Constitution de l'Ukraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Constitution de l’Ukraine
Конституція України
Présentation
Titre Constitution ukrainienne du 28 juin 1996, modifiée le 2 juin 2016 par la loi n° 1401-VIII
Pays Ukraine
Type Constitution
Branche Droit constitutionnel
Adoption et entrée en vigueur
Adoption
Promulgation
Entrée en vigueur
Version en vigueur
Modifications 2004, 2010, 2011, 2013, 2014 et 2016

Lire en ligne

Lire sur le site du Parlement

La Constitution de l'Ukraine (ukrainien : Конституція України) est la loi fondamentale de l’Ukraine. La Constitution fut adoptée et ratifiée lors de la 5e session de la Rada (Parlement) de l’Ukraine le . La constitution fut adoptée avec 315 votes pour sur 450 votes possibles (300 pour minimum).

Les autres lois et normes légales ukrainiennes doivent se conformer à la Constitution. Le droit d'amender la Constitution par une procédure spéciale revient exclusivement au Parlement. Le seul organe capable d'interpréter la Constitution et déterminer la conformité d'une norme à celle-ci est la Cour constitutionnelle.

Réformes[modifier | modifier le code]

Réforme de 2004[modifier | modifier le code]

La réforme a été adoptée lors de la cinquième session de la Rada le 8 décembre 2004 par la loi n° 2222-IV), dans le contexte de la révolution orange.

La réforme réduit les pouvoirs du président d'Ukraine au profit de la Rada et du Premier ministre.

Annulation de la réforme de 2004[modifier | modifier le code]

Les amendements de la constitution en 2004 sont déclarés inconstitutionnels par la Cour constitutionnelle d'Ukraine le 30 octobre 2010[1]. Cette décision, 6 ans après le vote des amendements, a généré des controverses importantes, ainsi la Commission de Venise s'étonne du pouvoir de la Cour constitutionnelle de faire un tel jugement[2]. C'est un retour à un système où le rôle du président est renforcé.

Réforme de 2011[modifier | modifier le code]

En 2011, une nouvelle loi constitutionnelle fixe tous les mandats électifs (président, parlement, oblasts, maires) à cinq ans et la présidentielle est fixée au dernier dimanche du mois de mars de la dernière année du mandat présidentiel.

Projet de réforme de 2012[modifier | modifier le code]

En 2012, le président Viktor Ianoukovytch a désigné une assemblée constituante pour amender la Constitution. La réforme, qui n'a pas abouti, devait être adoptée par la Rada.

Réforme de 2014[modifier | modifier le code]

À la suite de l'Euromaïdan, à la suite des accords entre le président et l'opposition, la Rada (parlement) vote le retour à la constitution de 2004[3], mais sans toutefois abroger les amendements de 2010. Le retour à la constitution de 2004 n'est finalement pas signé par le président Viktor Ianoukovytch, qui fuit Kiev, et est démis de son poste le lendemain par le conseil suprême d'Ukraine. Cependant, la loi constitutionnelle est signée par le président par intérim, Oleksandr Tourtchynov.

Le retour à la constitution de 2004 était une des principales revendications de l'opposition afin de réduire l'importance du président dans l'exécutif.

Projet de réforme de 2015[modifier | modifier le code]

Lors de la guerre du Donbass, un projet de décentralisation est proposé[4],[5]. Le projet, qui suscite une forte opposition au sein du parlement et du pays, n'a pour l'heure pas encore été voté.

Réforme de 2016[modifier | modifier le code]

La constitution est de nouveau amendée le 2 juin 2016. Les amendements réforment le système judiciaire ukrainien et introduisent des mesures anticorruption[6]. L'indépendance de la justice est renforcée, les attributions du procureur général sont réduites et désormais tout citoyen peut saisir la Cour constitutionnelle s'il estime que la constitution a été violée.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]