United Launch Alliance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

United Launch Alliance
logo de United Launch Alliance
illustration de United Launch Alliance

Création
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Denver (Colorado, États-Unis)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires Boeing et Lockheed MartinVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Ingénierie et technologie spatialeVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits VulcanVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Boeing
Lockheed Martin
Effectif 3 800
Site web www.ulalaunch.com
Chiffre d'affaires 1 320 000 000 de dollars américains ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

United Launch Alliance (ULA) est une coentreprise américaine constituée en société à responsabilité limitée entre Boeing et Lockheed Martin qui fabrique et met en œuvre les lanceurs spatiaux Atlas V, Delta II et Delta IV. Elle développe également le lanceur Vulcan.

L'entreprise d'environ 3 800 salariés a commencé à fonctionner officiellement le et propose ses services de lancement pour les clients du gouvernement américain.

Le siège social de ULA est basé à Denver dans le Colorado et ses installations de productions et de services sont à Decatur dans l'Alabama, Littleton dans le Colorado et Harlingen au Texas. Le PDG actuel est Tory Bruno.

Lanceurs[modifier | modifier le code]

ULA produit actuellement deux lanceurs de familles différentes issues du Programme spatial des États-Unis

  • Delta IV . Ce lanceur est issu du missile balistique Thor conçu dans les années 50 qui a ensuite mené à la famille de lanceurs Delta declinée en plusieurs versions, la plus récente étant la Delta IV/Delta IV heavy.
  • Atlas V. Ce lanceur est issu du missile balistique Atlas conçu dans les années 50 qui a ensuite mené à la famille de lanceurs Atlas. Il a notamment servi de lanceur pour le programme spatial américain Mercury qui a servi de base pour les programmes Gemini puis pour le Programme Apollo.
  • Vulcan. Ce lanceur est un projet proposé en 2015 par ULA visant à remplacer à la fois les lanceurs Delta IV et Atlas V pour abaisser les coûts de lancement et être plus concurrentiel sur le marché mais aussi pour s’affranchir de la Russie qui fournit les moteurs RD-180 des fusées Atlas V.
  • ULA contribue aussi à la fabrication du SLS (Space Launch System), principal lanceur du Programme Artemis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  1. SIPRI Arms Industry Database, (base de données), Institut international de recherche sur la paix de StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata