Cuisine portugaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la gastronomie image illustrant le Portugal
Cet article est une ébauche concernant la gastronomie et le Portugal.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Bacalhau a la riojana

La cuisine portugaise est la cuisine traditionnelle du Portugal.

Trop peu connue, la richesse du patrimoine culinaire portugais pourrait rivaliser avec celle de la Chine ou de la France.

Curnonsky le prince de la gastronomie a décrit la cuisine des régions françaises en 325 recettes, mais dans son livre "Cozinha Tradicional Portuguesa" Maria_de_Lourdes_Modesto citée comme la "Portugal's Julia Child"[1] par le New York Times en 1987, nous en présente environ 800 qu'elle a mis deux décennies à recueillir.

L'influence de l'océan Atlantique ( produits de la mer), la tradition méditerranéenne (pain, vin, huile d'olive, agrumes) et les saveurs rapportés des anciennes colonies (épices), viennent enrichir les plats à base de viandes (sauvages ou d'élevage) et de légumes.

Le climat et la géographie variée permettent l'acclimatation de nombreux végétaux venus de tous les continents[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les chasseurs-cueilleurs nomades néandertaliens sont les premiers hommes à s'établir sur ce territoire qui deviendra en 1139 le Portugal, pays dont les frontières n'ont pas changé depuis.

Utiliser les ressources locales en fonction des saisons, organiser la conservation des aliments, s'adapter aux civilisations avec lesquelles le territoire est partagé, sont les fondements de la cuisine, mais ici, les influences seront très variées puisque des ibères aux phéniciens, des celtes aux romains, des peuples scandinaves aux méditerranéens, c'est un mélange qui va s'enrichir au fil des siècles. Et quand l'homme occidental cherchera des routes à la mesure des nouveaux besoins économiques, ce sera de la pointe de Sagres que les bateaux partiront emmenant dans leurs cales des provisions sur pieds, salées ou fumées et revenant avec des épices, du sucre et plus tard le maïs, la pomme de terre, les haricots, la tomate ou les poivrons.

Différents peuples ayant occupés le pays à travers le temps, l mais aussi par l'apport des colonies, ou encore par l'agriculture locale. en effet été occupé par les Romains et les Maures. Des Maures sont venus les figues, les amandes, les agrumes, ainsi que d'autres produits. Des Romains sont venus les olives, le vin ainsi que d'autres ingrédients. Les Portugais doivent aussi leur cuisine à l'influence de nouvelles cultures et civilisations découvertes lors des différents voyages maritime du XV et XVI et de l'exploitation de ses colonies. Vasco de Gama. a ramené de chacune de ses nombreuses escales de nouvelles saveurs, épices, céréales, fruits, légumes et graines diverses.

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Parmi les ingrédients les plus utilisés et typiques,

  • le piri-piri, un piment que l'on utilise pour les grillades ou encore les sauces
  • le laurier qui vient parfumer riz, viande et poisson
  • l'huile d'olive, une huile épaisse, d'une belle couleur jaune-vert à la saveur forte et onctueuse
  • les graines de lupins (tremoços) que l'on mange en apéritif
  • la cannelle

Ce sont là quelques-uns des produits que l'on trouve sur tous les marchés du Portugal.

La gastronomie du Portugal a également pour base les produits de la mer. Le Portugal est en effet très riche en poissons et fruits de mer. Mais il produit également de la viande de haute qualité :

  • Le bœuf Barrosa originaire du Minho (espèce unique au monde)
  • Les chèvres et moutons de la Serra da Estrela (espèces uniques), il en existe aussi dans d'autres régions du Portugal
  • Le cochon dont le "porco Bisaro"[2] et le "porco alentejano" Porc ibérique aux lointaines origines celtes/phéniciennes qui bénéficie d'une IGP et d'une DOP

Du point de vue des desserts, il en existe une multitude. Les couvents avaient la charge de préparer les hosties avec les blancs d’œufs, les jaunes restant auxquels du sucre[4] était ajouté, étaient utilisés pour la création de pâtisserie. La culture de la canne à sucre à Madère dés le XV ième siècle

Recettes[modifier | modifier le code]

Entrées[modifier | modifier le code]

Assortiment de Peixinhos da horta.

Poissons[modifier | modifier le code]

Bacalhau à Brás.
Une caldeirada

Viandes[modifier | modifier le code]

Empadão
Perna de carneiro no tacho

Soupes[modifier | modifier le code]

Caldo verde

Desserts[modifier | modifier le code]

Gâteaux[modifier | modifier le code]

Pâtisseries[modifier | modifier le code]

Pastéis de nata dit Pastéis de Belém

Puddings[modifier | modifier le code]

Fromages[modifier | modifier le code]

Fromages d'Azeitão

Charcuterie[modifier | modifier le code]

Bucho

Boissons[modifier | modifier le code]

Vins[modifier | modifier le code]

VDL ( Vin de liqueur)[modifier | modifier le code]

Différentes bouteilles de Madère

Spiritueux[modifier | modifier le code]

Ginjinha aux cerises dans un bar de Lisbonne

Bières[modifier | modifier le code]

Jus de fruits[modifier | modifier le code]

Laits[modifier | modifier le code]

Pain[modifier | modifier le code]

Eaux minérales[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • SILVA, A. J. M. (2015), The fable of the cod and the promised sea. About portuguese traditions of bacalhau, in BARATA, F. T- and ROCHA, J. M. (eds.), Heritages and Memories from the Sea, Proceedings of the 1st International Conference of the UNESCO Chair in Intangible Heritage and Traditional Know-How: Linking Heritage, 14-16 January 2015. University of Evora, Évora, p. 130-143. PDF version
  • Liliane Otal, La cuisine portugaise, Éd. Sud-Ouest, Bordeaux, 2009, 62 p. (ISBN 978-2-87901-944-4)
  • (pt) Manuela Régo (dir.), Livros portugueses de cozinha, Biblioteca Nacional, Lisboa, 1998, 212 p. (ISBN 978-972-565246-6)
  • Bertha Rosa Limpo, O livro de Pantagruel, 1946 édition initiale
  • Emmanuel Ribeiro, O doce nunca amargou, 1923 édition initiale

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. http://www.nytimes.com/1987/03/04/garden/in-portugal-cooking-via-moliere.html?pagewanted=all&src=pm
  2. http://www.porcobisaro.net/dados/ra
  3. http://olharfeliz.typepad.com/cuisine/A madeira na história do açúcar e da tecnologia no espaço atlântico
  4. A madeira na história do açúcar e da tecnologia no espaço atlânticoA madeira na história do açúcar e da tecnologia no espaço atlântico http://mdc.ulpgc.es/cdm/ref/collection/coloquios/id/1778

Recettes Portugaises