Cuisine suédoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Pain croquant suédois.

La cuisine suédoise peut être définie comme la cuisine traditionnelle de la Suède, appelée en suédois « Svenska köket ».

Cuisine traditionnelle[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

La cuisine suédoise est constituée principalement de pommes de terre et d'autres légumes-racines (comme le rutabaga), de viande (gibiers populaires en Suède, par exemple l'élan, lard), de poissons (par exemple morue et hareng), et de diverses céréales. Les écrevisses sont populaires vers la fin de l'été.

En Suède, le terme « husmanskost » est utilisé pour décrire la nourriture qu'on mange les jours de semaine, nourriture souvent facile et lourde, mais qui prend souvent beaucoup de temps. L'utilisation d'épices est réduite.

Les plats considérés comme suédois au niveau international sont, entre autres, les köttbullars (boulettes de viande), les falukorvs (saucisses), le pain croquant suédois et les polkagris (bonbons). Les champignons comestibles, tels que les chanterelles, les cèpes et les chanterelles en tube, sont considérés comme une délicatesse.

Spécificités régionales[modifier | modifier le code]

En Scanie, la pêche à l'anguille constituant une activité traditionnelle, la cuisine scanienne dispose de nombreuses variations autour de l'anguille, dont les recettes à l'anguille fumée au bois d'aulne. Certains pêcheurs organisent des fêtes de l'anguille (« Ålagille (sv) ») afin de présenter cette particularité aux touristes[1].

Influences étrangères[modifier | modifier le code]

Les Suédois ont aussi importé des recettes étrangères qui ont été adaptées et sont devenues des classiques de la cuisine suédoise, comme le chou farci de la cuisine française au XVIIe siècle, les sushis, et des plats de la restauration rapide comme la pizza, le falafel et le kebab au XXe siècle.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • [vidéo] « La Scanie », de Holger Preuße, dans Cuisines des terroirs, 2015, 26 min [présentation en ligne] ; diffusé le sur Arte Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Plats suédois
Autres

Liens externes[modifier | modifier le code]