Cuisine saint-marinaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La cuisine saint-marinaise ressemble fortement à la cuisine italienne, et particulièrement à celles d'Émilie-Romagne et des Marches, en raison de l'enclavement de Saint-Marin dans l'Italie[1]. Les principaux produits issus de l'agriculture saint-marinaise sont le fromage, le vin et le bétail. Saint-Marin produit également de l'huile d'olive et du miel d'acacia, de châtaignier et de fleurs sauvages[2].

Plats[modifier | modifier le code]

Une piada, ou piadina, plat très courant à Saint-Marin comme en Émilie-Romagne.
  • Cannellonis
  • Cappeletti in brodo, cappeletti en bouillon, consommés à Noël
  • Coniglio con finocchio, lapin rôti avec du fenouil
  • Costolette di vitello, côtelettes de veau à la façon bolognaise
  • Couenne de porc aux haricots
  • Erbazzone, un plat à base d'épinards, de fromage et d'oignons
  • Lasagnes
  • Nidi di rondine, plat de pâtes au four avec du jambon fumé, du bœuf, du fromage et de la sauce tomate
  • Passatelli, pâtes faites de mie de pain, d'œufs, de parmesan et de noix de muscade servies dans un bouillon de poulet
  • Piada, sorte de sandwich dans une fine galette de blé dont la garniture varie (fromage, herbes, crudités, viandes…). La piada ressemble à la piadina d'Émilie-Romagne.
  • Polenta servie avec du bacon et de la sauge
  • Raviolis
  • Scaloppine di vitello, escalopes de veau à la romaine
  • Tagliatelles

Soupes[modifier | modifier le code]

  • Bobolotti, soupe composée de larges bandes de farine, d'eau et de sel, cuites dans l'eau avec du bacon et des haricots
  • Faglioli con le cotiche, soupe de bacon et de haricots, souvent servie au repas de Noël
  • Pasta e ceci, soupe de nouilles et de pois chiches avec du romarin et de l’ail

Desserts[modifier | modifier le code]

Un bustrengo.
  • Bustrengo, un gâteau traditionnel de Noël fait avec de la semoule de maïs, du miel, des noix et des fruits secs
  • Cacciatello, un dessert ressemblant à de la crème caramel
  • Pagnotta, bonbon à base de raisin et d'anis consommé à Pâques
  • Torta Titano, un gâteau à plusieurs couches, fait de biscuits, de noisettes, de chocolat, de crème et de café, inspiré de la montagne de Saint-Marin, le mont Titano
  • Torta Tre Monti, inspiré par les trois tours de Saint-Marin, ce gâteau présente plusieurs couches similaires à de la gaufrette au chocolat et à la noisette recouvertes de chocolat noir. Le gâteau est fabriqué par l'entreprise La Serenissima et la technique de préparation est la même depuis 1942[3]
  • Veretta, un dessert fait de noisettes, de praline et de gaufrettes au chocolat
  • Zuppa di ciliegie, cerises marinées dans du vin rouge servies sur du pain blanc

Boissons[modifier | modifier le code]

Bouteille de brugneto de Saint-Marin.

Vin[modifier | modifier le code]

Voir aussi : Viticulture à Saint-Marin

Vin rouge[modifier | modifier le code]

  • Brugneto
  • Rosso dei castelli sammarinesi
  • Sangiovese
  • Tessano

Vin blanc[modifier | modifier le code]

  • Biancale
  • Grilèt
  • Moscato
  • Oro dei Goti
  • Roncale

Liqueurs[modifier | modifier le code]

Bouteille de Mistrà.
  • Mistrà, liqueur aromatisée à l’anis
  • Tilus, liqueur aromatisée à la truffe

Bière[modifier | modifier le code]

  • Birrificio Abusivo
  • La Capanna
  • La Cesta
  • La Guaita Chiara
  • Il Montale Rossa
  • Titanbräu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Cuisine in San Marino | Europe-Cities »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur www.europe-cities.com (consulté le 23 mars 2018).
  2. (en-US) « Food and Wine San Marino, typical dishes traditional cuisine », San Marino Site Turismo,‎ (lire en ligne, consulté le 29 avril 2019).
  3. (en-US) « The Cuisine of Italy – San Marino », jovina cooks,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2018).