Starflam », sur 7sur7,‎ (consulté le 1er juillet 2016).
  3. « Les lauréats 2016 », sur Octaves de la musique (consulté le 1er juillet 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]